Les Sisters : le jeu vidéo

La société Microïds s’est associée avec les éditions Bamboo pour adapter en jeu vidéo une des BD qui cartonne chez cet éditeur : les Sisters !

Les Sisters : le jeu vidéo

La BD de William (scénario et dessin) et Cazenove (co-scénario) s’invite sur un nouveau support, après les romans, les produits dérivés, la série d’animation, place au jeu vidéo.

Le jeu débute quand Wendy, l’aînée, décide d’organiser une fête à la maison… Mais c’était sans compter sur Marine qui lui pique l’idée et demande aux parents. La réponse est catégorique : une seule fête et pas deux ! Il va donc falloir départager laquelle des deux sœurs pourra l’organiser. Elles se lancent donc des défis pour savoir qui sera l’organisatrice de la fête !

Ces défis sont des mini-jeux (24 au total) et rappellent les mini-jeux des Mario Party. Vous pourrez, soit les accomplir dans un scénario en solo (en mode Aventure), soit en défiant vos proches dans le mode multi-joueurs.

Le mode multi-joueurs propose quatre possibilités différentes : défi (avec des mini-jeux au choix), tournoi, tout ou rien (une succession de mini-jeux) ou tour du monde (chaque joueur choisit, chacun son tour, le mini-jeu).

Le mode aventure permet de visiter la maison des Sisters mais également toute la ville, en croisant des personnages familiers et en accomplissant des défis et quêtes en plus des mini-jeux.

L’univers des Sisters y est ici bien retranscrit et les mini-jeux rappelleront certains gags dans les albums.

Sur la partie multi-joueurs, c’est comme tout autre party-game : chacun aura ses préférences (plutôt martelage de manettes ? faire des crasses aux adversaires ?).

Seul bémol et pas des moindres : la jouabilité de certains jeux… Les commandes ne sont pas forcément intuitives et la prise en main s’avère fastidieuse… alors que le mini-jeu est court. Sur le mode Aventure, c’est assez pénible puisqu’il faut finir premier du mini-jeu pour gagner sa récompense et avancer dans le jeu.

Un avis sur le jeu ? Il est difficile de le comparer avec les maîtres en la matière qui cartonnent à chaque opus… Les moyens ne sont pas les mêmes. On a ici un jeu clairement familial, plutôt adapté à des jeunes joueuses et joueurs. L’ambiance de la BD s’adressera avant tout à des fans de la série mais, même sans la connaître réellement, le jeu reste plaisant pour une pyjama-party ou un après-midi pluvieux.

En voir un peu plus :

Anthony Roux


wallpaper-1019588
Brunetti et le mauvais augure de Donna Leon
wallpaper-1019588
L’harmonie de sa mélodie (H.E.R.O. #3.5) de Victoria Sue
wallpaper-1019588
La Déferlante, la revue des révolutions féministes #1
wallpaper-1019588
Un petit geste – Jacqueline Woodson et E. B. Lewis