La Chronique des Bridgerton, tome 8 : Gregory

La Chronique des Bridgerton, tome 8 : Gregory

La Chronique des Bridgerton, tome 8 : Gregory

Série : La Chronique des Bridgerton

La Chronique des Bridgerton, tome 8 : Gregory

La Chronique des Bridgerton, tome 8 : Gregory

Ca y est, La chronique des Bridgerton s'achève avec le dernier de la famille des Bridgerton, à savoir, Gregory ! C'est toujours un peu particulier de terminer une série de romans, surtout quand on apprécie autant les personnages. Il faut dire que le clan Bridgerton a ce petit quelque chose qui fait qu'on s'attache à eux dès les premières lignes. Une fois de plus, j'étais vraiment curieuse de faire plus ample connaissance avec Gregory. En petit dernier de la famille, on l'a aperçu au fil des tomes et donc des années mais sans entrer dans le détail. Même si avec Hyacinthe on a eu déjà un peu plus d'infos sur lui.

Gregory est amoureux de l'amour. Il croit au coup de foudre et n'attendait que ça. Alors quand son regard croise celui de la belle Hermione Watson, il sait qu'elle lui est destinée. Seul problème, elle est déjà amoureuse d'un autre homme. Mais Gregory est bien décidé à séduire la jeune femme. Heureusement, il pourra compter sur l'aide de Lady Lucinda, la meilleure amie d'Hermione.

Quand j'ai commencé ma lecture, j'ai de suite beaucoup apprécié Lucinda, alias Lucy. A l'image de Kate, j'ai rapidement accroché à son personnage. D'ailleurs, Kate est bien présente dans ce tome, comme quoi, c'est un signe. Lucy est une héroïne qui n'a pas sa langue dans sa poche. Elle n'hésitera pas à dire à quelqu'un que son comportement est ridicule ou déplacé quand c'est le cas. De plus, en fidèle amie, elle sera bien souvent, comme Kate par le passé, l'amie par laquelle les hommes passent pour en savoir plus sur Hermione. Sans cesse comparé et bien souvent sous-estimée. Ainsi, son personnage est plus "simple" que la jeune femme que tous convoitent, mais bien plus intéressante.

Gregory de son côté est du genre à avoir toujours eu tout ce qu'il voulait sans vraiment faire d'effort. En dernier d'une grande famille comme la sienne, il n'a manqué de rien. Pourtant, séduire Hermione semble un défit de taille. Déjà parce que la jeune femme semble déjà amoureuse, mais en plus parce que toutes ses tentatives pour la séduire échouent. Voilà qu'il est obligé d'appliquer les conseils de sa meilleure amie, Lucy.

Concrètement, le premier quart de l'histoire m'a paru assez lent. Mais il peut s'expliquer par le fait que Gregory se croit fou amoureux d'Hermione et clairement, on en envie que les choses changent puisque Lucy est bien plus intéressante. On ne peut ici pas parler de triangle amoureux puisque Gregory est assez constant dans ses sentiments et son intérêt pour Lucy ne viendra qu'après.

La relation Gregory/Lucy met donc du temps à se mettre en place et pour le coup, j'apprécie grandement. Déjà parce que Gregory ne s'intéresse qu'à Hermione pendant la moitié du roman mais aussi parce que de son côté Lucy est fiancée depuis de longues années. J'ai trouvé la dynamique de leur relation vraiment agréable à suivre. Ils s'entraident, puis apprennent à se découvrir l'un et l'autre pour se rendre compte que finalement il pourrait avoir des sentiments l'un pour l'autre.

Comme toujours j'aime avoir la famille Bridgerton en fond. Kate est une héroïne que j'aime tellement que j'étais ravie de l'avoir de nouveau sur le devant de la scène. Violet Bridgerton est comme toujours hyper méga attachante et d'un amour sans fin pour ses enfants. Enfin, nous avons aussi Hyacinthe, qui est proche en âge de son frère ou encore des apparitions des autres membres de la famille qui continuent de me faire rire.

Vous l'aurez compris, ce huitième tome de La chronique des Bridgerton se dévore littéralement. Moi qui avait moins accroché aux tomes 5 et 6 sur Eloise et Francesca, j'ai de nouveau beaucoup appréciée les 7 et 8 qui renoue totalement avec mes histoires préférées de la série à savoir Anthony et Kate et Colin et Pénélope. Il faut dire que les héroïnes ont quelque chose en plus je trouve.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé ce huitième tome de La chronique des Bridgerton. Julia Quinn arrive sans cesse à se renouveler et nous proposer des histoires toujours plus drôles, passionnantes et pleines de rebondissements. Les personnages de Gregory et Lucy ne font pas exception à la règle, ils sont attachants et vraiment géniaux à suivre. J'ai pris beaucoup de plaisir à les suivre.


wallpaper-1019588
Code Triche Ninja Arashi APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Les Chroniques d'Inspiterre T2 - La Sortie - Joseph Kochmann
wallpaper-1019588
Télécharger Manor Matters APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
La V.O. à lire, imho - les comics du 22/09/2021