Try Baby - Lou Marceau

Try Baby - Lou Marceau

Try Baby - Lou Marceau

J'étais vraiment hyper emballée par le pitch de départ de Try Baby de Lou Marceau. Ne connaissant pas encore la plume de l'autrice, je me suis dit que c'était l'occasion de découvrir cela. D'autant que les avis sur ses autres romans étaient bons.

Try Baby, c'est l'histoire de Tadzio, membre d'un groupe reconnu de rock dont le grand-père doit subir une opération du cœur. Il obtient toujours ce qu'il veut et n'a pas froid aux yeux. Alors quand la charmante Svetlana Lukic, chirurgienne en charge de son grand-père l'envoie baladé, il se lance dans le défi de la faire craquer. Et cela tombe plutôt bien puisqu'elle a besoin de lui et son groupe pour le gala de la clinique...

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je dois avouer que je n'ai absolument pas accroché aux personnages. D'abord, Tadzio. Nous sommes sur le cliché du mec célèbre, qui obtient toutes les femmes qu'il veut et n'accepte aucun refus. Si bien que lorsque nos deux personnages se rencontrent dans le cadre professionnel lors de la consultation du grand-père, Tadzio se montre comme on s'y attend, en véritable connard, jugeant la jeune femme inapte à cela pour ensuite la draguer de façon si déplacé que cela perd tout son charme. Alors bien sur, avoir son point de vue, alternativement avec l'héroine peut avoir un aspect positif, quand on apprécie celui-ci, mais pour le coup, ça a été tout l'inverse avec moi. Plus je suivais ses pensées et plus j'étais blasée de ce genre de personnage. Il ne pense qu'à se faire Svetlana, et comme je vous le disais plus haut, le refus, il ne connait pas. Le mot "non" non plus d'ailleurs. Nous sommes donc dans le cliché du mauvais garçon, qui pousse l'héroïne dans ses retranchements pour lui prouver physiquement parlant, qu'elle est toute aussi attirée par lui. Double challenge pour lui, il espère bien la faire virer de bord.

Face à lui, nous avons donc Svetlana. Au début du roman, j'ai cru que j'arriverais à l'apprécier, vraiment. Mais non. La partie professionnelle n'est à mon sens pas assez exploitée, ce qui est dommage car il y avait matière à. Ensuite, j'ai été assez surprise. L'héroïne nous explique au travers de ses relations (brèves), qu'elle est lesbienne et certaine de son orientation. Elle dit elle-même s'intéresser davantage aux femmes que Tadzio pourrait mettre dans son lit qu'à lui tout court. Bon, pour le coup, je ne m'attendais pas à du FF. Ce n'est pas ce que je recherche dans une lecture donc, premier point négatif. Mais bon, ce n'est pas le plus important. Non, en fait, j'ai été dérangée par les pensées et le comportement de Svetlana. A l'image de Tadzio qui saute sur tout ce qui bouge, Svetlana, c'est la même mais au féminin. Pour le coup, je n'aime ni l'un, ni l'autre. D'autant que celle-ci nous rappelle très régulièrement, sur un court laps de temps qu'elle n'aime que les femmes et rien d'autre. Au vu du résumé, et de la romance évidente qui arrive entre Tadzio et elle, j'aurais trouvé plus logique qu'elle soit bi, et le dise clairement, plutôt que nous rabâcher qu'elle ne s'intéresse absolument pas aux hommes. En fait, elle cherche désespéramment à se convaincre elle-même dès leur rencontre et ça, je trouve ça dommage.

Vient alors le moment où l'héroïne commence à céder au personnage masculin. Alors certes, ils ne se jettent pas dessus au début du roman, mais elle craque rapidement pour celui qu'elle dit détester. Du coup, l'intérêt d'une romance comme celle-ci perd - à mon sens - beaucoup en intérêt. Plus j'avançais dans ma lecture et malheureusement à la vitesse d'un escargot, moins j'appréciais ce que je lisais.

Pour tout vous dire, je n'ai pas non plus spécialement accroché au style de l'autrice. Certaines phrases étaient parfois très longues et j'avais la sensation de ne pas arriver au bout et de devoir relire pour ne pas perdre le fil. Et d'autres fois, ce sont plutôt les expressions qui m'ont quelque peu laissé perplexe : "Des chevilles nerveuses", "des voix sinistres et lugubres". Un mélange d'un peu tout à fait que je n'arrivais pas à me mettre dans l'histoire et adhérer à celle-ci. A tel point que je me retrouvais à flâner sur mon téléphone au milieu d'un chapitre alors que je coupe généralement les notifications pendant que je lis.

Au bout d'une quinzaine de chapitres, force est de constater que je n'y arrivais pas. Je suis donc allée volontairement lire les derniers chapitres pour voir si cela me donnait envie de poursuivre ma lecture. Ainsi, j'ai lu une centaine de pages de plus mais en vain. Non, même la fin ne m'a pas plu du tout ni donné envie de pousser jusqu'au bout ma lecture. Pire encore, certains rebondissements m'ont fait l'effet d'une claque et m'ont laissé sur le cul. Quant à la fin en elle-même, bof bof...

Concrètement, je pense que si j'avais eu un soupçon d'intérêt pour les personnages, j'aurais sans doute réussi à apprécier un peu plus cette lecture. Malheureusement, j'ai trouvé que c'était trop cliché pour moi et les personnages ne m'ont pas convaincu. La romance, quant à elle, n'a pas fait mieux à mes yeux et je n'ai pas réussi à y croire.


C'est dommage car, sur le papier, Try Baby avait tout pour me plaire mais ça ne l'aura pas fait. J'en ressors assez perplexe. Finalement, je ne retiendrais que le grand-père de Tadzio, une pointe d'humour et un homme assez attachant... mais dans une romance comme celle-ci, ce n'est pas suffisant pour moi.

Try Baby - Lou Marceau

wallpaper-1019588
Suivi lecture | Mon premier conte interdit 😈
wallpaper-1019588
Pour le club de lecture #12 & #13
wallpaper-1019588
Max et Lapin – Le livre des problèmes et des solutions !
wallpaper-1019588
Dans ma boite il y a... #287