Et on tuera tous les affreux - Vernon Sullivan

 Et on tuera tous les affreux   -   Vernon Sullivan alias Vian

Et on tuera tous les affreux  -   Vernon Sullivan
Glénat
Parution le 6 janvier 2021Scénariste : Jean-David Morvan
Dessinateur : Ignacio NoéColoriste : Ignacio NoéPages : 102Isbn : 9782344020128Prix : 19.50 €
Présentation de l'éditeur
« Les gens sont tous très laids... Aussi je me suis construit une rue et j'ai fabriqué des jolis passants. Chez moi, c'est un slogan : on tuera tous les affreux. »
À Los Angeles, Rocky Bailey est un bellâtre, la coqueluche de ces demoiselles. Et pourtant, il se refuse obstinément à elles, désirant conserver sa virginité jusqu’à ses vingt ans. Mais un soir, il est drogué et enlevé par le docteur Schutz qui tente de le forcer à réaliser une singulière expérience : faire l’amour à une magnifique jeune fille ! Incapable de s’y résoudre, Rocky décide ensuite de mener une enquête avec son nouvel ami Andy Sigman, chauffeur de taxi, sur le diabolique docteur Schutz et ses expériences suspectes...À la différence des autres œuvres signées Vernon Sullivan, écrites dans le plus pur style des romans noirs américains de l'époque, Et on tuera tous les affreux est un pastiche burlesque, tour à tour angoissant et hilarant. Un cocktail détonnant de meurtres, de courses poursuites, d’expériences abominables et, au grand désespoir de Rocky, de filles...
Jean-David Morvan (scénariste)

Et on tuera tous les affreux  -   Vernon Sullivan
Né en 1969, Jean-David Morvan est l’un des scénaristes de BD les plus prolifiques de sa génération. Il s’est d’abord essayé au dessin mais abandonne les études pour devenir scénariste. Il publie ses premiers textes dans un fanzine où il rencontre Yann Le Gall avec qui il écrira en 2001 la série Zorn et Dirna. En 1994, il publie Nomad avec Sylvain Savoia. La série Sillage, commencée en 1998 avec Buchet au dessin, remporte un succès immédiat. Il est également l’auteur des séries Troll, HK, Al Togo, Reality Show et Je suis morte. En 2009 il remporte un Silver Award au Prix international du manga pour l’album Zaya.
En 2013, chez Glénat, il donne une suite à la série Nomad avec un second cycle qu'il intitule Nomad 2.0 avec, cette fois-ci, Julien Carette au dessin. Chez Glénat également, il scénarise : Sherlock Fox (dessin de Du Yu), SpyGames (dessin de Jung-Gi Kim), Irena, Ravage les albums de la collection "Ils ont fait l'Histoire" consacrés à Jaurès et Louis XIV, un titre de la collection "Conan le Cimmérien" et enfin, il co-dirige avec Stéphane Bourgoin la collection abordant le phénomène des serial killer et scénarise celui focalisé sur Michel Fourniret.
Ignacio Noé
Et on tuera tous les affreux  -   Vernon Sullivan
Ignacio Noé est né en 1965 en Argentine, et a commencé à publier des histoires courtes et des illustrations en 1986 dans la revue argentine "Fierro". En 1988, avec Ricardo Bareirro, il publie El Protector dans la revue italienne "Lancio Story", sa première publication en Europe. Puis, avec le même scénariste, il public "Un Hombre subterraneo" dans le magazine italien "Comic Art".
En 1992 il commence à produire des histoires érotiques, dont la première sur un scénario de Ricardo Barreiro. Dès lors, Noé écrit ses propres histoires. Elles paraissent dans le magazine espagnol "Kiss" puis dans les publications de différents pays. Sont par exemple publiées : “El convento infernal”, “Diet”, “La nave de los locos”, “El Afinador”, “Exposición” y “Aldana”.
Plus tard il rencontre Jean-David Morvan et participe aux Chroniques de Sillage T1 publié par Delcourt. En 2006 est publié par Casterman le premier tome de la trilogie Helldorado, sur un scénario de Jean-David Morvan et Miroslav Dragan.
Avec Stéphane Pauwels et Michel Dufranne il public en 2011 Football, dans l'ombre des étoiles, dans la collection Quadrants.
Ignacio Noé vit en Argentine, où simultanément à son travail d'auteur de bande dessinée il est illustrateur pour différentes publications d'actualité et pour la littérature jeunesse.
Source : Glénat
Et on tuera tous les affreux  -   Vernon Sullivan
Et on tuera tous les affreux  -   Vernon Sullivan
Mon avis
Glénat nous propose la dernière adaptation des 4 romans publiés par Boris Vian sous le pseudo de Vernon Sullivan.  En duo avec Ignacio Noé, il nous propose l'adaptation d'un roman noir à l'américaine où les 3 S sont bien présents, entendez par là , le sexe, le suspense et le sang.
Nous sommes à Los Angeles, un super beau gosse Rocky, super musclé s'entraîne.  Il va être enlevé et se retrouve, nu dans une chambre, une magnifique jeune femme lui proposant ses charmes...Il la refuse mais rien à faire une machine va la remplacer pour lui prélever son sperme, il faut dire qu'il est l'idéal parfait, la beauté incarnée.
En duo avec un journaliste, ils vont enquêter car des filles ravissantes disparaissent, un cadavre est retrouvé dans la cabine téléphonique d'un hôtel avec sur lui des photos de vivisection, étrange.Dealer, clinique clandestine, création de l'être parfait.
Bienvenue dans un monde étrange, un univers entre l'anticipation et le polar.  Réflexion sur l'eugénisme, sur la race parfaite, c'est un peu dans la parodie de l'absurde, pourtant  .."et on tuera les affreux".
Le dessin d'Ignacio Noé est très anguleux et sombre, approprié au récit.
Un univers particulier.
Ma note : 7/10
Et on tuera tous les affreux  -   Vernon Sullivan

wallpaper-1019588
BILAN MENSUEL - Juillet 2021
wallpaper-1019588
Bloodshot Tome 1 : une nouvelle direction avec beaucoup d'explosions
wallpaper-1019588
Transaction : La bande-annonce
wallpaper-1019588
HEX – Thomas Olde Heuvelt