À la Croisée des mondes, tome 0.5 - Il était une fois dans le Nord

À la Croisée des mondes, tome 0.5 - Il était une fois dans le Nord
À la Croisée des mondes, tome 0.5 - Il était une fois dans le Nord
Retrouvez l'univers magique de la trilogie A la croisée des mondes dans cet épisode inédit où se rencontrent pour la première fois deux personnages de légende: Lee Scoresby, l'aéronaute texan, et Iorek Byrnison, l'ours en armure. Dans l'atmosphère oppressante d'un port du Grand Nord, où se côtoient aventuriers et marins perdus, ils se liguent tous deux contre l'injustice, scellant ainsi leur amitié. En supplément, des documents authentiques et "Les dangers du Pôle", un jeu de société avec ses pions et son plateau de jeu.
À la Croisée des mondes, tome 0.5 - Il était une fois dans le Nord
Pourquoi ce livre ? J’ai découvert À la Croisée des mondes à dix ans et ayant adoré certains personnages, j’avais envie de les retrouver dans cette petite intrigue.
C’est donc sur la jeunesse de Lee Scoresby et sa rencontre avec Iorek, fameux Ours, que se consacre ce hors série. Loin des grandes intrigues à la portée très symbolique, cet opus se veut plus simple, retranscrivant la naissance d’une amitié. Entre introspection et action, l’auteur marie très bien les tons et le rythme. Déjà court puisque faisant moins de cent pages, ce moment de lecture s’accélère encore grâce à cela.
Je déplore simplement la présence d’illustrations type gravures qui coupent maladroitement le texte sans apporter de contenu intéressant. Par exemple, à un moment l’aventurier arrive dans une ruelle ou une auberge avec des tonneaux et l’image illustre deux tonneaux. C’est un peu sommaire et n’apporte que peu de chose… J’ai apprécié les images uniquement à la fin lors de l’affrontement.
J’ai beaucoup aimé retrouver ces deux personnages. Lee Scoresby est quelqu’un de très simple, respectueux et tolérant, altruiste aussi puisqu’il n’hésite pas à mettre sa vie ou celle de son daemon, Hester, en danger pour une cause qui ne le concerne en rien. Il a des principes qui me plaisent beaucoup et je trouve son tempérament parfait. Même Hester a su me soutirer quelques sourires, étant la voix de la conscience même (dont se fiche bien Lee). C’est un duo sympathique, que j’ai été triste de devoir quitter si vite. Iorek est plus en retrait. Si sa présence permet d’ébaucher la complexité de l’univers et de la politique, il est finalement plus un outil dans cette intrigue mais cela ne m’a pas gêné car, comme je l’ai déjà dit, l’intérêt porte aussi sur la naissance de son amitié avec Scoresby.
Le style est fidèle au souvenir que je garde d’À la Croisée des mondes et ça a sûrement contribué à rendre ma lecture meilleure, par l’effet doudou (ce sentiment d’enfiler des chaussons) que ça a pu avoir sur mon ressenti.
À la Croisée des mondes, tome 0.5 - Il était une fois dans le Nord
A l’image de la première trilogie, la violence est toujours aussi omniprésente et je ne saurai le conseiller à un trop jeune public. J’ai adoré retrouver Lee et Iorek, mes personnages favoris, et ils me manqueront à coup sûr. J’adore l’osmose entre l’aventurier et Hester, que l’on ressent bien dans les adaptations. En bref, une lecture très courte mais fascinante.
À la Croisée des mondes, tome 0.5 - Il était une fois dans le Nord
16/20
À la Croisée des mondes, tome 0.5 - Il était une fois dans le Nord
Les autres titres de la saga :
Hors série 1. Il était une fois dans le Nord
Hors série 2. Lyra et les oiseaux
1. Les Royaumes du Nord
2. La Tour des Anges
3. Le Miroir d'Ambre
- saga terminée -

wallpaper-1019588
Drug Store in Another World – The Slow Life of a Cheat Pharmacist
wallpaper-1019588
Miniatures : deux plateaux de dégustation littéraire
wallpaper-1019588
"Sur l'autre rive" d'Emmanuel Grand
wallpaper-1019588
Passage à la bibliothèque