La maison de poupée – M.J ARLIDGE

La maison de poupée – M.J ARLIDGE La maison de poupée – M.J ARLIDGE

Une jeune femme se réveille, désorientée. Elle n’est pas dans son lit mais dans une cave. Prisonnière d’un simulacre de chambre. La panique monte. Comment a-t-elle atterri là ? Pourquoi ?

Non loin de là, des promeneurs font une découverte macabre : le corps décomposé d’une femme. Sa disparition n’a jamais été signalée : sa famille recevait régulièrement de ses nouvelles via les réseaux sociaux et n’avait donc aucune raison de s’inquiéter. Quel assassin peut être assez pervers pour jouer ainsi avec les proches de ses victimes ?

La détective Helen Grace se lance sur la piste de ce meurtrier redoutable. Un prédateur vicieux et intelligent qui ne recule devant rien. Mais elle doit faire vite. Quelque part, une femme lutte pour sa survie…

La maison de poupée – M.J ARLIDGE

En sa compagnie, elle vivait dans la peur et l’incertitude ; en son absence, elle vivait dans l’isolement. Que ça lui plaise ou non, impossible de nier qu’il était son univers désormais.

La maison de poupée – M.J ARLIDGE

C’est toujours un réel plaisir de me plonger dans la suite des aventures du commandant Helen Grace.

Ruby se réveille dans un lit qui n’est pas le sien et plus déconcertant encore dans un espace clos et dans le noir. La jeune femme réalise avec horreur qu’elle a été kidnappée et séquestrée dans une pièce avec la maquette d’une cuisine et une horloge qui ne fonctionne pas. Le décor parfait d’une maison de poupée pour enfants en grandeur nature. Ruby est terrifiée à l’idée de se retrouver seule avec son ravisseur mais d’un autre côté, il représente son seul lien avec l’extérieur. On suit Helen Grace qui fait face à la découverture du corps d’une jeune femme qui a souffert avant de mourir. Helen est convaincue que ce meurtre a été commis par le même ravisseur qui a kidnappé Ruby. Il n’est pas à son premier essai.

Une fois de plus les pages défilent rapidement. Les chapitres sont courts et le rythme du récit est fluide. On a envie d’en découvrir encore et toujours plus sur cette affaire. J’aime toujours autant suivre le commandant Helen Grace dans ses enquêtes. Elle reste fidèle à elle-même, prête à tout pour sauver les victimes de leurs bourreaux quitte à se mettre en danger.

J’ai passé un bon moment de lecture même si ce 3ème tome est légèrement en dessous des deux autres selon moi. J’ai trouvé que l’histoire était plus centrée sur les péripéties des enquêteurs que sur le ravisseur en question. J’ai eu l’impression que le thème principal du récit, à savoir, l’enlèvement de Ruby était au second plan. Je m’attendais à une fin beaucoup plus palpitante, cette dernière est un peu trop rapide selon moi.

La maison de poupée – M.J ARLIDGE La maison de poupée – M.J ARLIDGE

wallpaper-1019588
C’est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Brest-Vladivostok Journal d'un enthousiaste
wallpaper-1019588
Sorties de la semaine
wallpaper-1019588
Bilan challenge 25 romans en 2021