La guerre des clans, cycle 4, tome 2 : Un écho lointain - Erin Hunter

La guerre des clans, cycle 4, tome 2 : Un écho lointain - Erin HunterLa Guerre des clans, Erin Hunter

Cycle 4, tome 2 : Un écho lointain

 Editeur : Pocket Jeunesse (PKJ)

Nombre de pages : 358

Résumé : Nuage de Colombe a enfin accepté son destin. Grâce à ses sens surdéveloppés, elle espère aider ses camarades à défendre leur territoire, menacé par le Clan de l’Ombre. Mais au coeur de la Forêt Sombre, un danger plus grand encore pèse sur eux. Étoile du Tigre et ses acolytes ont pénétré les songes de plusieurs apprentis et leur dispensent un entraînement spécial. Ces chats du lac se laisseront-ils manipuler au point de semer autour d’eux la haine et la mort ?

- Un petit extrait -

« — Elle fait partie de la prophétie, répondit Œil de Geai en se remettant en route. Nous ne l'avons pas choisie. Elle doit être forte !" Sa voix s'adoucit. "Je ne veux pas qu'elle souffre. Malgré tout, elle est l'une des Trois et elle doit jouer son rôle."

Elle est l’une des Trois. Pelage de Lion repensa à Feuille de Houx. Pourquoi est-ce que ça n'avait pas été elle, la troisième ? Le cœur serré, il se rappela sa sagesse et son intelligence. Elle n'était peut-être pas concernée par la prophétie, mais elle était sa sœur et, parfois, cela comptait plus que tout. »

- Mon avis sur le livre -

 Planifier ou ne pas planifier ? Comme bien d’autres lecteurs, mon cœur a bien longtemps hésité … Il faut dire que les deux « méthodes » ont leurs propres avantages et inconvénients. Si j’apprécie la spontanéité de la non-planification, du fait de choisir au jour le jour quel sera notre prochain compagnon livresque, je dois bien reconnaitre que plus le temps passe, plus j’aime planifier à plus ou moins long terme mes lectures. Cela me permet tout à la fois d’équilibrer lectures personnelles et services presse (tout en tenant les délais pour ces derniers), d’avancer parallèlement dans mes (fort nombreux) challenges, de diversifier mes lectures en sortant enfin de la pile à lire des romans dont je ne cessais de remettre la lecture au lendemain mais aussi d’éviter de terminer un livre le samedi soir, vu que je ne suis jamais disponible les dimanches pour écrire la chronique. Et enfin, dans la situation présente, planifier me permet de lire coute que coute mes deux tomes de La guerre des clans par mois : cette année, nul imprévu ne m’empêchera plus de reprendre enfin la lecture de ma saga préférée !

Grâce aux pouvoirs de la toute jeune Nuage de Colombe et au courage de ses compagnons d’aventure, l’eau est revenue dans le lac : les quatre Clans sont enfin à l’abri de la sécheresse et de la famine. Mais la petite apprentie est loin de se réjouir de cette victoire : nuit après nuit, les cauchemars la hantent, et jour après jour, la prophétie pèse durement sur ses épaules. Elle donnerait n’importe quoi pour être normale, ou du moins pour pouvoir parler de la prophétie avec sa sœur Nuage de Lis. Car leur complicité d’antan s’effiloche un peu plus chaque jour … En effet, Nuage de Lis ne peut s’empêcher d’être jalouse de sa sœur : non seulement elle a été envoyée en mission sans elle, mais voilà que même le chef du Clan semble lui demander régulièrement conseil alors qu’elle n’est qu’une apprentie ! Si seulement elle pouvait être spéciale, elle aussi, si seulement elle pouvait se démarquer d’une façon ou d’une autre pour surpasser sa sœur, au moins une fois ! C’est pourquoi, lorsqu’un mystérieux chat vient la visiter dans ses rêves pour lui proposer un entrainement spécial, la petite chatte n’hésite pas une seule seconde … Pendant ce temps, Œil de Geai pressent l’arrivée, ou plutôt le retour, d’une menace auquel même le Clan des Etoiles n’est pas certain de pouvoir faire face …

Il faut bien reconnaitre que ce quatrième cycle est très différent des précédents. Mais tandis que certains lecteurs hurlent au blasphème en s’écriant que « c’est le début de la fin » et en critiquant sévèrement tous les choix des autrices … je suis pour ma part pleinement convaincue par le tournant que prend la saga. Ce tome en est l’expression parfaite : l’intrigue devient progressivement plus subtile, plus profonde. Jusqu’à présent, nos différents héros – Cœur de Feu, Griffe de Ronce, Pelage de Lion – étaient emplis d’un courage « d’action » : ils se jetaient sans hésiter dans une bataille quitte à perdre la vie pour leurs camarades, ils quittaient tout du jour au lendemain pour partir en expédition dans des territoires inconnus … Pour Nuage de Colombe et sa sœur Nuage de Lis, c’est bien différent : la première se révolte contre sa destinée, contre ces pouvoirs qui la rendent si différente des autres alors qu’elle n’aspire qu’à la normalité, tandis que la deuxième se laisse petit à petit envahir par la jalousie et l’ambition face au traitement « de faveur » dont elle pense qu’on entoure sa sœur. Leur lutte est intérieure, bien moins spectaculaire que les actes de bravoure de Cœur de Feu ou la quête de Griffe de Ronce, mais autrement plus poignante pour le lecteur qui s’attache doucement à ces petites chattes.

Et cela d’autant plus que, nous autres lecteurs, qui avons connaissance des découvertes d’Œil de Geai, nous savons que quelque chose de bien plus grand et de bien plus terrifiant approche. Et nous savons bien que la pauvre Nuage de Lis se fait habilement manipuler, nous avons envie de la prévenir, de l’exhorter et de la supplier de ne surtout pas faire confiance à ces chats qui s’insinuent dans ses songes … Mais Nuage de Lis est aveuglée, aveuglée par la jalousie qui la ronge, aveuglée par l’ambition qui la dévore, aveuglée par ce sentiment d’injustice qui enfle, attisée par les propos mielleux de son entraineur nocturne. Mais elle est aussi aveuglée par l’envie de protéger son Clan, par la certitude d’être la seule à pouvoir sauver les siens. Elle se sent investie d’une mission cruciale, et en plus de la fierté qui l’envahit à cette idée, il y a aussi la volonté d’être digne de cette tâche … Pauvre petite Nuage de Lis, embrigadée sans le savoir dans une machination meurtrière, alors qu’elle est pétrie de bonne volonté ! Une fois encore, les autrices n’ont rien inventé … elles n’ont malheureusement fait que transposer chez les chats une terrible réalité humaine, car bien des jeunes de notre monde sont comme Nuage de Lis manipulés par une organisation qui se sert d’eux en jouant sur leur fragilité pour mieux les entrainer et les envoyer se faire exploser à leur place …

Et le plus terrible pour le lecteur, finalement, c’est de savoir ce que les protagonistes ignorent. C’est de voir le Clan du Tonnerre vivre dans l’insouciance la plus totale en sachant qu’un terrible danger les menace. C’est de voir les chatons faire les idiots dans la pouponnière, d’entendre les anciens se plaindre de leurs rhumatismes, de voir deux jeunes guerriers se tourner autour sans oser s’avouer leur amour, d’entendre les vantardises et défis qui jaillissent de l’antre des apprentis. C’est de voir tout ce qui risque d’être brisé si les guerriers de la Forêt Sombre parviennent à leurs fins. Car ce sont toujours les plus innocents qui payent le prix fort. Et le lecteur, qui chemine depuis si longtemps aux côtés du Clan du Tonnerre, qui finit par se sentir comme chez lui dans le camp, qui retrouve tome après tome des visages devenus familiers, se retrouve totalement impuissant … Alors il n’a d’autre choix que de continuer à tourner les pages, tantôt anxieusement, tantôt avidement, partagé entre la crainte de voir la tempête éclater et la certitude que l’orage doit se déchainer un jour ou l’autre. Et que plus il tardera, plus il sera dévastateur. Ce qui est incroyable, dans ce tome, et dans la saga toute entière, c’est que la tension enfle si progressivement que le lecteur s’en rend à peine compte. Mais au fil des pages, son cœur s’emballe, sa gorge se noue, et parfois des larmes naissent, tant on est happé par l’histoire !

En bref, vous l’aurez bien compris, je ne me lasse toujours pas de cette saga, bien au contraire, et j’ai le sentiment que chaque tome est plus captivant que le précédent ! En effet, même si le premier cycle garde et gardera toujours une place toute particulière dans mon cœur, j’aime vraiment beaucoup la tournure que prend la saga depuis quelques tomes. Car finalement, tous les acquis de chaque cycle, toutes les intrigues de chaque cycle, se rejoignent pour former un ensemble vraiment palpitant, tandis que s’entremêlent les destins personnels et collectifs de chaque chat des quatre Clans. Et comme toujours, je suis époustouflée par la capacité des Erin à mener de front toutes ces sous-intrigues qui s’imbriquent parfaitement l’une dans l’autre, par la facilité avec laquelle elles entrainent le lecteur dans leur univers et dans leur histoire, avec simplicité mais efficacité. Tome après tome, le lecteur finit par faire partie intégrante du Clan du Tonnerre, il se réjouit de chaque naissance, se désole de chaque mort, se régale de chaque baptême d’apprentis ou de guerriers, s’effraye de chaque malheur qui s’abat. Et ça, je trouve ça vraiment incroyable, car rares sont les livres à me donner à ce point l’impression d’être chez moi, pleinement à ma place …


wallpaper-1019588
Le faiseur de rêves, tome 2 : la muse des cauchemars ~ Laini Taylor
wallpaper-1019588
Fucking King
wallpaper-1019588
Télécharger Ice Scream 1: Horror Neighborhood APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Livre-Disque - Denver le dernier dinosaure