Cooking drama – tome 3

À l’heure où les restos sont encore fermés, il est temps de laisser Maggy et Alistair vivre leur vie. Pendant trois tomes, eux et leur bande de copains nous ont montré la dureté et la rivalité qu’il peut exister dans certaines cuisines. Pour ce dernier volet, direction Paris et un hôtel de luxe pour enfin voir Maggy se décider à prendre sa vie en mains.
Un grand merci à Théa, Nisha et caetera, pour ce nouveau service presse 😘.


Et si ce n’était pas le bon moment ?


Cooking drama – tome 3

De quoi ça parle : Dernier coup de feu !
Le moral de Maggy est au plus bas. Renvoyée du restaurant étoilé où elle commençait à peine, elle est contrainte de retourner vivre chez sa mère et, cerise sur le gâteau, doit faire une croix sur Alistair avec qui elle est désormais à couteaux tirés. Mais une occasion se présente rapidement ! Un célèbre restaurant de Paris lui fait une proposition qu’elle ne peut refuser. Elle quitte donc Québec en laissant derrière elle tous les gens qui comptent. Son seul objectif désormais : prendre en main son destin et y voir enfin un peu plus clair sur sa vie !
Changer de cadre de vie permettra-t-il vraiment à Maggy de faire le point sur ses sentiments ? Fait-elle le bon choix en décidant de tout miser sur sa carrière ? Va-t-elle réussir à s’épanouir loin d’Alistair, qui semblait enfin prêt à faire des efforts pour elle ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : La Canadienne a décidé de se donner une chance de ne plus passer à côté de sa vie. Elle quitte donc Québec pour l’hôtel Sa Majesté à Paris. Alors que dire 1) Maggy Renoy est fatiguée de courir après Alistair. Elle ne veut plus se poser de questions, plus souffrir à cause de cet homme qui est incapable de lui montrer ce qu’il ressent. Elle a envie de prendre ses propres décisions, de vivre sa vie, sans penser aux autres. Remontée à bloc suite à une conservation avec son amie Daisy, elle accepte l’offre de rejoindre l’hôtel Sa Majesté pour devenir commis. Dans cette nouvelle vie, elle tente d’oublier le manque de ses amis et se donne à fond dans son boulot. Si le rythme est soutenu, il l’est d’autant plus quand Maggy décide de sortir en soirée et de s’alimenter en vodka citron 🥂. Résolue à oublier son ancien chef, son cœur s’emballe lorsque Johan est dans son champ de vision. Avec lui, tout paraît simple, naturel, alors pourquoi a-t-elle l’impression qui lui manque quelque chose dans sa vie ? 2) Alistair Greyclaw s’ouvre enfin ! Certes, il le fait parce qu’il réalise que Maggy part et qu’il est sur le point de la perdre, mais il se montre (parfois) sans sa carapace. Il met des mots sur ce qu’il ressent (même s’il le fait en bafouillant). S’il ne perd rien de son côté autoritaire, il veut tenter quelque chose avec la femme qui lui a ouvert les yeux. Il veut essayer de lui offrir ce qu’elle a toujours voulu, mais elle souhaite avancer sans lui. Il se rend compte qu’il a laissé passer sa chance et se morfond dans son manoir. Sans son restaurant (en rénovation) il aurait eu le temps de se consacrer à cette relation qui ne pouvait qu’évoluer… 3) Johan Josselin est le chef qui va travailler avec Maggy. Loin d’être aussi méprisant que Félix (le chef du restaurant étoilé l’Hybris) et beaucoup plus ouvert qu’Alistair, il accueille la jeune commis avec bienveillance. Johan est un chef qui exécute les plats avec rapidité et a la voix envoûtante. Il est tantôt taquin, tantôt autoritaire, sans pour autant manqué de respect aux personnes qui travaillent pour lui. S’il y a beaucoup de rumeurs sur lui, peu connaissent vraiment sa vraie vie. Il laisse une petite place à Maggy, il ne veut pas que leur relation soit un frein à son travail. En plus, il est son supérieur hiérarchique et toute relation avec un subordonné est interdite, mais cela pourrait bien pimenter les échanges …

Cooking drama – tome 3

Avis : J’ai beaucoup aimé ce dernier tome, même si, je le reconnais, j’ai eu de la peine pour Alistair 😢. Il se réveille trop tard et ne réagit pas vraiment comme je l’aurais voulu. Il se livre, se dévoile et est enfin prêt à tenter une relation avec Maggy. Manque de bol, elle veut tourner la page et préserver son cœur qui a trop souffert de l’indifférence de son chef. Si l’hôtel Sa Majesté est moins austère que son dernier restaurant, la commis va devoir prendre ses marques et apprendre à connaître les personnes qu’elle va côtoyer à chaque service. Heureusement, dès son premier jour, elle va faire la connaissance de Yenni, le mec qui a des oreilles qui trainent partout et qui la fait sortir. Si on ne sait pas vraiment ce qu’il pense et qu’il a tendance à enjoliver la vérité, il sera là pour remonter le moral de la jeune femme. Certes, elle s’aperçoit qu’elle flashe un peu trop sur son nouveau chef, mais elle ne veut pas se faire de films et ne compte pas prendre ses rêves pour des réalités. Pourtant, avec Johan tout est simple, ils s’apprécient et prennent leur temps. Bien sûr, Maggy n’en oublie pas ses amis laissés dernière elle. Elle appelle toujours Daisy lorsqu’elle a besoin de conseils ou pour lui raconter les (més)aventures qu’il lui arrive. Elle a aussi besoin de se rassurer qu’elle a pris et qu’elle continue de prendre les bonnes décisions. Bien évidemment, comme toujours dans Cooking Drama, il y a des coups-bas sous fond de vengeance. Qui veut nuire à l’hôtel ? Maggy est-elle vraiment prête à laisser un morceau de son cœur à Alistair ? Je vous laisse le découvrir 😉 !

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur les tomes 1 et 2.


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le baroque raffiné de Thierry Bosquet en décor somptueux de Fables de Jean de La Fontaine
wallpaper-1019588
Batman: Créature de la Nuit, une histoire sur le Chevalier Noir comme aucune autre
wallpaper-1019588
La fièvre d'Urbicande - Peeters/Schuiten/Durieux
wallpaper-1019588
Que sont les rêves d'Aleksander devenus?