Mars 2021 : lectures et revue du web

Mars 2021 : lectures et revue du webRide Home | View From Azalea Hill, Dana L. Brown, CC BY-SA 2.0

Bilan des lectures de mars

Peu de livres lus, mais de très bonnes lectures comme mon coup de cœur pour la bande dessinée Les Cerveaux de la ferme de Layla Benabid et Sébastien Moro : de la vulgarisation scientifique sur l’intelligence des animaux dit « d’élevage ». J’ai aussi passé un très bon moment d’apprentissage avec le livre Avec, sans ou contre. Critiques queers/féministes de l’État dirigé par Cornelia Möser et Marion Tillous. J’ai adoré L’épée de la providence d’Andrzej Sapkowski, un recueil de nouvelles dans l’univers du Sorceleur. Enfin, j’ai été beaucoup plus sceptique et perplexe devant Pollen de Joëlle Wintrebert, un roman présenté comme de la SF féministe sans que je parvienne à trouver ce féminisme…

Florilège de chroniques lues

Lectrice des îles a fait une chronique très complète et intéressante de Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon qui m’a donné envie de découvrir cet auteur.

Sur Les Miscellanées d’Usva, c’est sa chronique et son coup de cœur pour L’été de la sorcière de Kaho Nashiki qui m’a convaincue d’ajouter ce livre dans ma wishlist !

Enfin, sur Planète Diversité, la chronique de Apprendre si par bonheur de Becky Chambers m’encourage d’autant plus à lire cette autrice.

Revue du web

Dans le monde de la véganie

Recettes

J’ai testé plusieurs nouvelles recettes, dont l’omelette végane et le « Truffion de maminou » de La Petite Okara : deux plats qui vont devenir des classiques de ma cuisine je pense (le deuxième surtout en hiver). J’ai testé la recette de muffins salés à la tomate séchée et aux olives de Pick Up Limes : un délice. Enfin, j’avais envie d’un tajine, j’ai donc ressorti la recette de La Fée Stéphanie, « Tajine de légumes d’automne » en adaptant simplement les légumes.

Côté genre et féminisme

Tout d’abord, des portraits de femmes inspirantes et impressionnantes : « Christiane Rochefort (1917-1998) : L’écrevisse combattante », elle est présentée dans ce podcast de France Culture dans l’émission « Toute une vie ». Sur le carnet de recherche des Jaseuses, Lucile Dumont fait le point sur « Susan Sontag, aujourd’hui » et sa perception en France, à l’étranger, notamment dans le champ académique.

Toujours sur Les Jaseuses, Aurore Turbiau a publié le très chouette article « À propos des caprices et de la violence des féminismes (en ligne) ». Sur son propre carnet, Littératures engagées, elle a publié la deuxième partie de son article sur Les Bergères de l’Apocalypse de Françoise d’Eaubonne : « Une prophétie : mutation planétaire, terrorisme de contre-violence, destruction du régime hétéropatriarcal (d’Eaubonne, Les Bergères de l’Apocalypse 2/2) ».

Comme je n’arriverai pas à en choisir qu’un, je recommande deux épisodes du podcast La Poudre : « La révolution transféministe avec Sam Bourcier » et la table ronde « La révolution médiatique avec les Avengers du féminisme ».

Ballast a publié un superbe extrait du livre Nous vous écrivons depuis la révolution : Récits de femmes internationalistes au Rojava : « Rojava : la révolution des femmes ».

Je recommande cet article coup de poing de Camille Islert : « Imagine deux secondes, si le viol était interdit ».

J’ai beaucoup appris avec le podcast « Ménopause pour tout le monde » de France Culture qui aborde notamment la ménopause des personnes trans, mais aussi l’andropause.

Convergence des luttes

À propos de science et de recherche, je recommande la captation vidéo du « Webinaire : Faire de la recherche depuis la marge » organisé par The University of Chicago Center in Paris. Concernant l’université et les différentes polémiques du moment, l’article de Pandov Strochnis sur Academia apporte un éclairage : « « Le Klu Klux Klan en aurait rêvé ! » Ce que les paniques morales sur les universités révèlent de la propagande d’extrême-droite ». Le Pharmachien a fait un excellent article également sur les dérapages scientifiques : « Quand les scientifiques dérapent ».

J’ai regardé pas mal de vidéos à propos de (dé)colonialisme : tout d’abord l’épisode du magazine Vox Pop d’Arte « Colonisation : l’amnésie européenne ? », puis un documentaire d’Arte également, « Décolonisations : le monde est à nous ! | 1956 – 2013 » et enfin une conférence de Françoise Vergès : « Méthodologie décoloniale : de quelques exemples pour décoloniser et dénationaliser histoire et culture ».

Pour ce qui est des orientations sexuelles, l’article suivant de Camille Islert sur le carnet des Jaseuses a beaucoup résonné avec moi : « « Choisir son camp » – Réflexions sur les bisexualités/pansexualités ».

Sur les violences sexuelles sur mineur, je recommande le podcast « La fille sur le canapé » d’Axelle Jah Njiké qui parle de la situation au sein des communautés noires.

À propos de validisme, cet épisode de l’excellent podcast Quoi de meuf était très éclairant et très bien fait : « Validisme, l’angle mort du féminisme ».

Pour finir sur une note positive, l’épisode du podcast Yesss « Warriors contre la grossophobie » remet du baume au cœur.

Pop culture, tu l’aimes, tu l’analyses

J’ai déjà parlé de la merveilleuse vidéaste Jill Bearup, mais elle a fait récemment une vidéo récapitulative sur les « boob armors » que je recommande chaudement : « Boob Armor: 4 Things You Need to Know ».

Musique

Res Turner a sorti son nouvel album, Resist et il donne à la fois la rage et la force de combattre. Si vous ne connaissez pas ce rappeur engagé (notamment pour l’antispécisme), je recommande de jeter une oreille au medley qu’il a fait de cet album.

Eddy de Pretto a également sorti un nouvel album qui était très attendu je pense, À tous les bâtards et c’est tellement bon. Si je dois en recommander deux pistes, je dirai « Freaks » et « Tout vivre ».

Ce n’est pas une nouveauté mais après avoir regardé Promising Young Woman, j’ai craqué pour la bande originale : parfaite à écouter quand on marche seule dans la rue !

Sujets divers

À propos de lectures, Planète diversité a fait un article sur comment mettre les trigger warnings en place dans les bibliothèques et c’était très intéressant : « Les Trigger Warnings en bibliothèque ? » ; en tous cas je vais probablement me servir de sa liste pour mes prochaines chroniques, afin de le faire plus régulièrement et de ne rien oublier.

Sur le carnet de recherche Monde du livre, l’article « Penser le livre numérique et ses implications à l’aune de la théorie des médias de Marshall McLuhan » était une lecture intéressante.

Ce que j’ai fait en mars

Je n’ai pas fait grand-chose de neuf en mars : j’ai continué à profiter du parc quand je le pouvais et (surtout) quand je réussissais à me motiver pour sortir. Par contre je n’ai pas eu besoin de me forcer à sortir quand mon rendez-vous chez la tatoueuse est arrivé =D

J’ai aussi regardé pas mal de choses, notamment des films : Rocks et La part des anges qui étaient chouettes. En film d’horreur / thriller, The Call était très réussi. Les Nouveaux Mutants en revanche obtient un « meh ». J’ai complètement adoré Promising Young Woman et Moxie pour ce qui est des thématiques féministes. On m’avait recommandé 1917, et c’est vrai que c’était très impressionnant comme film, il m’a totalement accroché alors que je ne suis pas particulièrement friande de films de guerre. Le film d’animation Le Peuple Loup était une merveille et une beauté.

Pour la sortie de la série d’animation sur Pacific Rim, j’ai regardé à nouveau le premier film, (toujours aussi chouette), regardé Pacific Rim : Uprising (gros meh) et enfin la série d’animation Pacific Rim : The Black est très intéressante mais souffre de la tendance des chaînes et producteurs de films, comme Netflix, à ne valider que des mini-projets, ou des mini-bouts de projets. L’histoire commence à démarrer à peine dans les épisodes six et sept, et la première saison n’en contient que sept. C’est très frustrant et je ne vois pas bien comment le succès d’une série peut être jugé sur sept épisodes d’introduction. Il faudrait moins de séries et des projets qui ont plus de fonds et de soutien pour se développer…

En documentaires, la série des 10 ans avec Hayao Miyazaki était très intéressante. Où sont passées les Lucioles ? commence de manière assez angoissante mais finit avec une touche d’espoir que j’ai appréciée : c’est un très beau documentaire.

En série, j’ai regardé la deuxième saison de The Mandalorian (tant d’émotions ! d’évolutions !) et de His Dark Materials (toujours aussi bien fait), la troisième saison d’American Gods (qui me donne toujours autant envie de lire le livre – et j’espère bien qu’ils trouveront une manière de faire une quatrième saison ou un film pour boucler tout ça).

Pour finir, une très chouette websérie que je recommande, sur l’univers du jeu de rôle et de Donjons & Dragons, avec beaucoup d’humour : 1 for All.

Je vous souhaite bon courage à toustes pour ce mois d’avril et j’espère que vous avez du chocolat sous la main.


wallpaper-1019588
Le faiseur de rêves, tome 2 : la muse des cauchemars ~ Laini Taylor
wallpaper-1019588
Fucking King
wallpaper-1019588
Télécharger Ice Scream 1: Horror Neighborhood APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Livre-Disque - Denver le dernier dinosaure