Les échos du souvenir de Tamara Mc Kinley

Les échos du souvenir de Tamara Mc Kinley

Le talent de cette auteure n'est plus à démontrer, elles nous enchante à chaque nouvelle sortie avec des histoires emplies d'humanité et d'amour fort, c'est une nouvelle fois un fabuleux moment d'émotions que j'ai vécu avec Les échos du souvenir, en voici le résumé:

Les échos du souvenir de Tamara Mc Kinley 1936. À peine arrivée à Paris, la Ville Lumière apparaît à Annabelle Blake, jeune infirmière contrainte de fuir Londres, comme la cité de tous les possibles. Elle y fait la connaissance d'Étienne, poète en devenir, et de Henri, peintre en quête de reconnaissance. Ensemble, ils passent leurs journées à flirter et à prendre du bon temps. Mais ce Paris bohème n'est pas qu'une fête, d'autant que la guerre civile menace en Espagne... Deux décennies plus tard, suivant les pas de sa mère, Eugénie, une artiste prometteuse, tombe amoureuse de la capitale sitôt arrivée gare de Lyon. Mais elle ne se doute pas des secrets que son séjour va faire surgir...

A travers ce nouveau roman, nous voyageons entre l'Angleterre, la France et l'Espagne et où que l'auteure nous emmène afin de suivre Annabelle, le voyage est historique et grisant, entre le charme et la bohême de Paris, la forte identité Basque et l'Espagne où la guerre civile fait rage. L'amour est toujours bien entendu le point d'encrage de cette histoire mais l'auteure ne tombe jamais dans l'excès, elle nous propose des histoires raisonnées et raisonnables où les personnages, comme ici Annabelle, savent garder la tête sur les épaules.

Je me suis, comme je vous le dit plus haut, surprise à fredonner la chanson de Charles Aznavour, tant le contexte et les mots de l'auteure m'ont immergée au coeur du Paris des artistes, des peintres et des écrivains, le domicile d'Aline, ce personnage si lumineux et haut en couleurs, m'a séduite dès les premiers instants, je suis d'ailleurs certaine qu'il en sera de même pour vous. C'est une maison où les gens vont et viennent, la vie y est foisonnante et on y vit au rythme des artistes en devenir qui l'habite.

C'est également un voyage générationnel que nous fait vivre l'auteure avec un passage de 1936 à cette période post seconde guerre mondiale, avec les changements et les dégâts que celle-ci a laissé dans son sillage. Et c'est également quelque part une nouvelle histoire avec Eugénie la fille d'Annabelle qui, à son tour nous emmène dans les rues de Paris à la recherche d'elle même et de la vérité, mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire, ne faut-il pas laisser le passé où il est?

Encore un joli voyage littéraire fait grâce aux éditions de L'archipel, merci à cette fabuleuse équipe de nous faire rêver à chaque page.

Mag


wallpaper-1019588
I fell in love after School T02 de Haruka Mitsui
wallpaper-1019588
Comics coups de cœur de la semaine du 15/05/2021
wallpaper-1019588
Les Prélats de Faneas, tome 2 : Le soulèvement des fiefs - Charlotte Abécassis Weigel
wallpaper-1019588
Dark Protectors T4 : Jordan de Rebecca Zanetti