Les livres de la Terre fracturée, T3 : Les Cieux Pétrifiés par N.K. Jemisin

Les livres de la Terre fracturée, T3 : Les Cieux Pétrifiés par N.K. JemisinEditions J’ai lu

Quatrième de couv’ :

Le retour imminent de la Lune signifie-t-il la fin de l’humanité ou au contraire sa rédemption ? La réponse à cette question repose sur les épaules d’une femme et de sa fille. La première, Essun, entend se servir des pouvoirs qu’elle a hérités d’Albâtre pour bâtir un monde dans lequel les orogènes seraient libres. Mais pour la seconde, Nassun, il est trop tard. Elle a vu ce que le monde avait à offrir de pire, et elle a accepté ce que sa mère n’admettra jamais : qu’il est corrompu au-delà du point de non-retour, et que sa destruction est inévitable.

Mon avis :

  • Précédemment :

Du côté de Nassun, la petite a désormais 10 ans et son pouvoir n’a fait que croître au contact de Schaffa à Jekity. Elle est plus intuitive que sa mère qui avait été bridée par le Fulcrum. Nassun sait d’instinct se connecter à un obélisque, symbole de sa puissance mais l’intolérance qui est liée à son orogénie la révolte et en comprenant à quoi sert la Porte de cristal créée une première fois par Essun, elle a désormais un but, détruire définitivement le monde…

Du côté d’Essun, Castrima n’a pas résisté au siège des Equatoriaux. Les Orogènes ont sauvé la population mais le manque de vivres et l’arrêt des fonctions de base permettant la vie dans la cité souterraine font qu’il n’y a plus le choix, la population doit migrer dans la cité équatoriale ennemie qu’Essun vient de nettoyer de ses habitants grâce au pouvoir de la Porte de cristal. Des mois de voyage avec peu de nourriture, un désert à traverser et une Cinquième Saison bien installée vont forcément causer des morts et Essun, dont l’orogénie n’est plus utilisable sans d’atroces conséquences, ne pourra pas les aider. Sa motivation pour récupérer la Lune reste intacte.

  • L’évolution de la situation dans le T3 :

Dans le tome 2 le récit était entièrement au présent une fois la genèse du périple de Nassun et de la transformation de Schaffa expliquées, dans ce tome 3 la double temporalité est de mise avec un nouveau personnage où disons plutôt une version différente d’un personnage secondaire connu, Hoa, qui prend la parole pour nous expliquer comment son espèce a été créée par manipulation génétique, comment le Père Terre a fini par se révolter contre ses humains toujours plus avides de se gorger des ressources naturelles et ce qui s’est passé avec la Lune et son éjection orbitale.

Avec Nassun et Schaffa on va découvrir Aunoyau, la cité souterraine et où se trouve la mystérieuse cité de Mandat d’où viennent tous les Gardiens mais qui ne figure sur aucune carte. Ce voyage ne sera pas de tout repos et la cité grouille de Mangeurs de pierre. Essun et Hoa arrivent également dans la cité par un moyen différent et on aura enfin les retrouvailles entre mère et fille…chacune avec leur fierté, leur entêtement et leur vision radicalement opposée sur ce qu’il faut faire avec la Porte de Cristal…

En bref :

Quand j’ai parlé du 1er tome sur Instagram l’avis qui est revenu c’est la froideur de cette trilogie, et c’est vrai qu’on ne s’attache à absolument personne mais j’avoue que ça ne m’a pas gêné ici alors que dans d’autres histoires c’est ce qui peut me faire abandonner un livre. Alors pourquoi m’être accrochée ici ? Je dirais que dans cette trilogie il n’y a absolument pas de place à l’émotion, tout le monde est en mode survie, les Orogènes plus que n’importe qui d’autre vu les discriminations dont ils sont victimes, c’est dans le T3 avec la difficulté et le choc des retrouvailles d’Essun et Nassun, que les carapaces se fissurent, amenant un peu de vie dans ce récit froid par ailleurs.

Dans cette trilogie, l’écologie est bien entendu centrale avec la planète qui est incarnée en être conscient, le Père Terre, qui se venge contre ces humains qui saccagent tout pour le profit jusqu’au point de non retour. Ensuite c’est plus subtil mais avec le traitement des orogènes et des Mangeurs de pierre, j’y vois un récit qui parle de racisme et d’esclavage et il y a également une place importante au niveau des personnages sur les nuances de couleurs de peau et de textures diverses du cheveu africain.

Avez-vous lu l’intégralité de cette trilogie ?

D’autres avis chez : Blackwolf, Le Chroniqueur, Baroona, Celindanae, Symphonie,

Bonne lecture !


wallpaper-1019588
Votez loki : le rois des menteurs pour president
wallpaper-1019588
L’Instant présent – Guillaume Musso
wallpaper-1019588
"L'Excrémentielle. Livre I" d'Aroen Radwanoff
wallpaper-1019588
Sorties de la semaine