La guerre des clans, cycle 4, tome 1 : La quatrième apprentie - Erin Hunter

La guerre des clans, cycle 4, tome 1 : La quatrième apprentie - Erin HunterLa Guerre des clans, Erin Hunter

Cycle 4, tome 1 : La quatrième apprentie

 Editeur : Pocket Jeunesse (PKJ)

Nombre de pages : 346

Résumé : Depuis que Feuille de Houx a disparu, ses deux frères, éperdus, cherchent à savoir quel est le troisième chat désigné par la prophétie. Mais un terrible danger les détourne de leur quête : la rivière qui alimente le lac s'est tarie. Si cette sécheresse perdure, la vie de tous les animaux de la région sera menacée. Ce nouveau péril exacerbe les tensions entre clans rivaux. C'est alors que Petite Colombe, une très jeune chatte, reçoit en rêve ce mystérieux message : "Après le Geai au regard de lynx et le lion rugissant, la paix viendra de l'aile de Colombe".

- Un petit extrait -

« – Vous voulez dire que je suis différente des autres ? s'étonna Nuage de Colombe.

Les autres ne pouvaient-ils donc pas savoir ce qui se passait dans leur territoire ? Comment étaient-ils informés des problèmes, alors ? Elle commença à paniquer.

– Je ne suis pas normale, c'est ça ?

– Ne t'inquiète pas, la rassura Pelage de Lion en posant le bout de sa queue sur son épaule. Cela veut juste dire que... tu es spéciale. »

- Mon avis sur le livre -

 Cela va sans doute surprendre ceux qui me connaissent, me voient accourir avec une nuée de petits cœurs dès que quelqu’un évoque La guerre des clans et qui « subissent » mes sempiternelles recommandations félines… Mais je n’ai jusqu’à présent jamais été plus loin que la fin du troisième cycle. Car le début du quatrième coïncide avec l’ouverture du blog, et à partir de cet instant-là, je n’ai plus réussi à suivre le calendrier des sorties : j’achetais toujours chaque tome le jour de sa sortie, mais faute de pouvoir me refaire un marathon entier de la saga à chaque fois, j’ai fini par laisser s’entasser toujours plus de tomes dans ma monstrueuse pile à lire … C’est pourquoi j’ai décidé de faire de cette saga ma priorité absolue pour 2021 : quoi qu’il arrive, il faut absolument que je rattrape ce retard et que je découvre enfin tous ces tomes que je n’ai pas encore lu ! J’ai bon espoir de réussir à lire minimum deux tomes par mois … je croise les doigts pour maintenir ce rythme tout au long de l’année !

La vie est plus rude que jamais autour du lac : l’eau de la rivière alimentant ce dernier s’est progressivement tarie, laissant les quatre Clans à la merci de la sécheresse. Les proies se font de plus en plus rares sur les territoires respectifs des Clans, et les tensions sont de plus en plus fortes au fur et à mesure que la famine grandit. Qu’est-il donc arrivé à la rivière, et l’eau reviendra-t-elle un jour ? Mais ce n’est pas la seule préoccupation d’Oeil de Geai et Pelage de Lion : depuis la disparition de leur sœur, les deux élus cherchent quel chat pourrait bien être le troisième membre de la fameuse prophétie. C’est alors que la jeune Nuage de Colombe, fraichement nommée apprentie avec sa sœur, révèle ses extraordinaires capacités sensorielles : elle sent, entend et voit plus loin que n’importe quel autre chat. Et voici qu’un esprit du Clan des Etoiles l’avertit en songe : « Après le geai aux yeux perçants et le lion rugissant, la paix viendra sur les ailes de la douce colombe » … Et si la paix se trouvait dans l’eau disparue, bien plus en amont de la rivière ?

Comme à chaque premier tome de cycle, celui-ci nous invite à rencontrer la nouvelle génération : c’est la toute jeune Nuage de Colombe qui porte sur ses épaules l’intrigue de ce quatrième cycle. C’est une petite héroïne très attachante : loin de rêver de gloire et de grandeur comme ses prédécesseurs, l’apprentie ne désire qu’une seule chose, être la plus normale possible. N’être qu’une apprentie puis une guerrière comme les autres, servir son Clan loyalement mais discrètement. Mais comme souvent dans la saga, ses aspirations propres ne sont rien face à l’implacable et toute puissante destinée : qu’elle le veuille ou non, Nuage de Colombe n’est pas comme les autres. Elle découvre brutalement que, contrairement à ce qu’elle imaginait, ses camarades ne sentent, ne voient et n’entendent pas aussi bien qu’elle. J’ai eu beaucoup de peine pour elle : se découvrir aussi brusquement différente de tous les autres est une souffrance indescriptible. D’autant plus que ses capacités sensorielles inégalées sont pour son mentor et leur guérisseur la preuve incontestable qu’elle est la troisième Elue de la Prophétie. Elle détient le pouvoir des étoiles entre ses pattes …

Et qui dit grands pouvoirs dit grandes responsabilités. Responsabilités qu’elle ne se sent pas capable d’assumer alors qu’elle vient de débuter son apprentissage ! Responsabilités qu’elle endosse cependant avec dévouement, quitte à s’épuiser à la tâche : pauvre petite novice qui se sent obligée de veiller toute la nuit pour s’assurer que leur petit groupe ne court aucun risque ! De tous les chats que nous avons eu l’occasion de suivre jusqu’à présent, je pense vraiment que Nuage de Colombe est ma petite préférée, si douce, si sensible, si fragile aussi. Elle apporte un vent de fraicheur au milieu de cette ambiance de plus en plus pesante. Car la sécheresse et les tensions qu’elle apporte ne sont pas les seuls dangers qui planent au-dessus des quatre Clans : « il y a eu trop de mensonges, trop de douleur engendrée par les Clans … des chats se vengeront, et les anciennes querelles seront vengées ». Certains considéreront sans doute que nous tournons en rond, que les vieilles rancœurs datant du premier cycle ne devraient plus être « rabâchées » sans cesse, que c’est trop répétitif … Mais pour ma part, je trouve cela logique : génération après génération, ces rancunes grandissent, d’autant plus fortes qu’elles sont latentes. Il faut que ça éclate un jour. Et ça va être terrible.

De la même manière, certains trouveront assurément que ce tome est à la fois trop insipide et trop rempli. Ils trouveront que la quête de ces huit chats bien décidés à remonter le cours de la rivière pour retrouver l’eau est bien fade, qu’elle n’apporte rien à la « grande intrigue » des Signes du Destin, de la Prophétie, de ce conflit en approche … Peut-être, dans une certaine mesure. Mais cette quête reste à mes yeux essentielle : elle permet aux Trois Elus d’être enfin réunis, de prendre pleinement conscience de la tâche qui les attend. Pour cela, il fallait que lecteur et chats soient convaincus que leur rôle dépasse de loin la seule survie du Clan du Tonnerre, mais que c’est bien le Destin des quatre Clans qui repose sur leurs épaules. Il fallait aussi que Nuage de Colombe apprenne à tracer son propre chemin, divergent à celui de sa sœur qu’elle n’a jamais quittée jusqu’alors. Quant à l’autre reproche que certains ne manqueront pas de faire à ce tome, arguant que cette même quête se termine trop facilement et trop brusquement, je leur renvoie leur propre contradiction à la figure : ainsi qu’ils le disent eux-mêmes, cette quête n’étant pas au cœur de l’intrigue du cycle, il semble normal qu’elle ne s’étende pas sur plusieurs tomes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette « brièveté » la rend encore plus haletante !

En bref, vous l’aurez bien compris, je suis tout simplement ravie de m’être enfin replongée dans cette saga qui m’accompagne depuis mon plus jeune âge, et je suis pour l’instant sous le charme de ce nouveau cycle quinous promet une intrigue autrement plus sombre et poignante que les précédents ! Ce que j’aime tant dans cette saga, c’est clairement que les enjeux personnels, familiaux, claniques et collectifs s’entremêlent avec brio : plus que jamais, on se rend compte que le destin de chaque chat est intimement lié au Destin de tous. Pour le meilleur comme pour le pire, car c’est vraiment une saga qui n’hésite pas à présenter à ces lecteurs des situations vraiment dramatiques, cruelles aussi. C’est une saga qui n’hésite jamais à parler de vengeance, de haine, de dissimulations, de complots … Mais tout ceci est toujours contrebalancé par le courage, l’altruisme, l’amour, la solidarité … Qui aurait cru qu’une « simple histoire de chats » se transformerait en quelque chose d’aussi riche, complexe, puissant, tout en restant toujours palpitant, rafraichissant, captivant ? Aujourd’hui comme hier, c’est toujours le même plaisir que de retrouver cet univers, et je ne cesserai jamais de conseiller cette interminable saga à qui voudra bien m’écouter !


wallpaper-1019588
Le faiseur de rêves, tome 2 : la muse des cauchemars ~ Laini Taylor
wallpaper-1019588
Fucking King
wallpaper-1019588
Télécharger Ice Scream 1: Horror Neighborhood APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Livre-Disque - Denver le dernier dinosaure