Quelques thrillers jeunesse

Après avoir lu Dix, de Marine Carteron, j’ai eu une petite frénésie de lecture sur des romans policiers et thrillers autant jeunesse qu’adulte. D’autant plus que je cherchais à réactualiser le fonds du CDI sur ce plan. Pour ne pas vous submerger d’articles sur des romans du même genre pendant des semaines et des semaines, je vous fais plutôt une petite compil de mes trouvailles, avec les résumés de l’éditeur et un court commentaire de ma part. Je vous les présente dans l’ordre de mes lectures.

Perdue et retrouvée de Cat Clarke, paru en 2015 chez R-jeunes adultes (Robert Lafont)

Quelques thrillers jeunesse

Une enfant kidnappée. Une famille déchirée. Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux. Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie. Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison… C’est là que l’histoire commence. Et si la fin du cauchemar n’était que le début d’un autre ?

Celui-là a déjà cinq ans, mais c’est mon coup de cœur, donc je ne pouvais m’empêcher de vous le mettre. Il est aussi un peu différent des autres, car le récit ne montre pas le déroulé d’une enquête, mais se passe plusieurs années après un kidnapping, quand l’enfant enlevée revient à la maison par miracle. Il est tout de même à classer dans la catégorie des thrillers pour moi, car on suit la réintégration de cette jeune fille dans sa famille, tout en voyant qu’il y a quelque chose de louche dans son comportement. Un bon thriller psychologique donc, à l’écriture fine. Avec les trois dernières pages qui laissent le lecteur pantois.

Qui ment ? de Karen McManus, paru en 2018 chez Nathan

Quelques thrillers jeunesse

Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre.
Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

Premier roman pour cette américaine, première réussite. J’ai assez vite deviné la fin, mais ça n’enlève rien au plaisir de lecture car l’écriture est vraiment bien. Le passage de l’un à l’autre des personnages avec les différents points de vue enrichi le récit et le rend haletant. Sur fond de harcèlement scolaire et autres déboires de l’adolescence, un très bon roman jeunesse.

Meurtre mode d’emploi (à l’usage des jeunes filles), de Holly Jackson, paru en mai 2019 chez Casterman

Quelques thrillers jeunesse

Il y a cinq ans, Sal Singh s’est accusé du meurtre de sa petite amie Andie Bell, avant de se donner la mort. La police est sûre que l’affaire est résolue. Toute la ville aussi. Sauf Pippa… La jeune fille réouvre alors l’enquête et déterre un à un des secrets compromettants au sujet d’Andie. La liste des suspects se rallonge. Mais à trop s’approcher de la vérité, Pippa alerte aussi le véritable meurtrier… se mettant elle-même en danger.

Premier roman également pour cette autre jeune américaine. J’ai trouvé l’écriture un peu fragile, certains retournements de situations loufoques et/ou mal amenés, avec des suspicions de suspects qui changent trop souvent (le lecteur n’a pas le temps de s’y faire). Et l’idée qu’une ado mène elle-même l’enquête et qu’elle y arrive assez facilement, sans rien y connaître, ne marche pas complètement. Malgré tout, j’ai trouvé les personnages attachants, le fond du récit intéressant, le thème « les apparences sont trompeuses » bien traité.

Snap killer, de Sylvie Allouche, paru en mars 2019 chez Syros

Quelques thrillers jeunesse

Un élève de terminale est retrouvé mort un dimanche à l’aube, pendu par les pieds à une branche de platane, au milieu de la cour de son lycée. 980 élèves suspects, sans compter le directeur, les profs et le reste du personnel, l’enquête s’annonce complexe. Pourquoi le meurtrier a-t-il pris le risque fou de cette mise en scène ? Y a-t-il un lien entre ce meurtre et le suicide d’une élève de seconde, victime d’un harcèlement brutal sur les réseaux sociaux quelques mois plus tôt ? Pour la commissaire Clara Di Lazio et son équipe, aucun indice ni aucune piste ne sont à négliger.

Enfin, une autrice française ! Qui n’en est pas à son coup d’essai en plus (sans le savoir, vous la connaissez sûrement, puisqu’elle a écrit pléthore de livres de la série Il était une fois l’Homme). C’est le second roman où l’enquêtrice Clara Di Lazio apparaît, mais aucun souci à la lecture, pas besoin d’avoir lu le premier car les enquêtes sont totalement différentes. J’ai trouvé le fond de l’histoire sympathique, avec une trame sur le harcèlement scolaire et les dangers des réseaux sociaux bien amenée. En revanche, la forme m’a moins plu. On a l’impression de lire un script, un scénario en réalité. Le discours indirect est haché ; on change de point de vue trop fréquemment mais sans point de repère pour savoir les impressions de quel personnage on est en train de suivre ; beaucoup de dialogues passeraient bien à l’oral, mais ne rendent pas bien à l’écrit ; et les relations entre les personnages sont mal construites. Juste un exemple (attention spoil) : Clara Di Lazio n’a pas vu sa nièce depuis plus de 10 ans à cause d’une brouille familiale, cette dernière débarque à Paris sans prévenir et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, on n’a même pas le droit à une ado boudeuse alors qu’elle vient de fuguer ? Mouaif…

Je devrais lire le premier tome peut-être, parce qu’il n’a pas dû recevoir 8 prix littéraires pour rien. Mais le second ne m’a pas vraiment emballée.

Pour finir, je vous propose deux autres lectures de policiers (tous les deux parus chez Les presses de la Cité), mais classés en littérature adulte, je ne vous les chronique donc pas ici. Gros coup de cœur pour le premier :

  • Un couple irréprochable, d’Alafair Burke, paru en septembre 2019 : une écriture fine et un dénouement renversant. J’ai hâte de lire sa saga écrite à quatre mains avec Mary Higgins Clark !
  • Le couple d’à côté, de Shari Lapena, paru en septembre 2017 : un policier très classique sur le fond où on devine vite ce qui s’est passé, mais agréable à lire dans sa forme.

Bonne lecture policière les loulous !


wallpaper-1019588
Votez loki : le rois des menteurs pour president
wallpaper-1019588
L’Instant présent – Guillaume Musso
wallpaper-1019588
"L'Excrémentielle. Livre I" d'Aroen Radwanoff
wallpaper-1019588
Sorties de la semaine