L'Eschylliade, tome 1 : Aux apparences ne te fieras

L'Eschylliade, tome 1 : Aux apparences ne te fieras
Quand Eschylle, chat siamois miro rencontre Bélerin, apprenti mage, leurs destins se scellent : leurs esprits se lient, ainsi que leurs sens. Nés tous les deux dans les Marches Pâles, ils vont devoir affronter un vent malfaisant : non l'hiver, qui s'abat sur les sommets et les combes, mais des enlèvements d'enfants et de femmes, attribués à des Petites-Personnes. Leur enquête les mènera dans des lieux improbables, au cœur d'anciennes ruines, mais aussi sous la terre.
Cette saga de fantasy se déroule dans le monde de Belmilor, un univers parallèle au nôtre où toutes les races, des humains aux loupins et des félissiens aux elfes noirs vivent en bonne intelligence, mais dont l'équilibre semble menacé.
Le narrateur n'est autre qu'Eschylle, qui y voit l'occasion de nous dispenser un cours complet d'Histoire Morale de la Magie et de nous guider sur la voie de la sagesse. Pour sa première leçon, il insiste sur l'importance d'un précepte trop souvent négligé par les "deux-pattes" que nous sommes : "Aux apparences, ne te fieras".

Merci aux éditions d'Avallon et à l'auteur pour ce roman. Je suis ravie d'avoir pu découvrir cette petite maison d'édition associative grâce à ce livre. Avant de parler du livre en lui-même, je tenais à évoquer la politique de cette ME qui reverse la totalité des bénéfices des romans qu'ils publient à leurs auteurs.rices. Voir émerger des structures qui valorisent le travail des auteurs, ça fait vraiment du bien.Pour être très honnête avec vous, je ne pensais jamais chroniquer un roman dont le personnage principal est un animal sur le blog parce que c'est pas trop ma cam. (jamais réussi à apprécier toutes les sagas du type La guerre des clans, Foxcraft, les royaumes du feu…). Pourtant, je n'ai su résister à l'appel de ce roman de Fantasy humoristique parce que j'adooore la light Fantasy. En somme, j'avais envie de lire un roman léger et sur ce plan, j'ai été servie.
Pourtant, l'intrigue est somme toute assez classique : un groupe d'aventuriers aux capacités différentes qui ont une quête à accomplir dans un univers imaginaire. Elle n'en demeure pas moins plaisante à lire lorsqu'on ne veut pas se prendre la tête, mais les rebondissements ne m'ont pas forcément surprise. Cependant, j'ai bien aimé l'univers de Fantasy médiévale avec des mages, des elfes noires (♥) et d'autres races comme les loupins ou les félissiens (des espèces hybrides en quelque sorte). Mais, à vrai dire, ce n'est pas vraiment en cela que le roman est le meilleur. 

"Un chat comme les autres", cette expression n'a pas de sens. Un chat n'est jamais comme les autres. Il porte en lui un monde. Même s'il ne sait que dire "miaou". 

Comme dit plus haut, la particularité de ce roman réside avant tout dans sa narration. C'est Eschylle, un chat, qui nous raconte l'histoire. Il s'adresse directement au lecteur pour lui livrer un "cours d'Histoire de la morale et de la magie" dont la principale leçon est : Aux apparences ne te fieras. J'aime beaucoup les romans où le personnage principal s'adresse directement au lecteur. Ici, c'est particulièrement bien fait Contre toute attente, je me suis beaucoup attachée à Eschylle. J'ai aimé le regard qu'il portait sur les humains (les "deux-pattes" comme il les appelle), sur son aventure et sur la vie en général. De même, il apporte une énorme bouffée d'air frais au roman. Ses répliques et son humour décapant m'ont de suite accrochée. Aux apparences ne te fieras est un roman agréable à lire et c'est ce que j'ai le plus aimé. 

Après, il faut quand-même noter que le roman est très centré sur le personnage d'Eschylle. Les autres personnages ne sont pas vraiment développés et de ce fait, j'ai vraiment eu du mal à les  cerner et à m'attacher à eux. C'est assez dommage car ça m'a vraiment empêchée de rentrer pleinement dans le roman. Je me suis aussi beaucoup mélangée dans les prénoms et les surnoms ce qui a aussi entaché mon plaisir de lecture. Je reconnais quand-même avoir bien aimé le personnage de Bélérin, notamment pour son mystère et sa nuance. 

Pour finir, je tiens à dire que le roman est vraiment bien écrit. Je salue notamment l'écriture des scènes de combats qui sont judicieusement équilibrées. C'est pas ce qu'il y a de plus simple à écrire en Fantasy, donc pour ça, chapeau.  De plus, la plume de l'auteur est très fluide et accessible à tous. Je pense que ce roman peut vraiment être apprécié par des grands lecteurs  comme par des plus jeunes notamment car on peut y voir plusieurs "niveaux de lecture". L'auteur profite de la naïveté d'Eschylle à l'égard des humains pour le faire philosopher sur des thématiques variées comme le handicap, la tolérance, la diversité… J'ai trouvé ça intéressant d'aborder des sujets actuels de manière aussi explicite dans de la Fantasy.

Bref, vous l'aurez compris, Aux apparences ne te fieras est globalement une bonne lecture même si je m'attendais à mieux à certains niveaux. Si on enlève le manque d'immersion au côté des personnages et l'absence de suspens, c'est un roman léger et bien écrit avec un personnage principal aussi drôle que réfléchi. De part le statut extérieur de son personnage, l'auteur met sur la table des sujets actuels comme le handicap, la différence ou encore le regard des autres. C'est un roman court qui fait du bien et je le recommande malgré ses défauts. (surtout si vous aimez les chats ♥) 

En bref : 

le personnage principal et l'écriture
✖ : l'absence de développement des autres personnages et la trame classique

Ma note : ★★★☆☆ 


wallpaper-1019588
Télécharger Ice Scream 1: Horror Neighborhood APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Livre-Disque - Denver le dernier dinosaure
wallpaper-1019588
Ho, les jolies covers ! - Les comics du 16/06/2021
wallpaper-1019588
La fureur des mal-aimés - opus 4 série Amaury Marsac - de Elsa ROCH