Revue de poésie Sœurs #1 : Poétesses !

Revue de poésie Sœurs #1 : Poétesses !

Revue de poésie Sœurs #1 : Poétesses !, illustré par Marie Fré Dhal, automne 2020, 47 pages.

L’histoire

Poétesses !
Un premier numéro-manifeste dans lequel nous vous proposons d’explorer ce que les femmes ont à dire de la poésie – en poésie. 48 pages, 20 poétesses de diverses époques et régions du monde, des traductions et des textes inédits… Le tout illustré avec douceur par
Marie Fré Dhal.

⭐⭐⭐⭐⭐

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Sœurs est une toute nouvelle revue de poésie que j’ai découverte grâce à des partages de différents médias féministes que je suis, du coup je l’avais ajoutée à ma wishlist. Et puis, quand j’ai visité la librairie féministe parisienne « Violette & Co » et que j’ai vu un exemplaire de ce premier numéro, c’était l’occasion parfaite.

Dans Sœurs, on trouve des poèmes écrits exclusivement par des femmes, avec à chaque fois une présentation de la poétesse derrière les vers, ce que j’ai trouvé tout à fait précieux (je me souviens que ça m’avait manqué lors de ma lecture du recueil de poésie Anatomie). J’ai particulièrement apprécié la diversité des poétesses, pour donner quelques exemples elles sont : russe, haïtienne, britannique, syrienne, brésilienne, contemporaine, du vingtième ou seizième siècles, etc. Comme le nom de ce numéro, Poétesses, l’indique, tous les poèmes ont pour sujet l’écriture elle-même et particulièrement de poésie. C’est fascinant de découvrir la façon dont ces poétesses envisagent l’écriture et certains poèmes m’ont beaucoup touché.

Non seulement les profils des autrices sont divers, mais certains poèmes, voire certaines poétesses sont publiées dans Sœurs de manière inédite, de quoi être sûr⋅e de découvrir de nouvelles plumes, même si vous connaissez déjà beaucoup de poétesses (personnellement ce n’est pas mon cas donc j’ai découvert énormément avec ce petit recueil).

Comme parfois les traducteur⋅rices ne sont pas du tout crédité⋅es, je pense que ça vaut la peine de préciser qu’ici iels le sont tou⋅tes.

En plus d’avoir un contenu fabuleux, l’objet lui-même est très beau : un petit format avec une mise en page travaillée du début à la fin, des couleurs superbes, tout pour à la fois laisser la place aux illustrations et les complémenter. Les illustrations de Marie Fré Dhal sont d’ailleurs magnifiques, un trait assez minimaliste et beaucoup tourné vers la nature avec une omniprésence de végétation. Pour découvrir son travail, vous pouvez visiter son compte Instagram @mariefredhal.

J’étais tellement conquise que je me suis abonnée pour une année à cette revue de poésie, si vous souhaitez la découvrir, ce premier numéro est en rupture de stock mais vous pouvez commander le numéro deux ou vous abonner sur leur site. Bonne lecture !


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler - Luis Sepúlveda (entre **** et *****)
wallpaper-1019588
Le podcast le bulleur presente : les amants d'hérouville
wallpaper-1019588
Télécharger Shoot n Merge - Block puzzle APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
L’enfant de la prochaine aurore – Louise Erdrich