Le père Noël ne pleure jamais de Ira De Puiff

Le père Noël ne pleure jamais de Ira De Puiff
 
Éditeur : Librinova
Parution : 21/12/2020
Nombre de pages : 90
Genre : comédie

Les auteurs :
 Le père Noël ne pleure jamais de Ira De PuiffD'origine russe, Ira de Puiff vit à Paris depuis 1997. Diplômée en langues étrangères, commerce international et communication, elle est rédactrice mode et style pour les magazines "La Riviera Russe", "Vsya Evropa", "Nargis", "AESTVS", "Pro-Fashion", "l'Atelier" et auteur des romans "Ange-Putain" (Moscou, 2005) et "Back in URSS" (Paris, 2011).  Son roman "Ange-Putain", présenté en 2005 lors du Salon International du Livre à Moscou, s'est fait immédiatement remarquer par la presse russe (Izvestia, Nezavissimaïa Gazeta, …) et est devenu en quelques semaines le best-seller de sa maison d’édition "Emergency Exit".   Son second livre "Back in URSS, Mémoires d’une jeune femme russe" paru en France en octobre 2011, a également suscité d'excellentes réactions de la part des lecteurs et des médias. Ramiro L. Valderrama s’est installé à Paris en 2000 et a débuté sa carrière dans l'univers de la mode auprès des bureaux de presse. Puis, suite à des études en commerce et communication, il s’est vite lancé en tant que conseil auprès de la jeune création. Ayant aussi travaillé pour plusieurs marques de renom comme Calvin Klein, Versace, Hugo Boss, et une multinationale TMC, il est aujourd’hui consultant en marketing et communication. Passionné par l’écriture et la photo, il travaille en tandem avec Ira pour la presse mode étrangère.   Auteurs de nombreux dossiers, articles et interviews, ils sont accrédités auprès de la Fédération Française de la Couture du Prêt-à-porter des Couturiers et des Créateurs de Mode. De leur collaboration naîtra "Le Roman de la Mode".
Quatrième de couverture : 
24 décembre 2020. Déguisé en Père Noël, Alex quitte un Paris ravagé par les mesures sanitaires pour se rendre chez ses parents, en province, et passer un Noël en famille bien mérité. Seul hic, il n'a pas été convié. Il débarque en surprise totale et met en ébullition un dîner méticuleusement préparé.Le choc entre les deux univers qui se font face est palpable : le sien, un brin désabusé et profondément affecté par la crise sanitaire, et celui de sa famille, bien rangé et qui semble épouser la « nouvelle normalité ».Cette histoire a été inspirée par les derniers événements liés au Covid-19. C'est une comédie grinçante sur fond de pandémie et de mesures sanitaires controversées. Les personnages se cherchent et se font face dans un joyeux mélimélo, au langage parfois cru mais direct, qui ne fait qu'accentuer l'ambiance kafkaïenne de l'époque que nous vivons actuellement.
Mon avis : 
« Plus de joie, évanouie la fièvre festive, disparues les animations qui régnaient dans les rues parisiennes en cette période de Noël… Il ne reste que les illuminations accrochées aux façades des immeubles et aux arbres qui longent les avenues pour nous rappeler que c'est la fête. Paris est vide comme si on lui avait arraché le cœur… Cette ville qui m'a toujours fasciné, me plonge à présent dans un spleen pas possible. »
Comédien trentenaire abonné aux pubs et à la figuration, Alex est à la recherche du rôle de sa vie. Malheureusement, la pièce dans laquelle il se voyait déjà triompher fin mars 2020 ne verra pas le jour, en raison du confinement national qui prend brutalement effet le 17 mars. Tombé de rideau, exit le haut de l'affiche. Le succès ne sera pas au rendez-vous cette année ! Entre confinement, amours contrariés et désenchantement, le célibataire fauché comme les blés rumine ses désillusions dans sa minuscule studette parisienne. Décembre arrive sans promesse de renouveau : la Covid fait de la résistance et gagne du terrain. En désespoir de cause, le comédien en chômage forcé accepte de jouer les Pères Noël pour remplir son frigo. Le 25 décembre, au bout du rouleau et miné par sa solitude, Alex décide de se rendre en province et de s'inviter par surprise au réveillon  qu'organise ses proches. Malheureusement, l'accueil ne sera pas des plus chaleureux pour ce septième convive qui vient bouleverser les règles sanitaires et jouer les troubles fêtes dans l'univers aseptisé et bien réglé de sa parenté. Le vernis craque, les divergences surgissent, les inimitiés se dévoilent exacerbées par la crise du coronavirus. Le ton monte, des paroles terribles sont prononcées… Une réconciliation sera-t-elle encore possible ?  Comédie tendre-amère, furieusement actuelle car ancrée dans une actualité brûlante, cette novella nous entraîne dans le tourbillon familial d'un clan dépassé par les bouleversements induits par la crise sanitaire.  Affectés par les incertitudes, les difficultés économiques, la peur de la contamination ou une  distanciation sociale éprouvante, les différents protagonistes de ce récit nous entraînent dans un récit tragi-comique avec des personnages hauts en couleur qui ne manquent pas de mordant.Rien de tel qu'un peu d'humour pour conjurer l'angoisse. Une bouffée d'oxygène qui ne peut qu'être la bienvenue !

Le père Noël ne pleure jamais de Ira De PuiffMerci à Ira De Puiff et Ramiro L. Valderrama.

wallpaper-1019588
Les comics que nous attendons le plus en 2022
wallpaper-1019588
Les Temps ultramodernes de Laurent Genefort
wallpaper-1019588
La Bibliothèque de Minuit – Matt Haig
wallpaper-1019588
Nécrophonie