Chronique : Là où les esprits ne dorment jamais - Jonathan Werber (Plon)

Chronique : Là où les esprits ne dorment jamais - Jonathan Werber (Plon)

Présentation ICI


Là où les esprits ne dorment jamais est le premier roman de Jonathan Werber. Et dès les premières pages, on se rend compte que l'auteur maitrise parfaitement son art. Très rapidement, on éprouve de l'empathie pour les personnages qu'ils nous présentent. Le décor est vite planté, on prend beaucoup de plaisir a y évoluer et l'on dévore les 450 pages du livre.
J'ai toujours beaucoup aimé les univers mêlant prestidigitation et polars, comme Carter Contre le Diable de Glen David Gold, Nevermore de William Hjortsberg, Noir Corbeau de Joel Rose, On Se Souvient du Nom des Assassins de Dominique Maisons, L'Interprétation des Meurtres de Jed Rubenfeld, Le Prestige de Christopher Priest, ou encore L'Homme qui disparait de Jeffery Deaver.

Et le livre de Jonathan Werber a parfaitement sa place dans cette liste. Il parvient à capturer l'essence de cette période, sa magie en quelque sorte. L'histoire est riche, on découvre l'histoire de l'Agence Pinkerton et celle des sœurs Fox. J'espère que l'on aura l'occasion de se replonger dans cet univers et de retrouver l’héroïne dans le prochain roman de l'auteur. 
Frédéric Fontès, www.4decouv.com

wallpaper-1019588
Mortel Virus de Gérard Neyret
wallpaper-1019588
{Découverte} Hokusai : à la découverte du Japon, Giuseppe Latanza & Francesco Matteuzzi – @Bookscritics
wallpaper-1019588
Robert Wauthy : Et la mort elle-même ne peut rien contre moi
wallpaper-1019588
Le jeu de l’assassin