Electric Dreams | Philip K.Dick

Aujourd’hui, c’est d’un recueil dont je vais vous parler et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un ancêtre de PAL qui dort depuis 2018. Comme quoi, il faut savoir attendre son heure.

Comme beaucoup de monde, je suppose, j’ai découvert Philip K.Dick après avoir pausé les yeux sur Blade Runner, l’adaptation cinématographique de « Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » Mais c’est lors de la sortie d’Electric Dreams sur Amazon Prime (en 2018 donc) que j’ai vraiment eu envie de découvrir l’auteur plus en profondeur. J’ai donc choisi la facilité avec le recueil dont s’inspire la série anthologique.

Electric Dreams | Philip K.Dick

DE QUOI ÇA CAUSE ?


Electric Dream est un recueil de dix nouvelles, toutes de tailles variables, développant les thèmes récurrents de l’auteur . L’humanité, les mondes parallèles, la manipulation ou encore l’écologie. Qu’est ce qui nous rend vraiment Humain ? Vivons dans une réalité ? Laquelle est la bonne ? Tant que question qu’abordent ces dix nouvelles.

Pour la première fois, j’ai préféré piocher dedans en lisant une nouvelle tous les deux jours environs. C’était une excellente idée, puisque j’ai évité la surdose en prenant vraiment le temps de profiter de chaque nouvelle. Constat, quel plaisir de lecture. J’avais oublié comme P.K.Dick savait amener des sujets sensibles ou philosophique avec facilité.

« Être humain, c’est... » est sûrement celle qui m’a le plus touché, car elle parle de ce qui nous rend vraiment humain et qui, à travers le Mari qui délaisse sa femme (j’essaye de ne pas trop entrer dans le détail) démontre que notre humanité n’est pas nécessairement là où on pense. J’aime également le côté visionnaire de l’auteur qui avec, Foster, vous êtes mort ! montre une société de surconsommation au détriment de l’humain en excluant volontairement une catégorie sociale quitte à la faire risquer la mort. Ici, la vie s’achète.

Malgré une majorité très bonne, deux nouvelles ne m’auront pas convaincue, mais c’est aussi le jeu dans un recueil de nouvelle. Le choix aurait pu être plus judicieux en choisissant les textes en évitant une certaine redondance.

Je compte bien poursuivre ma découverte de l’œuvre de K.Dick avec les romans ou les novellas. On m’a beaucoup conseillé Ubik.

Note : 3.5 sur 5.

Et vous, que me conseillez vous ?

Lire l’avis de Chut Maman lit !

éèé

wallpaper-1019588
Spider-island : un spider-man en chaque new-yorkais!
wallpaper-1019588
Délivrez-nous de la tentation - Jean-Pierre Levain
wallpaper-1019588
La famille Quichon, la preuve par onze
wallpaper-1019588
Code Triche Monster Castle APK MOD (Astuce)