BLOGMAS 2020 – Jour 5 : Discussion⎜Ces clichés que je ne veux plus retrouver dans la romance

Hello !

Il y a quelques jours, je vous faisais la liste des romances de Noël qui me font envie cette année. On va pas se mentir, bien souvent, les romances de Noël tournent autour des mêmes intrigues, avec des scénarios similaires ou du moins prévisibles. L’originalité n’est pas la principale caractéristique de ces histoires et ça tombe bien parce que… et ben c’est pas vraiment ce qu’on cherche quand on lit une romance de Noël non ?


En ce qui me concerne, lorsque je lis une romance de Noël, je m’attends à certains clichés et cela ne me dérange pas de les retrouver car cela se prête bien à la période où l’on a envie de rêver et non de savoir si oui ou non, dans la réalité, les choses se seraient passées comme ça (la réponse est non, le prince charmant ne court pas les rues enneigées de votre bourgade d’enfance, vous attendant patiemment en buvant un chocolat chaud surmonté de guimauves).

BLOGMAS 2020 – Jour 5 : Discussion⎜Ces clichés que je ne veux plus retrouver dans la romance


Bref, tout ce phénomène des romances de Noël (auquel j’adhère totalement) m’a fait réfléchir à la romance en général et aux clichés que l’on y retrouve très très souvent. Paradoxalement, alors que je suis la première à regarder les téléfilms de Noël et que je suis très friande des romances qui se déroulent au moment des fêtes de fin d’année, je ne suis par ailleurs pas une très grande lectrice de romance. Pourquoi ? Parce qu’en dehors de tout ça, il y a certains clichés que je déteste retrouver dans mes lectures, et c’est à ce propos que j’ai envie de discuter aujourd’hui.


J’ai envie de revenir sur ces facilités scénaristiques que je n’aime pas retrouver dans les romances, tout en sachant que parfois, bizarrement, je pourrai apprécier un livre qui présente ces clichés, tout simplement parce que je l’ai lu au bon moment, que l’écriture m’emporte, que les personnages sont attachants, ou pour x autres raisons. En fait, les clichés, c’est assez subjectifs : ils peuvent m’hérisser le poil à certain moments, et à d’autres, je n’y prêterai même pas attention ! Rassurez-moi, je ne suis pas la seule à être une lunatique du cliché ?


Dans tous les cas, voilà quelques clichés (bien connus) qui, bien souvent, m’énervent plus qu’ils ne me font aimer ma lecture :

La romance vitesse grand V

Alors, pour le coup, il n’y a rien de pire, pour moi, qu’une romance qui va trop vite. Lorsque les personnages se rencontrent et qu’ils n’ont même pas le temps de dire « ouf » qu’ils sont déjà in love complet, ça m’exaspère. Concrètement, si je lis une romance, c’est pour rêver un peu. Et si les personnages tombent amoureux en un claquement de doigt, ça perd vraiment tout son charme.  Ce que j’aime, c’est voir l’alchimie opérer naturellement, les sentiments se développer progressivement, coup de foudre ou non. Parfois, on a clairement l’impression que les personnages sont « mis ensemble » mais sans comprendre comment c’est arrivé, la romance arrivant comme un cheveu sur la soupe. Ça, ça… ben je dis non !

BLOGMAS 2020 – Jour 5 : Discussion⎜Ces clichés que je ne veux plus retrouver dans la romance

Le sacro-saint triangle amoureux

Ça aussi, il faut le dire : ce-n’est-plus-possible. Pourquoi faut-il toujours qu’il y ait la troisième roue du carrosse dans une romance ? Sérieusement, c’est juste énervant, d’autant plus que la plupart du temps, on sait pertinemment comment ça se finit : jamais avec le mec gentil et doux, toujours avec le ténébreux badboy. A mon avis, cette thèse se vérifie à 99,99%. Donc, les triangles amoureux, à moins que ça apporte vraiment quelque chose au récit, il faut les bannir. C’est vu, vu, et revu, et ça m’agace profondément, surtout que bien souvent, cela ne sert qu’à faire passer l’héroÏne pour une femme faible et indécise, et on en a marre. On veut des héroïnes qui savent ce qu’elles veulent, qui assument leurs choix et en sont fières.

BLOGMAS 2020 – Jour 5 : Discussion⎜Ces clichés que je ne veux plus retrouver dans la romance

Le sexe

Alors là, il faut que je m’explique. Ce n’est pas de trouver des scènes de sexe dans les romans qui m’agace. En lisant une romance, je m’attends évidemment à trouver des scènes érotiques (selon l’âge des personnages évidemment). Par contre, ce qui a tendance à m’exaspérer, ce sont les scènes beaucoup beaucoup trop édulcorées pour être un minimum réalistes. Les explosions et feux d’artifices à chaque coït, ça suffit. Faites plus simplement, ça n’enlèvera rien à l’excitation du moment. Pas besoin de décrire orgasme sur orgasme pour justifier la fusion entre deux personnages, vraiment.

BLOGMAS 2020 – Jour 5 : Discussion⎜Ces clichés que je ne veux plus retrouver dans la romance

La fille simple qui n'a pas conscience de sa beauté et tombe amoureux du badboy qui ne veut pas s'engager mais qui va changer du tout au tout grâce à la fille précitée (à qui il va faire découvrir la vie, le sexe, toussa toussa bref le combo de tous les clichés précités)

Pour le coup, ça, on le retrouve très très trèèèès souvent. Certes, ça peut être vendeur, je le conçois, je peux être friande de ce type de scénarios. Mais là encore, c’est vu et revu, c’est toujours la même histoire et ça manque vraiment de fraîcheur. Je le redis, je me répète mais la lectrice que je suis a envie de plus d’héroïnes badass, qui savent ce qu’elles valent, ce qu’elles veulent, qui sont séductrices, conquérantes (et puis, si on peut avoir de la diversité aussi, ça serait bien non ?)

BLOGMAS 2020 – Jour 5 : Discussion⎜Ces clichés que je ne veux plus retrouver dans la romance

Qu’en pensez-vous ?
Est-ce qu’il y a des clichés que vous détestez retrouver dans vos lectures ? 
Dites-moi tout !


wallpaper-1019588
"Camden, tome 1 : un murmure de voix" de Pauline Andréani
wallpaper-1019588
L’arbre généreux
wallpaper-1019588
Sorties de la semaine
wallpaper-1019588
Roussalki - Alexandre Page