La fille de la supérette - de Sayaka MURATA

La fille de la supérette - de Sayaka MURATA connu également sous le titre Konbini (chez Denoël - 2018) genre: littérature japonaise aux éditions Gallimard - collection poche Folio

C'est une aminaute blogueuse et auteure, Céline de Rosa, qui m'a donné envie de lire de suite ce petit roman de la littérature japonaise que j'affectionne particulièrement.

Une tranche de vie de Keiko, jeune femme dont la trentaine est bien entamée et qui vit toujours de son métier de vendeuse en supérette (les Konbini japonais). Il faut savoir que ce métier est réservé aux étudiants ou aux personnes cherchant un petit boulot car toujours à temps partiel. On n'y fait pas carrière, c'est sensé être une étape dans une vie. Mais Keiko s'y trouve depuis qu'elle a le droit de travailler et ne se verrait pas du tout faire autre chose. Célibataire, en plus, ce qui est mal vu par ses amies et sa famille, elle a tout pour que chacun dise qu'elle a raté sa vie.

Mais Keiko est différente , elle a ce besoin de rituels pour canaliser son existence. Elle est hyper attachante, on vit ses déambulations entre son petit chez elle et la supérette, son quotidien rythmé, ses regards sur l'Autre, la manière dont elle analyse la société sans le vouloir, en ne s'y conformant pas toujours.

L'auteure, elle-même employée dans un konbini, relate et dissèque ce qui régit les us et coutumes, inconsciemment ou non, de la société nippone. Un petit bonbon à lire, une petite musique scandée avec une plume franche et parfois satirique.

Enjoy!

Résumé:

Les gens perdent tout scrupule devant la singularité, convaincus qu'ils sont en droit d'exiger des explications." Trente-six ans et célibataire, Keiko travaille comme vendeuse dans un konbini, ces supérettes japonaises ouvertes 24 h/24. Elle n'envisage pas de quitter ce petit univers rassurant, au grand dam de son entourage qui désespère de la voir un jour fonder une famille. Son existence bascule à l'arrivée d'un nouvel employé, Shiraha, lui aussi célibataire

La fille de la supérette - de Sayaka MURATA

Petite présentation de l'auteure: [source: Babelio]

Née à Inzai , le 14/08/1979 au Japon, Sayaka Murata est une romancière japonaise. Elle est la fille d'un juge et d'une femme au foyer.
Elle est diplômée de littérature à l'Université de Tamagawa. Alors qu'elle était étudiante, Murata a suivi des cours d'écriture avec le romancier Akio Miyahara.
Elle a travaillé pendant plusieurs années dans une supérette (konbini) à Tokyo à temps partiel.

Petite bibliographie:

  • Son premier roman, "Jyunyū", obtient le prix Gunzō en 2003.
  • En 2009, elle remporte le prix Noma des nouveaux écrivains pour "Gin'iro no uta",
  • le prix Mishima en 2013 pour" Shiroiro no machi no, sono hone no taion no".
  • En 2016, elle est lauréate du prix Akutagawa pour "Konbini" ("Konbini Ningen"). En France, le roman a été publié sous le titre "Konbini" (Denoël, 2018), puis réédité par Gallimard sous le titre "La fille de la supérette" (2019).

wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler - Luis Sepúlveda (entre **** et *****)
wallpaper-1019588
Le podcast le bulleur presente : les amants d'hérouville
wallpaper-1019588
Télécharger Shoot n Merge - Block puzzle APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
L’enfant de la prochaine aurore – Louise Erdrich