L'enfant des tempêtes - Mélanie Guyard (entre *** et ****)

L'enfant des tempêtes narre quelques jours de vie de Mathieu et de sa mère, esseulés après le décès du père, réfugiés sur l'île d'Oléron, le temps de fêtes familiales à fuir quand on souffre. Bousculés par un quotidien en mal d'équilibre, ils vont également sentir les déferlantes maritimes venir. Car la tempête du siècle, Lothar, du 26 décembre 1999 s'annonce, prête à faire des ravages.

L'enfant des tempêtes - Mélanie Guyard (entre *** et ****)

Ce pâle résumé ne dit pas le principal, il explique juste un couple fils-mère qui ne cesse de se perdre et de se retrouver : chacun cherche à survivre à l'impensable perte d'un être aimé et aimant, chacun a peur de perdre le survivant mais le fuit quand même. Mathieu tente des expériences de plus en plus périlleuses avec son grand copain Corentin, la mère s'attache à disparaître avec les comprimés ingurgités. Tous deux font face, se font face. Tous deux ne se comprennent plus, et se parlent peu.

L'enfant des tempêtes aborde l'impossible deuil, l'entrée dans l'adolescence et la quête d'absolu que rien ne freine, la résilience face à un trauma trop douloureux à supporter. Mélanie Guyard fait preuve d'une belle dextérité romanesque, suggère les non-dits, laisse constamment le mystère planer sur le personnage atypique de Corentin, sur l'essence même de Mathieu aussi. L'élément nature prend du poids, de la forme tout au long du roman. Les nombreuses virées de Mathieu, les assauts tempétueux font monter la tension.  

L'enfant des tempêtes est un roman étonnant, de texture classique dans le moderne, bien écrit, qui s'inscrit dans la mouvance métaphysique, onirique de Le Caillou de Sigolène Pinson, dans l'histoire d'une génération  comme Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu ou Noël en février de Sylvia Hansel, comme une référence au roman D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan.  

Mélanie Guyard fait preuve d'une belle intelligence narrative,construit son intrigue par des détails ou des événements qui paraissent anodins mais qui comptent : un caillou, un couteau, un vélo, des prénoms. Avec un titre énigmatique et ô combien éclairant, L'enfant des tempêtes offre un moment très sympa de lecture, une parenthèse ventée à défaut d'être totalement enchantée, idéale en ces temps automnaux. 

 J'ai eu la grande chance d'être sollicitée pour lire ce roman lors d'une Masse critique du site Babélio (que je remercie pour ce très bon choix) en partenariat avec les éditions Seuil qu'on ne présente plus.

L\'enfant des tempêtes par Mélanie GuyardL'enfant des tempêtesL\'enfant des tempêtesMélanie Guyardtous les livres sur Babelio.com

wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
L’Atelier des Sorciers T07 de Kamome Shirahama
wallpaper-1019588
Pour Noël, je te veux toi ! – Lil Evans
wallpaper-1019588
Les Protecteurs #5 – Vengeance – Sloane Kennedy
wallpaper-1019588
Coup de foudre au chalet