Les Chroniques de Dani Mega O’Malley, T4 : Fièvre enchantée par Karen Marie Moning

Les Chroniques de Dani Mega O’Malley, T4 : Fièvre enchantée par Karen Marie MoningJ’ai Lu Imaginaire 2019

Quatrième de couv’ :

« Un an et cinq jours après que j’ai posé mon pied sur le sol sauvage de l’Irlande, le Sinsar Dubh a gagné. Il lui a suffi d’attendre l’instant où j’aurais la folie de me croire assez forte pour franchir la ligne rouge… »

Alors que la Terre a plongé dans le chaos,le Sinsar Dubh, un livre maléfique doué de conscience, a pris possession du corps de Mac, et rien ne pourra l’arrêter dans sa quête de pouvoir.

Le seul espoir pour rétablir l’ordre est de recourir au Chant-qui-forme, une mélodie oubliée depuis longtemps. Pour cela, sidhe-seers, clan des Neuf, Seelies et Unseelies devront former des alliances improbables et faire des choix déchirants.

Détruire le Livre ne se fera pas sans sacrifices. Et dans cette bataille pour l’âme de Mac, chaque décision aura un prix.

Mon avis :
La série Fièvre renommée chez nous, Les Chroniques de MacKayla Lane puis les Chroniques de Dani Méga O’Malley est dans mon top 3 des héroïnes badass que j’aime suivre :

  • Dans le tome précédent :
    Le dernier tome on quittait Mac et Dani dans une situation hyper délicate. Un Unseelie leur avait mis la main dessus et les avait entravé dans l’intention de les « réparer ». Pour sauver son amie, Mac décide de jouer son va-tout et ouvre le Sinsar Dubh enfouit dans son esprit, sa plus grosse erreur.
    Lors d’un incendie, on découvre ce qu’est Shazam pour Dani ce qui nous a provoqué un sacré choc surtout à Ryodan et on s’inquiète beaucoup pour sa santé mentale.
  • L’intrigue :
    Dans Fièvre enchantée, c’est la merde, c’est la merde grave. Mac est possédée par le Sinsar Dubh qui est chaud patate pour détruire la Terre, d’ailleurs, même sans lui vu les trous noirs qui aspirent tout ce qu’ils touchent dans le néant et se rapprochent de plus en plus du sol menaçant de faire disparaitre l’humanité dans les jours à venir, c’est un peu le programme prévu de toute façon.
    Barrons et consorts ont donc deux objectifs, libérer l’âme de Mac et neutralisant le Sinsar Dubh et sauver la planète en retrouvant le Chant-qui-forme possédé par la reine Seelie qui a disparu depuis des siècles….tout va bien.
  • Alors, alors ?
    Comme toujours on est dans un récit bourré d’action et de complots. Cette fois les différentes factions vont devoir faire alliance car le danger est plus grand que jamais mais les motivations des uns et des autres vont avoir beaucoup de mal à s’accorder et des coups bas vont avoir lieu.
    On aura enfin le fin mot de l’histoire quant à Shazam et accrochez-vous.

En bref :
En terminant ce tome j’ai l’impression qu’un gros chapitre est clos voire la saga au complet mais je vois qu’il y a un T10 qui est sorti en anglais alors je ne sais pas à quoi m’attendre, est-ce bien nécessaire ? Est-ce un nouveau volet de la saga ? Je verrai à la lecture des premières chroniques, personnellement si c’est un livre « bonus » je ferai l’impasse car je veux clore mes sagas préférées sur une note positive, pas comme Anita Blake qui est devenu WTF au bout du 11ème volume et que j’ai revendu de colère tellement le T19 c’était n’importe quoi.

Bonne lecture !


wallpaper-1019588
Tous 2, le roman de Testu est philosophique et spirituel à la fois