Sorties littéraires #40

Sorties littéraires #40

Comme chaque semaine, retrouvez toutes les sorties en librairie qui ont attiré mon attention 😉

Et vous? Pour quelles nouveautés craquez-vous?

Sorties littéraires #40

Sous le parapluie d’Adélaïde – Romain Puértolas

Sortie : le 30 septembre 2020 (Albin Michel)

Résumé : Le matin du 25 décembre, alors que le spectacle de Noël bat son plein sur la place de la ville de M, Rose Rivières, une jeune femme, est assassinée au beau milieu de la foule. Le comble est que sur les cinq cents personnes présentes, aucune n’a vu ni entendu quoi que ce soit. Sauf peut-être, cet insolite témoin, abrité sous le parapluie d’Adélaïde…

********

Sorties littéraires #40

Trouve-moi – André Aciman

Sortie : le 30 septembre 2020 (Grasset)

Résumé : Cinq ans ont passé depuis la fin de l’histoire d’amour entre Oliver et Elio quand nous croisons Samuel, le père de ce dernier. A bord du train pour Rome, où il veut rendre visite à son fils, Samuel engage la conversation avec une jeune femme, nommée Miranda. A l’arrivée dans la capitale italienne, il n’oublie pas tout à fait Elio, mais il veut surtout passer du temps avec celle qu’il vient de rencontrer. Tous les deux possèdent de bonnes raisons de ne pas vouloir s’engager, et pourtant…
Cinq ans plus tard, nous retrouvons Elio installé à Paris. Sa carrière de pianiste l’occupe à plein temps. Lorsqu’un homme plus âgé l’aborde à la fin d’un concert, il est attiré et accepte de le revoir  ; mais quelque chose le retient. Car le souvenir d’Oliver – qu’il croyait avoir oublié – lui revient avec force.
Ce dernier, encore quelques années après, vit entouré de sa famille et de ses collègues professeurs. Mais un soir de fête à New York, lui aussi ressent le besoin de renouer avec Elio, de l’entendre, et peut-être, de traverser l’Atlantique pour le revoir.

********

Sorties littéraires #40

Ces petits riens qui font une vie – Pierre Antilogus et Jean-Louis Festjens

Sortie : le 1er octobre 2020

Résumé : Quand son fils lui a annoncé qu’il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n’était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les «papys» qu’on pousse à la retraite. Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois l’ont éloigné de sa femme Louise. Surtout, il n’était pas prêt à faire la connaissance de «l’autre» grand-père, François, éditeur agité et brouillon, toujours entre deux projets géniaux, maladroit comme c’est pas permis, avec une fâcheuse tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas… Les deux nouveaux grands-pères n’ont aucun point commun, si ce n’est ce petit-fils qui vient de naître. Et pourtant leur rencontre, tout comme l’irruption dans leur existence de ce bébé adorable, mais exigeant, vont leur faire peu à peu redécouvrir, au fil d’un récit sensible et hilarant, ces «petits riens» qui changent tout.

********

Sorties littéraires #40

Mon père et ma mère – Aharon Appelfeld

Sortie : le 1er octobre 2020 (L’Olivier)

Résumé : C’est l’été 1938 en Europe centrale. Et comme chaque année ils sont là, sur la rive, en villégiature.
Il y a Rosa Klein, qui lit dans les lignes de la main. Mais peut-on se fier à ses prédictions? Et Karl Koenig, l’écrivain. Pourquoi fréquente-t-il les autres vacanciers au lieu de consacrer toute son énergie au roman qu’il est en train d’écrire? Qui sont vraiment «l’homme à la jambe coupée» et la jeune femme amoureuse que tous les Juifs appellent par l’initiale de son prénom? Et le père et la mère d’Erwin, l’enfant si sensible à l’anxiété de ceux qui l’entourent?
Dans ce roman magistral publié quelques années avant sa mort, Aharon Appelfeld tisse les questions intimes, littéraires et métaphysiques qui l’ont accompagné toute sa vie. Sous sa plume, ces dernières vacances avant la guerre sont le moment où l’humanité se dévoile dans ses nuances les plus infimes, à l’approche de la catastrophe que tous redoutent sans parvenir à l’envisager.

********

Sorties littéraires #40

Les monstres – Maud Mayeras

Sortie : le 2 octobre 2020 (Anne Carrière)

Résumé : Ils vivent dans un «terrier». Les enfants, la mère. Protégés de la lumière extérieure qu’ils redoutent. Sales et affamés, ils survivent grâce à l’amour qui les réchauffe et surtout grâce à Aleph, l’immense, le père, qui les ravitaille, les éduque et les prépare patiemment au jour où ils pourront sortir. Parce que, dehors, il y a des humains. Parce qu’eux sont des monstres et que, tant qu’ils ne seront pas assez forts pour les affronter, ils n’ont aucune chance. Mais un jour Aleph ne revient pas, un jour les humains prédateurs viennent cogner à leur porte. Alors, prêts ou pas, il va falloir faire front, sortir, survivre. Pendant ce temps, dans une chambre d’hôpital, un homme reprend conscience. Une catastrophe naturelle sème la panique dans la région. La police, tous les secours, sont sur les dents. Dans ce chaos, l’homme ne connaît qu’une urgence : regagner au plus vite la maison où on l’attend.

********

Sorties littéraires #40

Le bois – Jeroen Brouwers

Sortie : le 1er octobre 2020 (Gallimard)

Résumé : Dans un pensionnat franciscain aux Pays-Bas, au début des années cinquante, le frère Bonaventura est témoin des mauvais traitements imposés aux élèves par Mansuetus, le directeur. Un matin, il découvre qu’un des garçons manque à l’appel. Redoutant le pire, le jeune moine mène son enquête pour progressivement dévoiler tout un système reposant sur la violence et le sadisme. Roman sur la cruauté humaine et la possibilité d’y résister, Le bois dénonce les abus terribles de quelques-uns tout en interrogeant la part de responsabilité de chacun. Jeroen Brouwers livre avec force une réflexion universelle sur la vie en communauté et le pouvoir de la parole.

********

Sorties littéraires #40

Ma sombre Vanessa – Kate Elizabeth Russell

Sortie : le 1er octobre 2020 (Les Escales)

Résumé : 2000. Dans un prestigieux pensionnat de la Nouvelle-Angleterre, Vanessa Wye, élève brillante de quinze ans, tombe sous le charme de Jacob Strane, son professeur de littérature de quarante-deux ans. Débute alors une relation qui va durer des années.
2017. Strane est accusé d’abus sexuel par l’une de ses anciennes élèves. Vanessa, contactée par cette dernière, replonge dans ses souvenirs de jeunesse. Peu à peu émergent des doutes qui ne l’avaient jamais traversée. Mais peut-elle remettre en question son premier amour, cette relation fondatrice qui a infléchi le cours de sa vie ? Est-il possible qu’elle se soit à ce point trompée sur cet homme qui lui déclarait son amour éternel ?
Alternant entre le passé et le présent de Vanessa, le roman juxtapose ses souvenirs d’adolescente – la découverte exaltée de son corps et de ses pouvoirs – avec la prise de conscience d’un traumatisme.

********

Sorties littéraires #40

La Mort et le Météore – Joca Reiners Terron

Sortie : le 1er octobre 2020 (Zulma)

Résumé : Alors que l’Amazonie ne compte plus que quelques hectares brûlants comme l’enfer, et qu’une mission spatiale chinoise doit rejoindre Mars, l’énigmatique Boaventura cherche à sauver les cinquante derniers Indiens kaajapukugi. C’est au Mexique, en territoire mazatèque, que ces anarchistes avant l’heure trouvent asile, avec une ultime provision de tinsáanhán, la poudre de hanneton grâce à laquelle ils accèdent aux mondes supérieurs. Mais le vieux Boaventura, qui doit les accueillir, est soudain rattrapé par son passé sulfureux et meurt dans de mystérieuses circonstances à la veille de l’arrivée des Kaajapukugi…

********

Sorties littéraires #40

Okuribi – Hiroki Takahashi

Sortie : le 1er octobre 2020 (Belfond)

Résumé : Au début, Ayumu a cru à des jeux innocents. Des moqueries, des mises au défi, des vols de babioles dans les magasins. D’autant que, pour lui, l’étranger venu de la grande ville, c’était un bon moyen de s’intégrer parmi ses nouveaux camarades dans ce petit lycée de province.
Et puis Ayumu a commencé à remarquer. Les humiliations, les punitions, les coups, tous dirigés vers le doux Minoru.
Alors Ayumu s’est interrogé : que faire ? Intervenir ? Fermer les yeux ? Risquer de se mettre les autres à dos ? Ne rien faire ?
Et l’Okuribi est arrivé, la fête des Morts. Et tout a basculé…

********

Sorties littéraires #40

N’oublie pas de vivre – Ann Napolitano

Sortie : le 1er octobre 2020 (Presses de la Cité)

Résumé : Été 2013. Edward Adler, 12 ans, embarque avec ses parents, son frère aîné et 183 autres passagers à bord d’un vol pour Los Angeles au départ de New York. Parmi eux un jeune loup de Wall Street, un soldat blessé en Afghanistan, une femme ébranlée par la nouvelle de sa grossesse, une autre croyant en la réincarnation. Mais tandis que tous songent à ce que demain leur réserve, l’avion s’écrase dans un champ du Colorado…
Edward est l’unique rescapé du crash. Pendant des mois, son histoire émeut l’Amérique et, entre stress post-traumatique et insomnies, le garçon doit faire face à la perte de sa famille et à une morbide célébrité. Confié à son oncle et sa tante, il tente de donner un sens à sa survie, aidé en cela par sa nouvelle et singulière voisine, Shay. C’est alors que les adolescents font une découverte inattendue…

********

Sorties littéraires #40

La famille Martin – David Foenkinos

Sortie : le 1er octobre 2020 (Gallimard)

Résumé : «J’avais du mal à écrire ; je tournais en rond. Mes personnages me procuraient un vertige d’ennui. J’ai pensé que n’importe quel récit réel aurait plus d’intérêt. Je pouvais descendre dans la rue, arrêter la première personne venue, lui demander de m’offrir quelques éléments biographiques, et j’étais à peu près certain que cela me motiverait davantage qu’une nouvelle invention. C’est ainsi que les choses ont commencé. Je me suis vraiment dit : tu descends dans la rue, tu abordes la première personne que tu vois, et elle sera le sujet de ton livre.»

********

Sorties littéraires #40

Pour quand tu seras grande – Véronique Gallo

Sortie : le 1er octobre 2020 (Héloïse d’Ormesson)

Résumé : Mal de père. Sur le point de rentrer chez elle, Marie sent ce poids qui lui pèse sur la poitrine depuis quelques temps. Derrière la porte, sa mère, régente dépassée, ignore Léna, la petite dernière, qui s’époumone à l’étage tandis que les deux aînés, Jean et Tom, ont transformé le salon en cabane et son père en Davy Crockett résigné. Et son mari qui est encore aux abonnés absents… Marie rêverait de tout envoyer valser, là, d’un coup.
Mais le lendemain, le père de Marie se suicide. Sans un mot. La brutalité de la mort pulvérise la dernière digue. Si elle ne veut pas sombrer et tout perdre, Marie doit plonger aux racines de l’inexplicable.
Avec pudeur et délicatesse, Véronique Gallo cisèle le portrait tout en nuances d’une femme à bout de souffle qui, pour concilier sa vie de mère, d’épouse et de femme, va devoir se confronter aux ravages du silence et de la honte.

Bonnes lectures!


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La maîtresse de Trevelyan
wallpaper-1019588
J’avais 15 ans : vivre, survivre, revivre » Elie Buzyn
wallpaper-1019588
Les Furtifs
wallpaper-1019588
Malgré nos différences » Fanny André