Un bijou si précieux de Mary Balogh

Un bijou si précieux de Mary Balogh

Éditeur : J’ai lu pour elle
Pages : 309 pages
Parution : 4 Octobre 2017
Tome : 01/01
Format: Poche
Genre: Romance, Historique
Lien Amazon

L’histoire:

Sir Gerald Stapleton fréquente la respectable maison de Mlle Blythe où des demoiselles raffinées distraient une clientèle triée sur le volet. Pour lui qui refuse tout attachement, c’est la meilleure solution, car une maîtresse attitrée serait beaucoup trop envahissante. Les femmes sont si exigeantes et manipulatrices ! Toutefois il va faire une exception pour la douce Priscilla, qu’il finit par installer chez lui. Bien sûr, il n’est pas question de sentiments entre eux, même si leurs étreintes sont de plus en plus passionnées. Et, le jour où elle s’en va, Gerald réalise qu’elle a laissé un vide immense dans sa vie…

Mon avis:

Ayant grandement aimé la « Saga des Bedwyn », écrit par cette auteure, je continue ma découverte de ses romans avec ce one-shot publié dans la collection « Les introuvables » de chez J’ai lu pour elle. On y fait la connaissance de Priscilla Wentworth, alias Prissy. Cette jeune femme se voit contrainte de fuir les membres de sa famille qui la maltraite, après les décès prématurés de son père et de son frère. Son cousin ne veut point s’occuper d’elle, et lui fait bien comprendre. Afin de retrouver sa liberté, elle prend la route vers Londres pour retrouver son ancienne préceptrice, qui y tient une école. Mais l’école en question est bien différente de ce que pensait Priscilla. Madame Blythe tient une maison close. Une liberté qui a un lourd prix, mais dont elle fait finalement le choix: elle vendra son corps, contre un salaire et un endroit où loger. C’est ainsi qu’elle fait la connaissance de Sir Gerald Stapleton, une relation qui leur réservera bien des surprises…

En premier lieu, j’aimerais signaler qu’on a encore une fois, un résumé en quatrième de couverture, qui nous dévoile en fait toute l’histoire qui nous attend avec ce roman… C’est bien dommage de laisser passer ça, puisque l’on s’attend à plus et notre souhait ne sera pas exaucé. Mais revenons à notre intrigue et nos personnages. Comme le dit l’auteure en première partie, il est assez rare de voir des romances où l’on a affaire à une prostituée et un baron. ça lui donne de l’originalité. Priscilla n’est pas née dans la rue, comme les autres demoiselles, elle a reçu une éducation de dame, et c’est par choix qu’elle a fini par devenir ce qu’elle est maintenant. Elle en est bien consciente, et distingue bien ces deux personnes d’elle-même. Il y a ainsi Prissy et Priscilla. Assez vite, on ne peut que s’attacher à ce personnage qu’on apprend à découvrir au fur et à mesure, et qui se révèle forte. A ses côtés, on trouve Gerald un gentleman qui n’a pas eu une enfance facile, et qui s’en voit marqué aujourd’hui. Il a un côté quelque peu ingénu et pas sûr de lui, il met ainsi beaucoup de temps à analyser son quotidien fait de routines. Il finit par s’attacher à Prissy et lui demande d’être sa maitresse. Il compte l’entretenir parfaitement, et aussi selon ses envies. Leur attirance grandira au fil des mois, sans que chacun la dévoile. Avec Prissy, on voyagera dans la littérature, et notamment avec Orgueil et Préjugés et Robinson Crusoé. J’ai bien aimé les discours sur les personnages, ça m’a bien fait sourire.

La romance est sympathique et se lit très vite. Mais clairement, elle manque de piquant. On passe tout de même un bon moment de détente, avec ce couple pas comme les autres, qui met du temps à se dévoiler.   

Un bijou si précieux de Mary Balogh


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La maîtresse de Trevelyan
wallpaper-1019588
J’avais 15 ans : vivre, survivre, revivre » Elie Buzyn
wallpaper-1019588
Les Furtifs
wallpaper-1019588
Malgré nos différences » Fanny André