Le Fil Rompu

Le Fil Rompu

Résumé:

Le 12 avril 1978, une série de tableaux enflamme les enchères chez Sotheby’s. Pourquoi son acheteur choisit-il de rester anonyme ? Qu’a-t-il à cacher ?
Quarante ans plus tard, à New York, madame Janik conserve précieusement les toiles dans son modeste appartement. Sur chacune d’elles, une adolescente blonde, à la beauté froide et envoûtante, dont le mystère lui résiste encore. Mais lorsque la vieille dame solitaire se prend d’affection pour Ethan, son jeune voisin, elle accepte pour la première fois de partager les terribles secrets de son passé.

Ce que j’en pense:

Le Fil Rompu est un roman à l’intrigue bien construite qui transporte littéralement le lecteur. Je me suis sentie happée par l’histoire dès les premières lignes. Tout commence avec l’achat de tableaux très onéreux. Et de fil en aiguille, nous voici entrain de découvrir l’histoire de Madame Janik qui se confie à Ethan. C’est donc un récit de vie et une traversée de l’histoire qui nous est livrée. De la période de l’avant-guerre, à l’invasion des nazis, le lecteur voyage littéralement d’un continent à l’autre, suivant des personnages aussi attachants les uns que les autres.

Vous l’aurez compris, ce récit palpitant a su conquérir mon cœur et j’ai littéralement dévoré le roman. Il faut dire que tous les ingrédients sont réunis : rebondissements, suspens, amour et amitié se mêlent et s’entrechoquent dans un récit tendre et envoûtant.

Les personnages sont très attachants. Madame Janik se dévoile au fil des pages et tout un pan de sa personnalité se met peu à peu à jour. Son amitié avec Ethan est le fil conducteur de tout le roman et c’est au fur et à mesure de leurs rencontres que l’on découvre l’histoire des fameux tableaux. L’amitié entre ces deux êtres que tout opposé est là aussi touchante. Finalement, leur rencontre les aura tous les deux aidé à avancer et tourner la page d’une partie de leur vie.

J’aime profondément les récits de vie et les personnages plein d’humanité. Avec Le Fil Rompu, j’ai donc été complètement exaucé. De plus, le style de l’auteure est très agréable. J’ai aimé ses tournures de phrases simples et efficaces ainsi que son écriture délicate.

Le Fil Rompu

Ma chronique en vidéo:


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La maîtresse de Trevelyan
wallpaper-1019588
J’avais 15 ans : vivre, survivre, revivre » Elie Buzyn
wallpaper-1019588
Les Furtifs
wallpaper-1019588
Malgré nos différences » Fanny André