Dans mon village on mangeait des chats

Dans mon village on mangeait des chats

Ce que j’en pense:

Philippe Pelaez signe à nouveau un scénario bien ficelé. Le rythme est haletant et monte en puissance au fur et à mesure de la lecture. Très violent et critique envers notre société, cette BD met en scène un personnage ambivalent Jacques.
Les illustrations de Porcel s’accordent parfaitement avec le scénario. L’esthétique est dure et les couleurs sombres.
Une belle BD!

Ma chronique en vidéo:

Ma chronique sur Spotify:


wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
La chronique des Bridgerton produite Shonda Rhimes arrive bientôt !
wallpaper-1019588
Tempura n°2 : Le Japon au travail
wallpaper-1019588
La mer sans étoiles
wallpaper-1019588
Nevernight T01 — N’oublie jamais de Jay Kristoff