Toffee & moi • Sarah Crossan

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Toffee & moi • Sarah Crossan

Comme à chaque fois, la plume magique de Sarah Crossan nous envoute! 

╰☆ Résumé ☆╮

Allison s’est enfuie de chez elle. Elle n’a nulle part où aller. Un peu par hasard, elle trouve refuge chez Marla, une femme qui pense la reconnaître et qui pourtant l’appelle « Toffee ».  Allison cherche à oublier, Marla veut se souvenir. Alors, le temps de trouver un nouveau toit, de guérir de ses blessures, la jeune femme accepte d’être Toffee. Et en dépit du mensonge, une amitié tendre et fragile naît entre les deux femmes. Peu à peu, la chaleur d’un foyer, d’une famille choisie, renaît. 

✿ Mon avis ✿

Je remercie beaucoup les éditions Rageot ainsi que Babelio pour cette lecture que j’ai pu découvrir dans le cadre de la masse critique.

Ayant déjà lu les précédents roman de Sarah Crossan (Inséparables, Moon Brothers,…), je savais tout à fait à quoi m’attendre niveau style d’écriture et j’ai d’ailleurs été ravie de retrouver son ton/don poétique pour transmettre autant d’émotions via quelques mots sur une page quasi blanche.

Ces livres sont définitivement à mettre dans les bibliothèques de tous les lecteurs. À chaque fois, je m’étonne de la beauté de cette méthode d’écriture et de la portée des mots qui, choisis avec soin et délicatesse, permettent de transmettre bien plus de douleur et de rage que des dizaines de pages. Sarah Crossan ne jouent pas avec les mots, elle les domine. Elle les mets en musique et les fait s’accorder ensemble pour créer des mélodies incroyables.

Toffee & moi ne fait pas défaut à ses précédentes publications. La manière de ‘décorer’ les pages est là même et la voix de l’auteur sonne toujours juste. Profonde et émouvante, l’auteure n’écrit jamais ‘pour rien’. Chacun de ses romans et de ses mots ont un but, un thème, une voix à nous faire connaitre.

Dans ce roman-ci, nous partons à la découverte d’Alisson, une adolescente qui a quitté son domicile car son père la maltraitait depuis bien trop longtemps. Sa mère étant décédée à sa naissance, Alisson n’a jamais eu la joie de connaitre un foyer heureux et chaleureux. Tout est toujours de sa faute, rien de ce qu’elle fait n’est bien et en plus, son père ne lésine pas sur les punitions, aussi bien morales que physiques lorsqu’elle fait quelque chose qui ne lui plait pas. Elle décide donc de fuguer et se retrouve à trouver refuge dans la maison d’une vieille dame, Marla. Sauf que Marla n’a plus toute sa tête. Elle est âgée et la confond avec Toffee, probablement quelqu’un de son passé…

Une histoire où deux personnages que tout oppose (ou presque) vont s’épauler sans le savoir pour remonter la pente et pour avoir droit à quelques journées plus heureuses. Un duo qui ne laisse pas indifférent et qui saura émouvoir.

Personnellement, je n’ai pas autant accroché à ces personnages-ci qu’à ceux des romans précédents. J’ai eu plus de difficulté à rentrer dans l’histoire et à visualiser les liens et la situation des personnages secondaires. Petit à petit, on rentre dans l’histoire et on commence à tomber sous le charme de ces deux dames. Mais je pense que ce qui m’a plus charmé pour une fois, c’est le forme de l’écriture, la poésie, et non le fond de l’histoire (comme cela avait été le cas avec le déchirant « Inséparables »).

Une histoire qui se laisse apprécier et déguster de part sa forme poétique originale et son ton délicat mais qui a moins résonnée en moi en ce qui concerne le fond de l’histoire et les personnages. Je continuerai toutefois certainement à lire les récits de l’auteur qui a un talent fou pour transformer des mots en émotions authentiques.

CHRONIQUE #579 – Juin 2020 

Titre: Toffee & moi

Auteur : Sarah Crossan
Editeur : Rageot
Parution : juin 2020
Nombre de pages : 384 pages
Genre : Ado


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi