L’anti-lune de miel, de Christina Lauren

L’anti-lune de miel, de Christina Lauren

De Christina Lauren

Paru le 11 juin 2020

Chez Hugo New Romance

356 pages

17€

L’anti-lune de miel, de Christina Lauren

Pour deux ennemis jurés, tout peut arriver pendant un voyage de rêve à Hawaï – même trouver l’amour.
Une comédie romantique sexy, hilarante avec une immense famille mexicano-américaine pour décor.
Ce roman explore la relation entre deux jumelles et prouve que les liens du sang sont plus forts que tout.

L’anti-lune de miel, de Christina Lauren

Je suis apparemment dans une bonne période, puisque la plupart de mes lectures de ce mois-ci sont de très bonnes surprises, frôlant le coup de coeur ! Même si je suis habituée aux romances de Christina Lauren, j’ai toujours peur de la déception, comme ça avait été le cas avec Roomies.

Avant tout, l’anti-lune de miel est drôle. Cocasse, ironique, hilarant. Et pendant ma lecture, je me suis amusée. J’ai aimé Olive, son manque de chance, sa maladresse et son humour. C’est un personnage qui, avant tout, est crédible et humain. J’aime pouvoir me retrouver dans les personnages principaux, ne pas avoir l’impression qu’ils soient complètement inaccessibles. Olive m’a donné l’impression qu’elle me ressemblait, aux antipodes de tout ce qu’on attend d’une héroïne à proprement parler, et j’ai adoré ça. Il lui arrive toujours des choses invraisemblables, ce qui rend le roman imprévisible et donc d’autant plus drôle.

Quant à Ethan, sa fausse attitude « je m’en foutiste » ne le rend pas désagréable, comme ça m’inquiétait, bien au contraire. Le fait de n’avoir que le point de vue d’Olive rend l’attachement à Ethan un peu plus lent, mais je pense avoir préféré comme ça. Un des points les plus importants d’un roman de manière générale, c’est l’évolution. L’évolution de la situation, l’évolution des personnages entre le début et la fin du roman. Ici, l’évolution de la relation entre Ethan et Olive, en plus d’être délicieuse à suivre, se fait pour le lecteur du simple point de vue d’Olive. Le fait de voir comment le regard d’Olive sur Ethan change page après page est ce qui en fait, d’après moi, l’un des éléments les plus agréables du roman.

Le plus drôle, dès le début, était le contexte du roman : deux ennemis forcés de partir en lune de miel ensemble et de prétendre être mariés. Ça ne pouvait qu’être hilarant, c’étai extrêmement bien pensé et surtout, très bien écrit. Comme d’habitude, le duo Christina Lauren maîtrise les codes des romances, avec la structure habituelle. Si, ainsi, on ne trouve pas en L’anti-lune de miel une révolution des comédies romantiques, le schéma est si bien maitrisé que la lecture en est très agréable.

L’anti-lune de miel se vend comme étant une comédie romantique, et ne pourrait pas être plus dans le vrai. Je dirais que c’est la définition même de ce que doit être une comédie romantique : une écriture fluide, des personnages piquants, un humour décapant, et, bien entendu, une belle histoire d’amour.

À mes yeux, le plus beau et le plus drôle dans ce roman, c’est qu’il a réussi à me surprendre aux moments où je ne le pensais pas possible. Et même, dès le début avec l’élément déclencheur. C’est pourquoi je ne détaillerai pas d’avantage cette chronique, pour vous permettre de garder ce plaisir de lecture. Je me contenterai alors de vous dire que L’anti-lune de miel est la comédie romantique par excellence, extrêmement bien ficelée, et que je l’ai terminée le sourire aux lèvres.

☆☆☆☆☆


wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
La chronique des Bridgerton produite Shonda Rhimes arrive bientôt !
wallpaper-1019588
Tempura n°2 : Le Japon au travail
wallpaper-1019588
La mer sans étoiles
wallpaper-1019588
Nevernight T01 — N’oublie jamais de Jay Kristoff