Golden sheep #1 • Kaori Ozaki

Golden sheep #1 • Kaori Ozaki

Selon la légende « si vous écrivez un souhait, que vous l’enterrez sous la Tour des Moutons et que vous le déterrez au bout de 7 ans et 7 mois, votre souhait se réalisera… » Tsugu Miikura, revient dans sa ville natale et retrouve ses amis d’enfance avec lesquels elle avait enterré une capsule témoin à l’école primaire. Elle découvre alors que les liens d’amitié qu’elle pensait indestructibles se sont fissurés petit à petit.


Golden sheep #1 • Kaori Ozaki

5/5 – AI-JE VRAIMENT LES MOTS POUR DIRE À QUEL POINT CE MANGA EST BEAU ?! 😭

J’ai aimé : La poésie, l’émotion
J’ai moins aimé : -

Golden sheep #1 • Kaori OzakiWow… Ce nouveau titre de Kaori Ozaki est vraiment une belle claque. J’avais découvert son titre Mermaid prince qui déjà était un coup de cœur, mais la mangaka recommence de nouveau avec Golden sheep !

Tsugu était en primaire quand elle a dû déménager. Elle avait trois amis. Elle voulait garder un lien et c’est ainsi, qu’ensemble, ils ont décidé d’enterrer une capsule temporelle, qu’ils ouvriront dans 7 ans et 7 mois.

Elle déménage, la vie continue et le temps fait son œuvre. Elle revient après six ans. Elle déménage de nouveau. Elle est toute heureuse. Pour elle, elle va retrouver ses trois amis d’enfance et continuer là où ils s’étaient arrêtés.

Oui, sauf que le temps n’a pas été délicat avec chacun de ses trois camarades. Ils ont été blessés, brisés… Ils ont surtout changé. Alors qu’elle, garde en elle la même forme d’amitié et d’amour pour ces gens, elle va vite se rendre compte que cela n’est pas forcément réciproque.

Golden sheep #1 • Kaori OzakiDéjà, j’ai été tellement émue par ce premier tome ! Ce manga fait tellement écho à ce que j’ai vécu, à mon passé, à mes souffrances amicales. Ces personnes dont on est si proche quand on est jeune. Le temps passe, nous évoluons, sans pour autant devenir quelqu’un d’autre. On garde la même vision de cette amitié, mais pas l’autre. À ce moment-là la blessure est si profonde de voir en face de nous quelqu’un qui nous est si commun et qui pourtant aujourd’hui est un inconnu.

C’est exactement ce genre de sentiment que j’ai ressenti à travers le personnage de Tsugu. J’avais adoré Mermaid prince et c’est encore un beau coup de cœur pour ce que fait la mangaka.

Dès les premières pages, le manga envoie du lourd. On voit une forme de spoil de ce qui se passera quelques pages plus loin. Ainsi, ça me tenait en haleine. J’avais envie de découvrir la suite, comprendre pourquoi on en était arrivée là ?

En bref, c’est vraiment une magnifique découverte. De plus, pour ceux qui font peur parfois, de s’engager dans des sagas, sachez que c’est une saga terminée en trois tomes au Japon. Une saga plutôt courte et qui dès le premier tome promet beaucoup d’émotion !

Pour acheter et lire ce manga, clique sur les liens ci-dessous 🙂
Tankobon broché

Golden sheep #1 • Kaori Ozaki


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi