Mais je t'aime

Ce soir, je me connecte à Youtube et je tombe par hasard sur cette chanson qui m'a prise aux tripes : pureté de la voix écorchée de Camille Lellouche avec un vibrato touchant, le slam de Grand Corps Malade, un clip sombre pour laisser la place aux voix, aux profils si expressifs et au texte juste sublime... La musique est là pour accompagner le tout, en apesanteur. Une splendeur musicale juste magique et magnifique. Parfois le hasard a du bon !

Ne me raconte pas d'histoires
Tu sais bien, ce qui ne tourne pas rond
Chez moi, 
Ne m'en demande pas trop
Tu sais bien, que les fêlures sont profondes
Sans moi, 
Ne t'accroche pas si fort
Si tu doutes, 
Ne t'accroche pas si fort
Si ça te coûte, 
Ne me laisse pas te quitter
Alors que je suis sûre de moi
Je te donne tout ce que j'ai, alors essaie de voir en moi que
Je t'aime
Mais je t'aime
Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime, du plus fort que je peux
Je t'aime, et je fais de mon mieux
On m'avait dit "Attends tu vas voir, l'amour c'est un grand feu.
Ça crépite, ça illumine, ça brille, ça réchauffe, ça pique les yeux
Ça envoie des centaines de lucioles tout là-haut, au firmament
Ça s'allume d'un coup et ça éclaire le monde et la vie différemment."
Nous, on a craqué l'allumette pour l'étincelle de nos débuts, On a alimenté ce foyer de tous nos excès, de nos abus, On s'est aimé plus que tout, seuls au monde dans notre bulle, Ces flammes nous ont rendus fous, on a oublié qu'au final le feu Ça brûle Je t'aime Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime
Mais je t'aime
Je t'aime
Je t'aime, du plus fort que je peux
Je t'aime, et je fais de mon mieux
 
Je m'approche tout près de notre feu et je transpire d'amertume Je vois danser ces flammes jaune et bleu, et la passion qui se consume, Pourquoi lorsque l'amour est fort, il nous rend vulnérables et fragiles ? Je pense à nous, et je vacille Pourquoi depuis, rien n'est facile ? Je t'aime en feu, je t'aime en or, Je t'aime soucieux, je t'aime trop fort, Je t'aime pour deux, je t'aime à tort, C'est périlleux, je t'aime encore. Alors c'est vrai, ça me perfore,  Je t'aime pesant, je t'aime bancal, Évidemment ça me dévore,  je sais tellement que je t'aime ...mal Si j'avance... avec toi  C'est que je me vois faire cette danse dans tes bras Tes attentes, j'en ai pas. Tu me donnes tant d'amour, tant de force,  que je ne peux plus me passer de toi. Si mes mots te blessent, c'est pas d'ta faute Mes blessures sont d'hier,  il y a des jours plus durs que d'autres, Si mes mots te pèsent,  j'y suis pour rien j'y suis pour rien,... rien... Mais... je t'aime Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime
Je t'aime, du plus fort que je peux
Je t'aime, et je fais de mon mieux
{ tu fais de ton mieux }
Mais je t'aime  
Mais je t'aime - Camille Lellouche & Grand Corps Malade
Parole : Grand Corps Malade & Camille Lellouche Musique : Camille Lellouche

wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
L’Atelier des Sorciers T07 de Kamome Shirahama
wallpaper-1019588
Pour Noël, je te veux toi ! – Lil Evans
wallpaper-1019588
Les Protecteurs #5 – Vengeance – Sloane Kennedy
wallpaper-1019588
Coup de foudre au chalet