Bilan de mi-année

Bilan de mi-année

Sur une idée piochée chez Electra, je me prête au jeu du bilan de mi-parcours. Qu’est-ce qui s’est donc passé, depuis janvier, dans ma vie de lectrice ? 


Combien de livres avez-vous lu cette année ?Jusqu’à maintenant, 36 livres ont passé entre mes mains. Comparativement à Electra et à Eva, je joue dans les ligues mineures, moi! Mais, n’étant pas compétitive pour deux cennes, je ne compare mon score avec personne. Là où je suis plutôt satisfaite: je n’ai eu aucun soubresaut dans ma cadence, je lis toujours autant et j’en redemande encore.Quel est le livre que vous avez préféré en 2020 ?Je me prête au jeu de ne choisir qu’un seul livre, mais j’aurais pu en choisir facilement cinq. J’ai eu la main chanceuse jusqu’à maintenant, les abandons et déconfitures se comptant sur les doigts d’une main. Bon ben, comme je dois n’en choisir qu’un parmi plusieurs (maudit que c’est dur de se restreindre!), je dirais Aires de Marcus Malte, pour sa richesse et son inventivité.
Quelle fut votre plus grosse déception de l’année ?Dé mem brer de Joyce Carol Oates. Son dernier recueil de nouvelles est à la hauteur. C’est moi, en tant que lectrice, qui pose problème. C’est étrange, ce qui m’arrive avec Oates. C’est comme si mon histoire avec elle tirait à sa fin. Nous n’avons presque plus d’affinités. Le côté «malsain» que j’appréciais dans son univers commence à me rebuter. Mes goûts changent et son oeuvre me parle de moins en moins.
Quel auteur avez-vous découvert cette année que vous adoré ?Il y a, bien sûr, Marcus Malte. Je veux lire Le garçon depuis longtemps et ça n’a pas encore adonné. Depuis ma lecture de Aires, je n’ai fait ni une ni deux et j’ai mis la main sur le fameux Garçon. Sandrine Collette, en v’la une autre que je voulais découvrir depuis belle lurette et le rendez-vous s’est magnifiquement bien passé. Et comment ne pas parler de Joshua Whitehead et de son fabuleux Jonny Appleseed
Quelle est la lecture qui fut une excellente surprise pour vous ?Rodéode Aïko Solovkine. Un tout petit roman qui frappe fort. Un premier roman parfaitement maîtrisé. C’est une histoire coup de poing déstabilisante. Je vais tricher un brin et ajouter Mon année de repos et de détente dOttessa Moshfegh, que je viens tout juste de terminer. Je t’en reparle tout bientôt.
Quelles sont vos parutions les plus attendues ? La prochaine rentrée risque de faire très mal à mon compte bancaire et de rembourrer ma minuscule PAL. Plutôt que d’énumérer ici les titres que j’attends le plus, je publierai prochainement un billet sur ces romans qui me font envie.
Quels sont vos meilleurs moments littéraires ?Il y a, évidemment, la réouverture des librairies qui, pour moi, font office de service essentiel. Une excellente nouvelle: j’ai retrouvé ma libraire! Il y a aussi la lecture commune de Richard Russo, et d’autres lectures communes qui s’en viennent.
Et toi, es-tu satisfait, jusqu’ici, de ton parcours de lecture?

wallpaper-1019588
Rien à feutre (Blandin) – Éditions lapin – 17€
wallpaper-1019588
Clean with passion, tome 1
wallpaper-1019588
Clean with passion, tome 1
wallpaper-1019588
Interview Didier Van Cauwelaert