Préparez-vous pour découvrir House of X et Powers of X

Cette semaine, le lectorat de version française va découvrir la nouvelle ère des X-Men avec le diptyque et qui va être publié par Panini Comics dans une nouvelle revue. On vous explique (sans spoilers) de quoi il s'agit et tout ce que vous avez besoin de savoir pour suivre cette saga déjà culte.

House of X et Powers of X sont deux mini-séries qui ont été publiées en parallèle l'été dernier aux Etats-Unis marquant de grands changements pour les X-Men. Les critiques ont été dithyrambiques et les nôtres l'étaient tout autant.

Cet événement arrive donc en France publié chez Panini Comics qui lance pour l'occasion une nouvelle revue limitée - ou softcover - intitulée House of X / Powers of X qui publie ainsi dans l'ordre le lecture les épisodes des deux titres.

Ce nouveau mensuel n'aura que 4 numéros avec à chaque fois 3 épisodes, sauf le premier qui ne contiendra que les numéro 1 de chacune des mini-série.

Mais qu'est-ce House of X et Powers of X exactement ?

Il s'agit du renouveau des X-Men. Cela ressemble à un grand mot mais il n'en est rien. Jonathan Hickman revient chez Marvel après 4 ans d'absence en reprenant les rennes des X-Men afin de pousser jusqu'au bout un concept qu'il avait vaguement évoqué durant son arc narratif de Avengers, Time Runs Out.

À lire aussi Avengers: Time Runs Out, le résumé de l'avant-Secret Wars

Sans divulguer quoique ce soit, House of X et Powers of X sont deux mini-séries aux histoires et aux finalités différentes mais qui avancent en parallèle. Jonathan Hickman y installe alors un nouveau contexte pour les mutants et les mutantes de Marvel tout en revisitant le mythe. Ces deux titres forment ensemble un diptyque, soit une oeuvre composée de deux entités dont les sujets se regardent et se complètent l'un l'autre.

Ainsi, sans spoiler, House of X, la maison de X en français, s'intéresse comme son nom l'indique à la maison de Xavier nous dévoilant la manière d'y vivre et les règles qui la régissent, alors que Powers of X, à traduire les puissances de dix - le X étant le chiffre romain, représente, selon les propres termes du scénariste, l'histoire des mutants comme une pièce de théatre qui évolue en suivant une échelle en constante expansion.

Et en détails...

House of X et Powers of X sont donc deux pièces d'une même face nous permettant de découvrir le nouveau statu-quo des X-Men. S'il s'agit de deux titres différents aux formes différentes, leur scénariste, Jonathan Hickman utilise les éléments d'un titre pour alimenter l'autre et inversement. La lecture dans l'ordre est donc essentielle afin de profiter pleinement de la richesse de l'oeuvre et de comprendre tous les tenants et aboutissements.

À lire aussi Les critiques de la série House of X

En lisant la version française qui sera publiée dès mercredi 3 juin 2020 par Panini Comics, vous n'aurez pas à vous soucier de l'ordre de lecture puisque l'éditeur publie dans sa revue les titres suivant le schéma voulu par l'auteur. Pour celles et ceux qui veulent le comprendre vous le trouverez ci-dessous.

Comme vous pouvez le voir, un épisode de Powers of X ne vient pas forcément après un de House of X, Jonathan Hickman peut faire s'enchaîner deux épisodes. Quant aux numéros indiqués en rouge, ils marquent un moment important dans la saga mais ce n'est pas pour autant que lire ces simples numéros vous suffiront afin de comprendre les tenants et aboutissants de la saga.

Côté dessins, House of X, qui s'intéresse donc à la maison de Xavier, est dessiné par la nouvelle star montante de Marvel Comics, Pepe Larraz. Après avoir sublimé Kanan le Dernier Padawan, Uncanny Avengers et le mini-événement des X-Men, Extermination, il revient plus en forme que jamais avait de redesigner complètement l'univers des X-Men comme le montre si bien la couverture variant du premier numéro de la revue française.

Powers of X est dessiné par un autre nouveau talent qui vient du Brésil. Il s'agit de R.B. Silva que nous avions pu apprécier le travail sur le one-shot Générations qui s'intéressait à Jean Grey. Sa tâche est très importante puisque Hickman lui confie, selon ses mots, le moment le plus important dans l'histoire des X-Men que vous pouvez découvrir ci-dessous sans phylactère.

Les deux artistes sont accompagnés par le coloriste star Marte Gracia qui sublime le travail de chacun tout en donnant une unité visuelle permettant d'apprécier les deux œuvres comme une seule pièce.

Est-ce le bon moment de découvrir les X-Men ?

Oui !

Bien que Jonathan Hickman utilise toute l'histoire des mutants et des mutantes de Marvel afin d'alimenter son histoire, il écrit le parfait point d'entrée à celles et ceux qui ne connaissent pas les personnages mais, aussi, au lectorat qui a arrêté de lire depuis des années les X-Men.

Clairement, un nouveau lecteur ou une nouvelle lectrice ne comprendra pas en quoi ce que Hickman fait révolutionne les X-Men mais cela n'empêche pas d'apprécier la lecture et de se passionner pour l'histoire.

Sinon, que faut-il lire pour être à jour ?

À vrai dire pas grand chose même si un reading order évident se dessine. Il serait intéressant de le faire pour celles et ceux qui veulent découvrir après coup les grandes sagas des X-Men.

Pour le moment, j'ai envie de répondre rien. En tout cas, si depuis la fin de Secret Wars, nous n'avez rien lu sur les mutants et les mutantes de Marvel, ce n'est pas grave. C'est à dire que vous n'êtes pas obligés de lire la dernière revue X-Men parue en début d'années chez Panini afin d'être la page. Je dirais même que vous risquez d'être un peu perdu·e·s si vous n'avez pas suivi d'autres histoires.

House of X et Powers of X commencent véritablement comme des œuvres autonomes, ces récits ne font pas suite à d'autres et il n'y a pas de références importantes à lire avant.

En revanche, Jonathan Hickman utilise bel et bien les éléments d'histoires passées mais vous dire lesquelles serait du spoil... Et, croyez-moi, vous ne voulez pas vous gâcher ces surprises.

Notre avis

Depuis la fin de Secret Wars, la qualité des titres X-Men est plutôt décevante. Quelques trucs biens comme X-Men Red mais rien de transcendant ou de remarquable. Et, en étant tout à fait francs, rpas grand chose d'excellent n'est arrivé depuis Astonishing X-Men de Joss Whedon et John Cassaday à part le run de Mike Carey et la série Wolverine & the X-Men de Jason Aaron. En tout cas - et même si j'aime beaucoup ce qu'il a fait, Brian Michael Bendis n'a pas eu l'effet escompté et n'a pas réussi à créer un moment marquant comme l'ont fait Chris Claremont et John Byrne, Fabian Nicieza et Scott Lobdell, ou Grant Morrison à leur époque respective.

À lire aussi Les critiques de la série Powers of X

Il est encore trop tôt pour dire si le run de Jonathan Hickman - qui commence avec House of X et Powers of X - changera à jamais les X-Men comme ce fut le cas pour celui de Grant Morrison mais il est certain que le diptyque fait déjà partie des récits cultes sur les mutants et les mutantes de Marvel Comics ne serait-ce grâce à cette relecture de l'histoire des X-Men qui est exemplaire.

Il est difficile de plus s'étaler sur la saga parce que je n'ai clairement pas envie de vous gâcher les (nombreuses) surprises. En tout sachez que la lecture en épisodes est très très plaisante parce qu'elle permet de prendre des pauses, de réfléchir, de créer ses théories... C'est un jeu très prenant qui, avec Paula, Toine Reynolds et d'autres amis, nous a occupé le temps de publication aux Etats-Unis. Chaque semaine nous balancions nos théories, on commentait chaque page... La lecture en album ne permet pas cela puisque les réponses aux questions y figurent. Mais, je vous rassure, dans ce format, le récit reste formidable.

Et après ?

Comme je l'ai précisé à plusieurs reprises, House of X et Powers of X ne sont que le début de la saga de Jonathan Hickman. Ainsi, il y installe une nouvelle situation pour les mutants et les mutantes de l'univers Marvel qui ne s'arrête pas au bout des deux mini-séries. Au contraire, celle-ci donne naissance à de nouvelles formations et de nouveaux contextes.

Concrètement, la suite de House of X et Powers of X se fait appeler , nom marketing afin d'habiller la relance de plusieurs séries de la licence X-Men. Ainsi, il y aura le titre X-Men mené par Jonathan Hickman qui va montrer comment la situation évolue autour de ce qui est mis en place dans le diptyque; le titre Excalibur est relancé avec une nouvelle formation menée par la nouvelle Captain Britain ; le titre X-Force montre comment les X-Men doivent s'organiser afin de maintenir l'ordre dans leur nouvelle maison ; le titre New Mutants s'intéresse aux plus jeunes mutants et mutantes après nous avoir envoyé dans l'espace avec les premiers "Nouveaux Mutants" ; le titre Marauders voit Kitty Pryde devenir une pirate et partir sur l'eau avec un équipage surprenant ; et Fallen Angels s'intéresse surtout à Psylocke.

À noter qu'une seconde vague de titres Dawn of X a commencé aux Etats-Unis. On y trouve des titres solo pour Wolverine et Cable ainsi qu'un titre Hellions (déjà sorti), un X-Factor proposant une toute nouvelle formation très queer, et Children of the Atom qui devrait enrichir la mythologie créée avec House of X et Powers of X.

C'est bien loin d'être fini puisque Jonathan Hickman va aussi avoir le droit de continuer son entreprise - avec la scénariste de Excalibur Tini Howard - dans une mini-série X-Men: Empyre faisant partie du méga-événement de l'année de Marvel Comics, Empyre, et il lance une nouvelle saga intitulée X of Swords (lire "10 d'épées") qui devait arriver un an pile poil après le lancement de House of X, mais qui arrivera finalement seulement en septembre puisque le titre a été retardé suite à l'arrêt de l'activité de l'industrie des comics pendant la crise sanitaire du COVID-19.

À lire aussi Marvel Comics annonce l'événement mutant X of Swords

En tout cas, il est certain que House of X et Powers of X n'est que le début d'un projet ambitieux et nous ne savons pas quand ça se termine mais, croyez-moi sur parole, la promesse tenue par Hickman et Marvel mérite qu'on s'y intéresse.

TL; DR

La nouvelle ère des X-Men démarre dans House of X / Powers of X une revue limitée en 4 numéros publiée par Panini Comics. Elle est destinée autant aux aficionados des X-Men qu'à celles et ceux qui veulent les découvrir en comics. Jonathan Hickman, aidé des dessinateurs Pepe Larraz et R.B. Silva et du coloriste Marte Gracia, révolutionne la licence et il serait dommage de vous en dire plus tellement c'est surprenant.

Le premier numéro sort le 3 juin 2020 au prix de 8€90.

Préparez-vous pour découvrir House of X et Powers of X

wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi