La chaine de Adrian McKinty

VICTIMES. SURVIVANTS. RAVISSEURS. CRIMINELS.
VOUS SEREZ TOUT CELA À LA FOIS.
Le téléphone sonne. Un inconnu a kidnappé votre enfant.
Pour qu'il soit libéré, vous devez enlever l'enfant de quelqu'un d'autre.
Votre enfant sera relâché quand les parents de votre victime auront à leur tour enlevé un enfant.
Si un chaînon manque : votre enfant sera tué.
VOUS FAITES DÉSORMAIS PARTIE DE LA CHAINE.
VOUS N'ÊTES PAS LES PREMIERS.
VOUS NE SEREZ CERTAINEMENT PAS LES DERNIERS.
" C'est rien de moins que Les Dents de la mer pour les parents. "

La chaine de Adrian McKinty

C'était une lecture légèrement mitigée. En effet, l'idée de base est géniale et tellement originale. Cependant, tout allait beaucoup trop vite, et manquait donc de profondeur dans le côté psychologique du roman. J'aurais aimé que tout soit plus fouillé et travaillé, pour apporter une plus grande densité au roman.

J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages. Ils sont certes intéressants et bien travaillés, mais j'ai eu beaucoup de mal à avoir de l'empathie pour eux malgré ce qu'ils traversent.
Rachel est un des maillons de la chaîne, elle sort tout juste d'un long combat contre le cancer du sein et d'un douloureux divorce. Tout son monde tourne autour de sa fille Kylie. Lorsque Kylie, une jeune adolescente souriante et combative, se fait kidnapper, Rachel est déterminée et prête à tout pour la récupérer. Elle a cherché l'aide de Pete son ancien beau-frère, toxico et ancien soldat. On découvre également les dessous de la chaîne et d'autres maillons de celle-ci.


D'un côté, j'ai beaucoup aimé cette histoire. En effet, c'est addictif. Dans la première partie, je n'avais qu'une envie, dévorer les pages, pour savoir jusqu'où Rachel était prête à aller pour retrouver sa fille. Est-elle prête à devenir un monstre a son tour ? Va-t-elle faire subir à un autre enfant ce que sa fille Kylie a vécu ? Dans la seconde partie, j'ai aimé que l'on remonte les maillons de la chaîne.
J'ai moins aimé le rythme de l'histoire. Tout est allé beaucoup trop vite. J'aurais apprécié plus de profondeur, que l'histoire prenne plus son temps. Je trouve que les personnages agissaient beaucoup dans la précipitation, cela manquait d'intensité et de questionnements. Le côté psychologique n'était pas assez fouillé.

La plume de Adrian McKinty est fluide mais trop simple. Par contre, j'ai été légèrement perturbée. J'avais l'impression que les deux parties étaient écrites différemment l'une de l'autre. J'ai apprécié que le roman soit écrit d'un point de vue omniscient, ce qui permet d'avoir une vue d'ensemble sur la chaîne et sur ce qui se passe réellement.

Une lecture légèrement mitigée. Un rythme inégal et des éléments qui vont beaucoup trop vite, ont légèrement entaché ma lecture. J'ai aimé tout le côté psychologique, même si ce n'était pas assez approfondi. La chaine, une organisation secrète et malsaine, qui oblige les parents à enlever un autre enfant pour récupérer le leur. Jusqu'où ces parents seront prêts à aller pour retrouver leur progéniture. J'ai également apprécié la deuxième partie où l'on en apprend plus sur les origines de la chaîne. Par contre, j'avais l'impression que les deux parties n'étaient pas écrites par la même personne.
Les +:
* J'ai apprécié l'histoire de ce roman. Le postulat de départ était super intéressant et original. Jusqu'où Rachel et les autres parents victimes de la chaine sont prêts à aller pour récupérer leur enfant. Sont-ils prêts à devenir des monstres à leur tour ?
* Les personnages sont très intéressants et assez bien travaillés, même si je ne me suis pas vraiment attachée à eux.
Les -:


* J'ai eu énormément de mal à ressentir de l'empathie pour les différents personnages.
* Tout va beaucoup trop vite ! Du coup, il m'a manqué une certaine densité et profondeur, notamment dans tout le côté psychologique de ce thriller. .

La sonnerie du téléphone la fait sursauter. I nconnu, affiche l'écran.

Elle prend l'appel en mode mains libres : " Allô ?

- Deux choses dont vous devez vous souvenir, dit une voix étrange, comme rendue méconnaissable par quelque machine. Primo, vous n'êtes pas la première et vous ne serez certainement pas la dernière. Secundo, rappelez-vous toujours que ce n'est pas l'argent qui compte - c'est La Chaîne. "


wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi