Ultime preuve d'amour - Michel CANESI - Jamil RAHMANI

Ultime preuve d'amour - Michel CANESI - Jamil RAHMANI

ANNE CARRIERE EDITIONS m'a fait un très beau cadeau en m'envoyant ce roman. J'ai découvert ces deux auteurs avec VILLA TAYLOR . J'avais beaucoup aimé et j'avais attribué 8/10 en disant " Un livre à lire, il est plein de chaleur au sens propre comme au sens figuré. Envoûtant !". Eh bien, je suis sous le charme, à nouveau.

Ultime preuve d'amour - Michel CANESI - Jamil RAHMANI

⇰ Résumé (perso) :

Avril 1962, nous faisons connaissance de Pierre LEROY, le fils d'une famille de pieds-noirs, dont le papa dit le 19 mars :

Aujourd'hui, notre Algérie est morte !

Désolation pour les uns et réjouissance pour la famille algérienne d'Inès, 16 ans.

Inès et Pierre habitent dans le même immeuble. Depuis l'enfance, une grande amitié les lie qui va se transformer en amour.

L'OAS, Pierre s'engage, et le FNL frappent.

Pierre, va bientôt rejoindre la France. Pour leur dernière rencontre, il entraîne Inès dans une chambre du luxueux palace "L'ALETTI". Le liftier, Mohand, fait monter l'ascenseur au troisième étage, chambre 310. Il désapprouve ce couple : une si jeune fille avec un garçon.

Les uniformes ne servent qu'à gommer ceux qui les portent, les rendre transparents, inexistants. Le mien est le plus futile des déguisements, je dirai même qu'il est dérisoire.

Inès est maintenant à Constantine, Pierre est parti en France. Le silence et les années compromettent la belle histoire. Chacun fera son chemin, sans oublier. Rien ne peut plus les rapprocher.

Quoique ! L'amour peut beaucoup.

⇰ Mon impression :

Amour contrarié, sublimé, mais jamais brisé !

L' Algérie et la France de 1962 à 1996.

Aussi bien les pieds-noirs que les Algériens subissent les attentats. La famille d'Inès pense partir mais où. Ce sera Constantine le 11 avril 1962. Pierre va rejoindre la France le même jour.

Le 5 juillet 1962, le gouvernement provisoire de la République algérienne proclama l'indépendance, ce fut le jour le plus intense de ma vie (Inès).

Livre chorale, nous avons le point de vue des événements par les principaux acteurs de ce roman. Chacun apporte de la richesse au récit.

Après le séjour à Constantine, en rentrant à Alger, le papa d'Inès, Omar KHELIFA, rejoint le ministère du travail et des affaires sociales, il est le collaborateur direct du ministre Bachir BOUMAZA. La vie de la famille devient facile mais ils ne déménagent pas. Lors d'une réception au palace L'ALETTI, Inès retrouve le groom Mohand et fait la connaissance de Rachid, haut fonctionnaire au ministère du commerce. Que de souvenirs pour Inès dans la chambre 310 au troisième étage.

Aimer c'est aussi avoir mal.

Inès, tout juste 18 ans, est au début de ses études de médecine, épouse Rachid. La réception a lieu dans le grand palace rempli de souvenances.

32 ans après, Rachid est toujours aussi amoureux de sa femme qu'il a essayé de rendre heureuse. Ils ont eu deux enfants, Leïla et Amine, élevés par Zohra surnommée "Charleston" (elle le danse à merveille). Les parents étaient souvent absents.

Inès, médecin maintenant, n'a pas oublié son premier amour.

Je m'en rends compte à présent : ce n'est pas Rachid qui a remplacé Pierre, mais ces femmes, ces hommes, ces enfants aux regards effrayés et implorants.

Quant à Pierre, il a épousé Ariane. Ils n'ont pas eu d'enfant. Il est médecin aussi.

Quelques dates et l'évolution de la situation vers l'indépendance sont glissées dans les chapitres. Elles nous aident à comprendre cette période et la déception des Algériens qui espéraient une vie meilleure. Ces rappels ne sont pas ennuyeux et s'intègrent parfaitement à l'histoire puisque ces années sont le support de l'amour entre Pierre et Inès.

Le liftier, Mohand, nous raconte son Algérie à lui. Sa pauvreté, son mariage avec Zahra, il lui avait seulement offert un bracelet semainier et des boucles d'oreilles en argent. Son honneur qui l'a empêché de s'enrichir, comme beaucoup, en prenant les appartements et commerces des pieds-noirs.

Ma vie est difficile et ça se voit. Je suis épuisé et vieux, on croirait que Pierre est mon fils alors que nous avons le même âge.

Il pensait que l'indépendance allait tout changer et qu'il pourrait vivre décemment. Les colons sont partis mais l'islamisme a pris le relais en semant la terreur. J'ai bien aimé ce personnage, il est le fil conducteur de l'histoire d'amour.

Dans leur histoire à tous les trois, je suis peut-être un élément important. J'ai l'impression de tirer les ficelles. Au moins, j'aurai servi à quelque chose.

Inès, veut garder sa liberté et ne veut pas se soumettre aux règles érigées par les islamistes. Malgré les conseils de son entourage et de Rachid, elle veut rester auprès de ses compatriotes qui souffrent. Une femme forte, courageuse, déterminée.

Lecture enrichissante, on assiste à la lutte de l'Algérie pour conquérir son indépendance, la joie et ensuite les désillusions. Il y a aussi l'immense chagrin et la haine que les pieds-noirs ont ressentis en quittant le pays.

De belles histoires d'amour d'abord pour un pays et entre certains personnages. Les émotions sont bien décrites et entraînent de temps en temps une petite larme.

N'hésitez pas à lire ce livre. Et si vous l'avez aimé, procurez-vous VILLA TAYLOR , il est tout aussi bon.

En résumé (avis très personnel) , à vous maintenant :

+ Nombreuses descriptions des lieux que j'ai recherchés sur Internet. Immersion complète.

+ Un beau portrait de femme et une sublime preuve d'amour

+ Livre qui se lit vite. Il nous permet de découvrir l'Algérie des années 60 à 90. Très intéressant.

+ Par moments, une petite larme à couler mais ce n'est pas une lecture larmoyante.

💜 8+/10 Un livre qui marque pour le contexte . Un très bon moment de lecture, j'ai beaucoup aimé.

Titre : Ultime preuve d'amour (24 janvier 2020)

Auteur : Michel CANESI - Jamil RAHMANI

ISBN numérique : 9782380820379

Nombre de page numérique : 272

Nombre de pages (papier) : 271

Prix : broché 18 € 50 /numérique 12 € 99

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI ou ICI (non sponsorisé)

Lisez l'interview des auteurs ICI

⇰ Mots pour ce livre :

Liberté, maladie, pauvreté, indépendance, colonisation, islamisme, terrorisme, amour, mer, Algérie, espoir, exil, passion, pied-noir

⇰ Phrases du livre (lecture numérique [ E mplacement]) :

Les aubes translucides, les nuits étouffantes où les parfums affolent les sens, les bonheurs simples écrasés de lumière avaient insidieusement enraciné nos pieds-noirs. P. 13
Je compris ce jour-là que la violence du bonheur est à la mesure de la souffrance qu'il engendre. P. 27
L'Algérie n'existait plus pour eux (les pieds-noirs), ils avaient arraché les premières pages du roman de leur vie. P. 76
Le prestige de l'Algérie était immense, le combat victorieux contre l'oppression avait suscité l'admiration de tous et de nombreux hommes politiques étrangers se rendaient à Alger. P. 95
Je ferai à Inès un dernier cadeau, éternel, tel un diamant, je lui donnerai une ultime preuve d'amour. P. 126
L'amour passion et l'amour raison avaient ravagé ma vie. P. 164
On nous avait promis des lendemains qui chantaient et des apprentis sorciers nous avaient menés à la catastrophe, semant la division, dressant les arabophones contre les francophones, appuyant sur l'aiguillon de la religion pour contrer les laïcs, les progressistes et les communistes, laissant s'instiller le poison de l'intégrisme et prônant un retour aux "vraies" valeurs de nos ancêtres. P. 238

Pour en savoir un peu plus :

Ultime preuve d'amour - Michel CANESI - Jamil RAHMANI

⇰ La couverture :

Photo de la couverture (Photo éditeur) : Thierry RATEAU

Ultime preuve d'amour - Michel CANESI - Jamil RAHMANI

⇰ Autres chroniques sur ce livre :

Comme la vie des livres n'a pas de limite, je vous rappelle les chroniques faites il y a ... un certain temps. Vous avez lu ce (ou ces) livres ? Qu'en avez-vous pensé ?

FLaure


wallpaper-1019588
Télécharger Comics Bob APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Minute papillon – Aurélie Valognes
wallpaper-1019588
Prendre des risques (Messages contradictoires #3) de Lily Morton
wallpaper-1019588
'Culottées' de Pénélope Bagieu