Bilan mensuel · mars 2020

Bilan mensuel · mars 2020

C’est impressionnant comment le monde peut virer de bord en l’espace de si peu de temps. Les assises vacillent pour les uns, s’effondrent pour les autres. Jamais je n’aurais pu imaginer, en rédigeant mon bilan de février, que celui de mars serait nimbé de cette grisaille ambiante. Je ne te partage pas mes aventures de pelletage d’hiver, là. Non, non! Ce que l’on vit actuellement nous touche tous. Nous sommes plus que jamais dans le même bateau.Je n’ai plus le cœur à bloguer et je me suis éloignée des réseaux sociaux. C’est la première fois que je disparais si longtemps, comme évaporer dans la nature. Je passe le moins de temps possible devant mon ordinateur. Aussi, excuse-moi de négliger ton blogue. Je vais y revenir une fois la tempête passée.J’ai la chance de pouvoir travailler encore, et toujours autant, ce qui ne change en rien mon quotidien. Les marches avec ma saucisse se déroulent dans un calme apaisant. J’adore ce calme, mais son incongruité m’effraie. Heureusement, je ne lis pas moins, même si j’abandonne un livre sur deux. Par contre, j’ai adoré les livres que je suis parvenue à lire jusqu’au bout! 


Bilan mensuel · mars 2020

Je tenterai de me fouetter un peu et de parler plus longuement de chacun de ces romans parce quils en valent la peine. D’ici là, je vais me laver les mains et me confiner le plus possible. Faites donc comme moi!J’ai garde contact avec toi, toi, toi et toi, mais je pense aussi à toi. Je sais que ces temps sont extrêmement difficiles, anxiogènes. Il faut bomber le torse et s’étamper un sourire dans la face. Ça va passer et ça va finir par bien aller. Forcément.

© Paolo Chibrando / unsplash

wallpaper-1019588
Rien à feutre (Blandin) – Éditions lapin – 17€
wallpaper-1019588
Clean with passion, tome 1
wallpaper-1019588
Clean with passion, tome 1
wallpaper-1019588
Interview Didier Van Cauwelaert