The Wicked Deep

The Wicked DeepAuteur : Shea Ernshaw

Editeur : Rageot

Genre : Fantastique, young adult

Parution : 2019

Pages : 381

C’est une histoire de vengeance… Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées. Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Une fiction d’une force envoûtante aux frontières de la sorcellerie et de la magie. Êtes-vous prêts à rencontrer les « Swan Sisters » ?


The Wicked Deep

J’ai très peu lu d’histoires de sorcières et j’étais donc curieuse de me lancer dans The Wicked Deep, surtout que j’en ai entendu beaucoup de bien ! On est ici sur un roman young adult, sombre, mélancolique et assez contemplatif. C’est un roman qui se lit extrêmement vite et qui marque par son atmosphère assez lugubre.

Sparrow est une ville maudite depuis deux siècles. Trois sœurs y ont été accusées de sorcellerie et ont été noyées dans le port. Depuis, elles reviennent chaque année se venger en possédant le corps de trois jeunes filles dans le but de noyer des hommes. Nous suivons l’histoire de nos jours du point de vue de Penny, une adolescente qui assiste impuissante chaque année à ces meurtres. 

J’ai globalement bien apprécié cette lecture qui s’est lu très vite. Je m’attendais à un récit encore plus sombre et plus poussé et j’ai été assez déçue de ce côté là. L’autrice a préféré s’attarder sur la relation entre Penny et un jeune homme nommé Bo que sur le thème du féminisme et de la sorcellerie. Il se passe des choses assez horrible dans cette ville mais pourtant l’héroïne semble plus préoccupée par son histoire d’amour que par les meurtres. Je sais bien que c’est une des préoccupations majeurs chez la plupart des ado mais quand même ! 

Autre point que j’ai trouvé assez incohérent, c’est la ville en elle-même. Chaque année au moins trois jeunes hommes meurent noyés à cause des sorcières. Mais personne ne songe à déménager ! Au contraire, des hordes de touristes viennent même chaque année assister à l’évènement comme si on parlait d’une fête de village. Alors qu’on parle de meurtre ! 

Sinon j’ai aimé l’ambiance froide et sombre que dégage le récit. On sent l’humidité de la mer et la froideur du vent. L’histoire des sœurs noyées est intéressante même si elle aurait pu être plus développée. Je trouve dommage que l’autrice ne soit attardée que sur leur beauté et leur côté aguicheur. Les sœurs manquent un peu de profondeur et même si leur destin est horrible, on éprouve assez peu d’empathie à leur égard. Elles n’apparaissent pas vraiment sympathiques. 

Le point fort de cette histoire vient de son twist qui apparait à la moitié du roman. Je ne m’y attendais pas du tout et pourtant je suis du genre à deviner facilement ce genre de chose. Mais j’ai été surprise et cela a rajouté un peu de piment à cette lecture que je trouvais plutôt plate.


The Wicked Deep

J’ai passé un moment sympathique avec The Wicked Deep même si ce n’est pas un roman qui restera longtemps dans ma mémoire. C’est un livre avec une bonne ambiance mais qui ne casse pas trois pattes à un canard. Le côté young adult ressort beaucoup de cette histoire et rend le récit plutôt plat et convenu malgré un twist surprenant. Une lecture sympa mais sans plus.

6/10

éèé

wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi