L'intimite du tueur

L'INTIMITE DU TUEUR

Pierre Willi


Un tueur en série malade, vieillissant, qui rêve de postéritéUn gendarme traquant une ombre... jusqu'à l'obsessionUne secrétaire enfermée, qui écrit la biographie d'un fouEt un imposteur... qui a réveillé la bêteUn découpage très cinématographique, de l'action, la noirceur aimable des sentiments...pour un page-turner aussi intime que diabolique

Editeur : Fleur Sauvage

Année d'édition : 2016
Nombre de pages : 412
Prix : 19,90 €
« Les courses l'épuisaient mais Cojeul avait besoin de rencontrer ses concitoyens. Pas pour sympathiser, non, absolument pas. Il lui fallait sa dose quotidienne de mépris. Attraction - répulsion. »Maeva vous donne son avis :15/20Lorsque Jean-Marie Mirnat s'attribue un certains nombre de crimes réalisé par Cojeul, ce dernier, devenu vieux et malade, veut à tout prix écrire sa biographie afin que la gloire lui revienne. C'est pour cette raison qu'il va enlever et séquestrée Nadine Bourgneuf, secrétaire et écrivaine à ses heures perdues. En parallèle, Olivier Jean, officier de gendarmerie, enquête de son côté pour faire le lien entre Jean-Marie Mirnat et le tueur en série qu'il cherche depuis un bon moment ...L'intimité du tueur permet de rentrer dans la tête d'un tueur en série et de voir comment il peut faire autant de victime sans remords ni culpabilité. Au fil des pages, on découvre Alain Cojeul, un homme mal-aimé depuis son enfance, un homme qui souffre et qui compense par le fait de tuer et violer des gens. On éprouve de plus en plus de dégoût envers lui au fil des pages. Il y a ensuite Nadine Bourgneuf, une femme dont la vie bascule en une soirée. Elle qui pensait rencontrer  un éditeur, elle a la malchance de tomber sur un tueur en série. Mais on va découvrir une femme forte, courageuse, qui va lutter contre la folie pour tenter de survivre à son enfer. Et enfin, on rencontre Olivier, gendarme, qui essaie de rassembler les pièces du puzzle et de trouver le vrai tueur en série. J'ai bien aimé cette lecture, bien que les premières pages furent pénibles, notamment ce que vit Nadine lors de ses premiers jours d'enfermement. En débutant cette lecture, je ne savais pas à quoi m'attendre car le résumé en dit peu, mais ce fut une bonne surprise. Nous suivons tour à tour Nadine dans son cagibi, Cojeul, et Olivier. Cela permet de retracer la vie de Cojeul, entre ce que vit et ressent le tueur et ce qu'il raconte dans ses enregistrements. Bien que ce soit une lecture un peu spéciale, où l'ambiance est oppressante et stressante, c'est un livre captivant. On souhaite connaître la chute de l'histoire, notamment le sort de Nadine Bourgneuf. Va-t-elle s'en sortir ? Va-t-il la tuer ? Par ailleurs, on se demande si Olivier va démasquer Cojeul et si il va réussir à le retrouver pour sauver Nadine. Une intrigue très bien menée. Un livre que je conseille aux amateurs de thrillers psychologiques ou aux amateurs de livres très noirs. 

wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi