Grim Lovelies

Grim Lovelies

Anouk envie le Joli Monde, celui des humains, où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Mais Anouk n’est pas humaine… Elle est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle son esclave.
Lorsque le cadavre de sa maîtresse est découvert dans une mare de sang, Anouk doit fuir avant d’être accusée du crime. La société secrète de magie, la Haute, est déjà à ses trousses, et une course contre la montre s’engage, pour garder apparence humaine. Car si Anouk échoue à prolonger le sortilège qui l’a transformée, elle perdra tout. Mais si elle y parvient, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à elle…

⋅ Publié le 21 août 2019
⋅ Fantasy

2.75/5

Grim Lovelies est un roman qui m’a tapé dans l’oeil par sa couverture, que je trouve tout simplement magnifique. Du coup je n’ai pas trop prêté attention au résumé avant de le recevoir, et j’ai foncé tête baissée dans ce récit. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette lecture m’a laissée dubitative.

D’un côté j’ai beaucoup accroché avec le début de l’histoire : l’auteure installe une atmosphère particulière dès les premières pages, un peu pesante sans pour être autant étouffante et c’est ce qui m’a permis d’entrer directement dans le récit. De l’autre, j’ai l’impression d’avoir décroché vers le milieu. Il n’y a pas eu de raison particulière, je pense que mon attention n’a juste pas réussi à rester dans cette histoire aussi longtemps que prévu puisque je n’arrivais juste plus à m’y remettre. Je pensais que les événements seraient plus matures, peut-être plus sombres vu le résumé, et surtout on est plus dans une introduction à un univers que dans un vrai récit : ce T1 est pour moi juste un avant-goût de la vraie histoire qui du coup arrivera dans le T2. Il y a de l’action mais tout me semblait tellement lent et surfait que je sors de cette lecture avec l’impression qu’il ne s’est pas passé grand-chose, en fait. D’ailleurs, le côté sorcellerie dont on parle dans le résumé n’est pas tellement mis en avant par rapport au reste et l’intrigue aurait pu donner tellement plus si ce point avait été exploité que c’est assez frustrant.

Le gros point noir, ce sont surtout les personnages qui manquent tellement de personnalité et de charisme que ça en devient drôle (ou pas). Honnêtement ils sont tous aussi lourds les uns que les autres… Anouk, la protagoniste, est la seule à avoir un développement correct mais je la trouve toujours aussi agaçante et fade même à la fin du T1. Quant aux autres, ils restent identiques à ce qu’ils étaient dans les premières pages malgré les événements qu’ils traversent, autant te dire que ce n’était pas très crédible. Et qu’est ce que c’est ennuyant quand des personnages comme Hunter Black dont on connaît finalement trop peu, auraient pu apporter beaucoup à un récit et sont laissés de côté et restent des plantes d’appartement au lieu de prendre toute leur place dans le récit, là aussi ça m’a beaucoup frustrée… En plus de ça niveau alchimie on est carrément à un niveau souterrain tellement il n’y en avait pas pour les deux personnages de la romance, malheureusement c’est quelque chose qui apparaît de plus en plus souvent dans les romans fantasy/SF et c’est assez rageant.
Faire plusieurs points de vue à la Six of Crows ici aurait été juste génial et aurait permis d’avoir des personnages plus approfondis et donc plus intéressants. Même les méchants sont tellement peu creusés, sans histoire ni ambition, qu’ils m’ont juste fait de la peine. C’est chaud, non ?

Bref, je suis mi figue mais raisin. A voir avec la suite…

Merci à Babelio et Castelmore pour l’envoi ! 


wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Le Prieuré de l’Oranger
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Soul Hero: Epic Fighting Action RPG APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Agents et associés T4 : Double objectif de Layla Reyne
wallpaper-1019588
Nul si découvert