Les trois femmes du consul Jean-Christophe Rufin

Une nouvelle découverte, j'en aurai fait beaucoup durant cette année 2019 en m'ouvrant à d'autres auteurs ainsi qu'à de nouveaux styles. Jean-Christophe Rufin semble être un auteur prolifique dont on parle beaucoup, je le rencontre par pages interposées grâce à Aurel Timescu ce consul adjoint à l'ambassade de France au Mozambique. C'est un étrange personnage que cet Aurel, ce n'est pas la première fois que Jean-Christophe Rufin met en scène cet énergumène, je débarque donc un peu mais je n'ai pas rencontré de problème particulier à suivre cette nouvelle aventure. Je ne parviens juste pas à savoir qui est au fond Aurel Timescu, ce flou concernant sa personnalité est-il voulu? Ou ai-je loupé les détails le concernant dans ses premières aventures? Toujours est-il que c'est effectivement un drôle d'oiseau qui va se prendre au jeu à mener l'enquête sur la mort de Béliot, ce patron d'hôtel à la vie assez dissolue. Une écriture simple, sas fioriture, tout comme l'enquête d'ailleurs, un cheminement psychologique et instinctif de la part de cet enquêteur hors norme. Une intrigue qui tourne autour de trois femmes, toutes tellement différentes mais qui ont pourtant un point commun d'importance: Béliot et l'hôtel dont il était propriétaire et où il a été retrouvé mort. Une lecture fluide et plutôt sympathique, n trouve un petit côté Columbo à ce personnage étrange qui donne le ton dès le début de cette aventure qui aurait pu être dépaysante, car le seul regret que je peux émettre est justement ce manque de découverte des lieux, en effet l'enquête stagne à l'hôtel et ses alentours, le lecteur en apprend peu sur le Mozambique et ses charmes. L'ensemble est plutôt positif et agréable même s'il n'y a pas de coup de coeur pour cette lecture.

Paru le 09/10/2019
Genre : Littérature française
272 pages - 133 x 203 mmBrochéEAN : 9782081420250ISBN : 9782081420250

4ème de couverture:

À Maputo, capitale du Mozambique, aucun client n'ose s'aventurer à l'hôtel dos Camaroes, malgré son jardin luxuriant. C'est que le patron est un vieux Blanc au caractère impossible. Aussi quand on le retrouve mort un matin, flottant dans sa piscine, nul ne s'en émeut.
Sauf Aurel Timescu, roumain d' origine, Consul adjoint à l'ambassade de France. Calamiteux diplomate, c'est un redoutable enquêteur quand il pressent une injustice.
Trois femmes gravitent autour du défunt. C'est vers l'une d'entre elles que se dirigent arbitrairement les soupçons de la police. Pour démontrer son innocence, le Consul va devoir entrer dans la complexité de relations où se mêlent l'amour, la chair et l'intérêt.
Avec sa méthode intuitive et ses tenues loufoques, Aurel va s'enfoncer plus loin que quiconque dans ces passions africaines. Jusqu'à débusquer le " gros coup ". Celui qui a coûté la vie au vieil hôtelier.
Et qui nous plonge dans un des plus grands drames écologiques de la planète.


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
INTERVIEW – Luigi Critone: « Je suis fan du travail de Gipi depuis toujours »
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang
wallpaper-1019588
C'est Lundi ! Que lisez-vous ? #2