Le poids des sentiments

"Il était mon véritable contrepoids."
Le poids des sentimentsWalker N. R.
354 pages
Éditions Reines-Beaux (2019)
Après s’être fait larguer par son petit ami de longue date à cause de son surpoids, Henry Beckett décide de s’imposer des changements radicaux.
Dans une vaine tentative pour récupérer son petit ami, il fait la chose la plus absurde et la plus effrayante qu’il puisse imaginer.Il s’inscrit dans une salle de sport.Reed Henske est un coach personnel qui n’est pas certain d’être prêt à se lancer dans une nouvelle histoire d’amour. Il en a marre des types qui ne s’intéressent qu’à l’image d’un corps parfait et qui ne le voient jamais tel qu’il est vraiment.Alors que Reed torture Henry à coups de régimes et d’exercice, celui-ci ravit son entraîneur grâce à ses recettes et ses éclats de rire.
Mais tandis que les limites de l’amitié commencent à s’estomper, Henry est convaincu qu’il n’y a aucune chance que Reed, cette incarnation terrestre de Thor, puisse s’intéresser à un gars dans son genre.Reed doit convaincre Henry que la vie ne consiste pas à atteindre son poids idéal.
Il s’agit de trouver son contrepoids idéal.
Extrait :
« - Vous pouvez communiquer avec vos yeux ?
Quelqu’un pouffa derrière moi et, en me retournant, je vis Reed. Il était plus grand que dans mon souvenir, tenait un panier de course et avait ce sourire parfait. Il avança vers moi et, d’un air compatissant, hocha la tête en direction de la femme.
- Tout va bien, lui dit-il. Je vais prendre la relève.
Nous la regardâmes s’éloigner rapidement.
- Je ne pense pas qu’elle puisse communiquer en clignant des yeux, lui expliquai-je.
Reed gloussa à nouveau, mais son regard s’adoucit.
- Vous allez bien ?
- Non. Mon corps est bloqué. Je suis presque sûr d’avoir vu un vieux monsieur sur l’un de ces caddies motorisés dans le rayon des produits laitiers. Si vous pouviez le pousser et lui dire que quelqu’un en a plus besoin que lui, dans l’allée numéro deux.
Reed se mit à rire. »

Mon avis :
Un résumé et une couverture attrayante m’ont tout de suite donné envie de parcourir cet ouvrage. J’aime beaucoup ces récits feel-good plein d’humour avec des protagonistes proches de la réalité.
Henry Beckett, trente-cinq ans, vient d'être quitté par son petit ami avec qui il vivait depuis huit ans. Graham lui reproche d’être trop vieux et trop empâté pour éveiller son intérêt. Il va même jusqu’à reporter la faute de leur rupture sur les épaules d’Henry. Dans son désespoir, ce dernier se rend compte qu'il doit trouver le courage de se relever et d'aller de l'avant. Il décide donc de changer de vie, de vivre plus sainement pour essayer peut-être de perdre du poids et, par la même occasion, pour récupérer son petit ami. Il s’inscrit dans une salle de sport où il rencontre Reed Henske, son entraîneur personnel. Ces hommes s'entendent tout de suite, Reed l'aidant à améliorer sa condition physique et l'encourageant à chaque étape du processus. Lentement, une amitié commence à se développer à mesure qu'ils passent du temps ensemble. Henry se surprend même à avoir des sentiments mais il n'est pas sûr qu'un homme magnifique comme Reed puisse s’intéresser à quelqu'un comme lui…
J'ai absolument adoré suivre le chemin que prend Henry pour s’accepter tel qu’il est, pour accepter le regard que les gens portent sur lui sans avoir l’impression qu’on le juge sur son physique. Henry n'a pas de filtre entre son cerveau et sa bouche. Tout ce qu’il pense sort immédiatement, et de fait certaines de ces répliques étaient très spontanées et amusantes. J’ai adoré son personnage. Les insécurités d'Henry vis-à-vis de son physique étaient réalistes et, je me suis retrouvée dans ses malaises, dans ses craintes. Reed, de son côté, est gentil, encourageant, patient. Les différences physiques qui les séparent ne sont pas un problème pour Reed, mais Henry, qui a une faible estime de soi, ne peut imaginer être désiré par quelqu'un avec le corps de Reed. Ce dernier lui prouve qu’il ne faut pas se fier aux apparences, que tout le monde peut être aimé et valorisé pour ce qu’il est et non pour leur apparence. Cette histoire va bien au-delà d’une simple romance. Il est question de confiance en soi et du jugement d’autrui. Mon seul reproche, si je devais en avoir un, serait que l’auteure ne nous ait pas offert plus d’occasions de voir nos deux protagonistes évoluer ensemble, en tant que couple.
Dans l’ensemble, c’était une belle petite histoire. C’est drôle, c’est tendre. La plume de l’auteure est simple et vive, ce qui apporte une certaine fraîcheur et légèreté à la lecture. Je vous le recommande vivement.
★★★★☆
Stéphanie

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Pamphlet contre un vampire
wallpaper-1019588
Pour Sama, un documentaire
wallpaper-1019588
Le couvent maudit – Les treize chapitres d’Acide Jovial
wallpaper-1019588
Embrasse moi encore de Garrett Leigh