Le refuge des souvenirs

Avis Le refuge des souvenirs Mary Marcus

Mary Marcus

Au cours de l'été brûlant de 1963, la ségrégation fait rage dans la petite ville de Murpheysfield. Mary Jacob, douze ans, mal aimée par sa famille, trouve refuge auprès de Lavina, la cuisinière noire, qu'elle considère comme sa mère. Mais, lors d'incidents raciaux, la domestique est tuée. Mary Jacob, choquée, oubliera tout de cette période de sa vie.Des décennies plus tard, apprenant que son père est mourant, Mary Jacob retourne dans sa Louisiane natale. Partie sur les traces de son passé, la jeune femme retrouvera-t-elle la mémoire de son enfance brisée ? Pourra-t-elle faire la paix avec sa propre histoire et avec Billy Ray, le fils de Lavina, blessé par le silence et les non-dits ?

Editeur : Charleston
Année d'édition : 2018
Nombre de pages : 496
Prix : 8,90 €
«Y a qu’un musicien pour comprendre que le son, c’est dans la tête et dans le cœur. Quand t’es musicien, ton âme se charge de la musique.»Maeva vous donne son avis :16/20Lorsque son père mourant l'appelle pour revenir à ses côtés avant sa mort, Mary Jacob décide de revenir dans la maison où elle a grandit. Mais des souvenirs qu'elle avait oubliés refont surface et le drame s'étant déroulé en 1963 va refaire surface. Elle va alors comprendre l'origine de ses cauchemars récurrents.On découvre dans ce roman une Mary Jacob adulte et une enfant. Elles paraissent complètement différente, et cela est dû au drame de l'été 1963. On passe plus de temps avec elle enfant, c'est pourquoi je me suis beaucoup attachée à cette enfant mal aimée par sa famille. Je me suis également attachée à Lavina, la domestique noire des Longs, que l'on suit grâce aux chapitres qui lui sont dédiés. Malgré une dure vie de labeur à servir les Blancs, elle est tendre et pleine de bonté envers son fils et Mary Jacob qu'elle considère comme sa fille. On suit également le quotidien de Billy Ray, le fils de Lavina. Ce personnage m'a moins plu, et les passages le concernant parle seulement de musique. Mary Marcus nous présente également la famille de Mary Jacob, dont certains membres sont détestables.Le refuge des souvenirs traite de la ségrégation raciale dans les années 60, sujet que je ne connais pas bien. J'ai beaucoup aimé lire ce roman, faire la connaissance de Lavina et Mary Jacob. Je pensais avoir une alternance passé/présent, j'ai donc été surprise de voir la première centaine de page et les trente dernières pages consacrées au présent et les autres pages au passé. On n'assiste pas aux souvenirs qui refont surface, ni aux recherches effectuées par Mary Jacob pour comprendre ce qui s'est passé en 1963, ce que j'ai trouvé dommage. J'ai préféré la partie consacrée au passé. Nous suivons les évènements de cet été-là à travers les points de vue de Mary Jacob, Lavina et Billy Ray. Le refuge des souvenirs est une lecture qui m'a permis d'en apprendre plus sur le conflit entre les blancs et les noirs du sud des Etats-Unis. Il m'a permis de découvrir ce sujet, que je compte approfondir par d'autres lectures. Un très beau roman sur la ségrégation raciale du 20ème siècle aux Etats-Unis, permettant une ouverture d'esprit et une remise en question sur le sujet. 

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
#BlogTour Unexpected Love #2 – A l’infini > L’interview Décalée
wallpaper-1019588
Sorties de la semaine
wallpaper-1019588
Ma ChRoNiQuE – Maman Hirondelle de Evelyne Fournier
wallpaper-1019588
Downton Abbey