Halloween, vous avez dit Halloween ? : Sadako Takahashi đź‘» (saison 3) # 1

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

halloween3

(Portrait d’Alice par Mirukawa)

Dites-moi, le mois d’octobre est bien là ? N’est-il pas l’heure de retrouver l’un de nos rendez-vous annuels ?
Tel notre chère Alice, il est temps de plonger dans les ténèbres: Bienvenue dans « Halloween, vous avez dit Halloween ? »

Pour cette année, le concept va un peu innover. C’est à travers 4 portraits de femmes liées au monde du paranormal et de l’ésotérisme que je vais baser ma petite sélection de lecture et de films qui pourraient vous plaire pour ce mois d’octobre.

Premier portrait… Direction le Japon !

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

SADAKO TAKAHASHI:
Le saviez-vous ? L’histoire du roman Ring, qui a donné le célèbre film d’horreur au même nom, fut inspirée de personnes réelles.  Alors, attention, je ne dis pas qu’une fameuse cassette tueuse a vraiment existé ainsi que sa propriétaire très effrayante… Enfin, je crois.

Halloween, vous avez dit Halloween ? : Sadako Takahashi  đź‘» (saison 3) # 1

Bref ! Je vous présente Sadako Takahashi (1868- ?), une femme entourée de mystère et dont aujourd’hui, nous avons très peu d’informations. Lors d’exercices de méditation et de respiration, elle dévoila auprès de ses proches ses pouvoirs de médium. Par la suite, elle alla même jusqu’à développer la capacité d’imprimer ses pensées sur une photo. Bien vite l’information arriva aux oreilles de l’une des figures  de la parapsychologie japonaise, le professeur Fukurai (1869-1952) .
Celui-ci, désireux de prouver l’existence du Nensha (capacité de projeter des images  par la pensée sur des surfaces, dans l’esprit des gens, voire même dans des films… ), présenta plusieurs expériences avec l’aide de la jeune femme. Malheureusement, ses théories ne furent pas très prises au sérieux. Il laissera derrière lui un roman sur ses thèses, « Clairvoyance et Thoughtography » et une Institut de psychologie qui, aujourd’hui encore, travaille sur les activités paranormales. Quant à Sadako dont la réputation fut mise à mal devant les accusations de fraude, elle quitta Tokyo avec son mari et retourna dans sa ville natale.

C’est donc suite à ces études expérimentales sur l’existence du Nensha que l’auteur de « Ring » va s’inspirer pour son personnage et lancer  le genre « noroi vidéo »… Les vidéos maudites.

En parlant de malédiction, n’est-ce pas le bon moment de vous conseiller ma petite sélection terrifique de ce weekend…

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

Côté livres:

Halloween, vous avez dit Halloween ? : Sadako Takahashi  đź‘» (saison 3) # 1

« CHAIR DE POULE: Dangereuses photos» de Robert Lawrence Stine
L’un des premiers titres que j’ai lus dans la série de Chair de Poule et que j’ai tout de suite adoré. Une photo peut dévoiler tant de choses…

Résumé:
«  » Drôle d’engin « , pense Alex en trouvant un appareil photo dans une maison abandonnée. Les clichés instantanés qu’il développe représentent des événements, toujours dramatiques, qui ne sont pas encore arrivés. Et si cet appareil, doté de pouvoirs maléfiques, provoquait l’avenir?»

Série de romans jeunesses qui a su effrayer plus d’un d’entre nous et pour notre plus grand plaisir d’ailleurs. Je vous invite à plonger ou replonger dans les « charmantes » histoires de « Chair de Poule ».
Petit conseil: Faîtes attention aux photos ou petits films faits le soir d’Halloween… On ne sait jamais qui peut s’inviter dessus.

RĂ©sultat de recherche d'images pour

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpgCôté film:

Halloween, vous avez dit Halloween ? : Sadako Takahashi  đź‘» (saison 3) # 1« KAÏRO » de Kiyoshi Kirosawa
Et oui, je ne pouvais pas laisser passer l’occasion de vous parler d’un autre film d’horreur asiatique.
Là encore, par le biais d’un support magnétique et se diffusant à travers les réseaux informatiques, une étrange fatalité touche la population et conduit à de nombreuses disparitions.

Résumé: «Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable.
La victime a laissé un mystérieux message contenu dans une simple disquette. De toute évidence, celle-ci recèle un virus qui contamine ses utilisateurs et a de graves répercussions sur leur comportement.
A Tokyo, l’inquiétude grandit au fur et à mesure que le virus se propage à travers les réseaux informatiques. Des petits groupes de jeunes gens tentent de résister, tandis que les disparitions se multiplient.»

Un film marquant d’un des plus grands réalisateurs japonais, « Kaïro » nous met face à la crainte de l’isolement de l’individu et cela, malgré la multiplications des réseaux de communications. Ambiance sombre, fataliste et quelque peu mélancolique, ne passez pas à côté de cette pépite et profitez pour découvrir la filmographie de Kiyoshi Kirosawa. Et surtout… Ne restez pas seul…

RĂ©sultat de recherche d'images pour

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

J’espère que ce premier numéro de cette troisième saison d’ « Halloween, vous avez dit Halloween », vous a plu et effrayé. Pour le prochain, on va changer de continent et partir à la rencontre d’une grande prêtresse. En attendant… Faîtes attention aux écrans que vous croisez,  comme pourrez-vous le suggérer une certaine Caroll Anne…

Image associée

(Image à la une d’ Octipuffed)


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de VĂ©ronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi