Brume & Le corps

Brume & Le corps Brume & Le corps

Vu que ces deux nouvelles sont extraites de base du même recueil, j’ai regroupé ma chronique des deux dans cet article ! T’as vu ces superbes couvertures ??

⋅ Publiés le 2 octobre 2019
⋅ Horreur
⋅ Résumé de Brume
⋅ Résumé de Le corps

BRUME – 4/5

Brume a été le premier roman de Stephen King, et aujourd’hui je peux te dire qu’il ne sera pas le dernier : j’étais assez dubitative en le commençant puisque je le trouvais assez court, mais une fois de plus ce n’est pas la taille qui compte… Pardon je me reprends. 

Déjà j’ai adoré l’ambiance du roman, et c’est ce qui m’a fait accrocher directement : on commence doucement par découvrir une famille dans un contexte parfaitement normal, puis la tension monte d’un cran avec l’arrivée de la tempête, puis à nouveau quand on retrouve Billy et son père coincés dans un supermarché, où là le stress explose tous les compteurs. J’ai plus qu’aimé cette tournure un peu bizarre que prend le roman, et surtout l’idée de la brume peuplée de sales bestioles comme celles décrites dans le roman m’a donnée des frissons
Pour autant, le défaut majeur de ce récit est le manque d’explications. Je sais que pour beaucoup ce n’est pas gênant mais je préfère connaître le pourquoi du comment dans ce ce que je lis, et là il n’y a vraiment aucun début d’explication : la brume et là et puis c’est tout. C’est un point qui m’a un peu frustrée même si je comprends que l’intérêt de l’histoire se trouve ailleurs que dans les tonnes d’explications possibles que l’auteur pourrait fournir. Mais rien qu’une amorce aurait été intéressante pour le coup.

J’ai aussi bien aimé les personnages de Brume, notamment le père de Billy qui a été aussi paniqué qu’une personne normale est quand c’est l’incompréhension totale, mais qui arrive à garder un semblant de sang-froid le long du livre. Il n’a pas de caractère qui marque mais il n’en reste pas moins un bon protagoniste, j’aurais cependant aimé que l’auteur exploite complètement la relation père/fils mais là encore je peux comprendre pourquoi on s’y attarde assez peu. Le fils reste quand même très effacé et quelques apparitions de plus auraient, je pense, été bénéfiques à cette nouvelle puisqu’il n’a finalement pas grand intérêt.

LE CORPS – 2/5

J’aurais beaucoup moins de choses à dire sur cette nouvelle puisque je l’ai trouvée assez peu intéressante par rapport à Brume : on est ici vraiment dans la narration et les flashbacks du début à la fin, et ça m’a un peu déçue puisqu’on ne parle du fameux corps que dans le dernier quart. Avant ça, on suit les personnages dans leurs vies, dans leurs passés, et pour le coup je n’ai pas du tout trouvé ça passionnant… L’ensemble était redondant et il n’y a pas de gros événements comme dans Brume, au contraire je me suis ennuyée une bonne partie du livre et j’avais juste envie de le terminer pour passer à autre chose. Je n’ai pas ressenti d’émotion pour les persos, l’intrigue était plate et sans grand intérêt et c’est bizarre de dire ça après avoir autant accroché avec un autre de ses ouvrages MAIS BON. ça me surprend aussi un peu vu les avis très très enthousiastes, peut-être que je suis passée complètement à côté…

Bref, du bon et du moins bon mais j’ai quand même hâte de lire d’autres romans de l’auteur, notamment Sleeping Beauties qui attend dans ma pile à lire !

Merci à Albin Michel pour les envois !  


wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le Prieuré de l’Oranger
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Soul Hero: Epic Fighting Action RPG APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Agents et associés T4 : Double objectif de Layla Reyne
wallpaper-1019588
Nul si découvert