In real life T2 : mémoire vive

In real life T2 : mémoire vive

Résumé du premier tome : Dans un futur postapocalyptique, les humains vivent dans de petites implantations agricoles, travaillant à régénérer les écosystèmes endommagés. Chaque individu est connecté au Système. À travers ce vaste réseau numérique, les gens peuvent communiquer par la pensée et visiter pendant leur sommeil des « rêves éveillés », des rêves si réels qu’ils permettent aux membres du Système de vivre une existence virtuelle en parallèle de leur vie dans l’implantation. Chaque nuit, les adolescents s’affrontent dans des épreuves de construction de rêves. Le jour de la Répartition, les plus doués quitteront leur implantation pour consacrer leur vie à l’élaboration des rêves éveillés. Brutalement arrachée au Système alors qu’elle est sur le point de remporter le Tournoi des constructeurs, Lani découvre un monde « hors connexion », dans lequel son pouvoir d’élaborer des rêves lui offre un destin inattendu.

⋅ Publié en juin 2019
⋅ Science-fiction

Abandon

Cette chronique ne sera malheureusement pas très longue puisque je ne suis pas allée jusqu’au bout de cette lecture (pour ma plus grande surprise), mais j’avais tout de même des petits trucs à dire concernant cette suite. Si la chronique du T1 t’intéresse, clique ici.

Dans ma chronique du premier tome, j’avais soulevé le fait que l’ensemble était très introductif mais promettait de très bonnes choses pour la suite, malheureusement j’ai été tout simplement incapable de me plonger dans cette dernière. On trouve un récapitulatif très très court du premier tome mais il ne m’a finalement pas servi à grand-chose puisque j’étais paumée avec les personnages dès les premiers chapitres, ils sont beaucoup plus nombreux ici que dans mes souvenirs, et même l’intrigue qui m’intéressait auparavant n’a pas réussi à accrocher mon intérêt pendant les 40% du roman que j’ai lu. Je pense que le changement de contexte entre ce tome-ci et le premier a joué pour moi, j’ai d’ailleurs eu le même souci avec Une braise sous la cendre par exemple, mais c’est loin d’être le seul T2 qui me fait cet effet et c’est sûrement ce qui a fait que j’ai purement et simplement décroché. J’ai l’impression de n’avoir pas retrouvé ici ce que j’avais aimé dans le premier tome, et surtout je pensais qu’il serait peut-être plus passionnant. Oui il y a de l’action, mais même durant ces scènes je n’avais pas l’impression d’être embarquée aux côtés de Lani comme je l’avais espéré, ce qui a beaucoup compliqué cette lecture… d’où mon abandon. J’ai besoin de ressentir un minimum de connexion avec les personnages ou l’intrigue mais je ne ressens aucun des deux là et c’est sûrement parce qu’on est dans un tome de transition qui introduit pas mal de nouvelles choses.

Pour autant, je pense relire le premier tome dans les mois à venir et enchaîner avec celui-ci directement pour voir si ça change quelque chose comme j’ai fait avec d’autres romans, parce que ma mémoire me facilite pas la tâche DU TOUT. En attendant je laisse cette mini chronique telle quelle et je ferai un petit update quand j’aurais bien tout relu (si j’oublie pas).

Bref, j’ai encore abandonné un bouquin.


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Rebecca Kean, tome 1 : Traquée
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Soeur Marie-Thérèse T7 (Maëster, Solé) – Glénat – 13,90€
wallpaper-1019588
La vie rêvée des chaussettes orphelines