Gigant T01 de Hiroya Oku

Gigant T01 de Hiroya Oku

Une héroïne au potentiel gigantesque, dans tous les sens du terme !

Pour Rei, le cinéma est tout ce qui compte dans la vie. Le lycée n'est qu'un prétexte pour monter des projets et parler films avec ses camarades. Il ne l'avouera jamais à ses amis, mais son artiste préférée, Papico, ne joue pas dans des œuvres classiques. C'est une star... du porno ! Il possède toutes ses vidéos, qu'il regarde en cachette. Sa passion prend un tour singulier le jour où des affiches anonymes et injurieuses dévoilent que Papico habite dans le quartier du lycéen !

En bon fan, l'adolescent se précipite pour les arracher au beau milieu de la nuit... quand il se retrouve nez à nez avec son idole ! Pour lui, c'est un rêve qui se réalise, ainsi que le début d'une improbable amitié. Rei est loin d'imaginer que l'actrice s'apprête à l'embarquer dans une aventure digne d'un film de SF déjanté, avec super-pouvoirs et extraterrestres à la clé !

J'ai eu la chance de trouver le manga en avant-première à Japan Expo. Je voulais en faire la chronique plus tôt, mais le temps m'a manqué. Une nouvelle œuvre de Hiroya Oku est toujours un événement en soi . L'auteur de Gantz ne déroge pas à la règle et nous offre un nouveau récit sur fond de SF. Tout commence normalement et l'on suit Rei, un jeune lycéen fou de cinéma et fan d'une star du porno. quelque chose qui pourrait être insolent mais qui rentre bien dans le style du mangaka.

Comme l'on peut s'en douter, dans toutes les œuvres de cet artiste, il y a toujours au moins une femme plantureuse, sauf que cette fois Papico n'est pas que cela.

Si dans l'ensemble, ce premier tome n'inspire pas grand-chose, on ne sait pas trop où l'on va. Le début commence normalement et c'est à un moment T que tout bascule avec un étrange objet donné de force à Papico qui va la voir changer de taille dès qu'elle le manipule. D'où vient-il et à quoi sert-il ? Pourquoi la personne qui le lui a mis de force s'est-elle transformée en sorte de poupée ?...

Bref, nous nous posons beaucoup de questions. Il est à espérer que la suite soit plus claire avec quelques éléments de réponses. Quant à la fin... elle se passe de commentaire.

Si je suis quelque peu mitigée face à ce début, j'attendrai d'en avoir lu un peu plus pour me forger un avis définitif. Concernant la mise en page elle est claire et propre à son auteur. La version française quant à elle est toujours d'excellente qualité.

Gigant HiroyaOn aime : Le style graphique - Le fond de SF On aime moins : L'histoire qui a du mal à démarrer - Trop de questions sans aucune réponse


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Films parfaits pour HALLOWEEN 🎃🔪
wallpaper-1019588
Amazone 1984 ou le combat contre l’omnipotence d’un distributeur.
wallpaper-1019588
Effroyable porcelaine – Vincent Tassy
wallpaper-1019588
In my mailbox (du 7 au 12 octobre 2019)