Le vrai visage du monstre du Loch Ness

Le vrai visage du monstre du Loch Ness

#Nouveaucontact (Bruno Duhamel – Editions Grand Angle)

C’est peu dire que Douglas McMurdock, alias Doug, aime la tranquillité et l’isolement. Ce n’est pas pour rien que cet ancien photographe a choisi de s’installer dans une petite maison en pierre située juste à côté du Castle Loch. Un coin on ne peut plus paumé, au beau milieu des Highlands en Ecosse. La célèbre romancière Shirley Watson ne s’y est pas trompée non plus, puisqu’elle vient d’acheter une maison dans la même région, avec la ferme intention de fuir ses fans un peu trop envahissants. Doug, lui, va un pas plus loin: à la suite d’une thérapie, il a décidé de ne plus partager aucune de ses images avec un public externe. Ce qu’il veut, c’est pouvoir faire de la photo sans être soumis au regard des autres. Mais un événement extraordinaire va venir chambouler sa belle détermination. Alors qu’il s’est installé sur sa terrasse pour photographier des oiseaux, une étrange créature bleue apparaît soudainement devant ses yeux. Une sorte de mélange improbable entre le monstre du Loch Ness et une méduse géante. Forcément, les réflexes de photographe de Doug prennent le dessus. Presque sans s’en rendre compte, il appuie sur le déclencheur et prend plusieurs clichés. Après avoir avalé une bonne dose d’anxiolytiques, il décide ensuite de partager une de ses photos sur le réseau social Twister. Erreur fatale! Lorsque Doug se réveille quelques heures plus tard, il ne le sait pas encore, mais son monde a changé. Durant sa sieste, son cliché du monstre lacustre a déjà été partagé plus de 350.000 fois. Du coup, c’en est fini de la tranquillité de Castle Loch. Bientôt, ce sont des cohortes de journalistes, d’écologistes, de scientifiques, de militaires et de simples curieux qui viennent camper devant la maison de Doug pour tenter d’apercevoir la fameuse créature…

Le vrai visage du monstre du Loch Ness

Bruno Duhamel le dit lui-même: il n’a jamais mis les pieds en Ecosse. L’objectif de sa BD n’est pas de proposer une version moderne du mythe du monstre du Loch Ness, mais plutôt de se moquer du monstre qui sommeille en chacun de nous. En s’appuyant sur le personnage de Doug, un loser de première catégorie qui se retrouve bombardé « star du web » du jour au lendemain, il dénonce les dérives de Twitter, Instagram et consorts, en démontrant par l’absurde à quel point ces réseaux sociaux a priori inoffensifs sont en train de nous rendre complètement fous. A la base de cette BD, il y a d’ailleurs un fait divers bien réel puisque Duhamel a eu l’idée de « #Nouveaucontact » en découvrant l’histoire du « Broccoli Tree », un arbre qui était situé au bord du lac Vättern en Suède. Cet arbre magnifique, qui ressemblait à un brocoli géant, est devenu une star sur Instagram grâce au photographe suédois Patrick Svedberg, qui postait régulièrement des images de cet endroit, attirant ainsi des dizaines de milliers de followers. Hélas, des internautes un peu trop enthousiastes ont tellement voulu se prendre en photo à côté de ce fameux arbre qu’ils ont fini par l’endommager gravement. Résultat des courses: le « Broccoli Tree » a dû être abattu… Un triste constat? Bien sûr. Mais « #Nouveaucontact » n’est absolument pas un livre déprimant pour autant. Au contraire: c’est une satire sociale d’un humour féroce (et souvent désopilant), truffé de dialogues et de situations particulièrement cocasses, grâce surtout au côté politiquement incorrect de ce pauvre Doug. On rit jaune, mais on rit quand même!


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Le lac des cygnes
wallpaper-1019588
Sauveur et fils saison 5 - Marie-Aude Murail
wallpaper-1019588
Les prisonniers de la liberté - Luca di Fulvio
wallpaper-1019588
Camille pétille T01 : Cap ou pas Cap ? de Camille Osscini & Sess