La douceur de nos champs de bataille de Yiyun Li

"Une conversation imaginaire entre une mère et son fils décédé"La douceur de nos champs de bataille de Yiyun LiAuteur: Yiyun Li Editions : BelfondCollection : Roman étranger Date de sortie : 22 août 2019Nombre de pages : 160
Prix chez l'éditeur : 20 euros
Synopsis : J’ai failli être à ta place un jour, et c’est pour ça que je me suis permis d’inventer ce monde pour parler avec toi. On peut supporter la tristesse, mais elle est une garnison impuissante contre la cécité de la tragédie.
Le suicide d’un adolescent, le deuil d’un parent. Le dialogue qu’imagine une mère avec son enfant pour continuer à lui parler, à l’entendre, à le faire exister. Le cache-cache intellectuel de deux esprits marqués par le sceau de la création.
Après le très brillant Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, qui fut en lice pour le prix Médicis et le prix du Meilleur livre étranger, Yiyun Li rend un hommage plein de tendresse, de poésie et de pudeur à son fils, et mêle magnifiquement l’intime à l’universel : la douleur après la perte d’un être cher, le refuge que constituent les mots et, plus largement, la puissance cathartique de la littérature.
La douceur de nos champs de bataille de Yiyun LiLa douceur de nos champs de bataille de Yiyun LiUn énorme merci aux éditions Belfond pour m’avoir fait parvenir ce roman en épreuves non corrigées. Je ne m’attendais pas à le recevoir, je ne me souvenais pas l’avoir demandé, mais ce fut une excellente surprise car j’ai adoré le roman précédent de l’autrice. J’ai eu la chance de découvrir « Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie » et cette lecture m’a fortement marqué.
Dans ce nouveau livre, l’autrice nous présente une conversation imaginaire entre elle et son fils aîné, qui s’est suicidé il y a quelques mois. A travers son texte, elle dépeint l’amour et la relation aussi magnifique et singulière entre elle et son enfant.
Pour moi, ce livre est une sorte d’ovni littéraire. C’est un mélange poignant et bouleversant entre un témoignage et un dialogue d’une mère qui doit vivre après le suicide de son fils Nikolai. Le suicide d’un enfant est une épreuve indescriptible, et chacun tente de l’affronter à sa manière. Ici, dans ce roman, l’autrice propose un dialogue imaginaire pour tenter de supporter la tristesse de cette tragédie. J’ai beaucoup de mal à trouver les mots pour décrire ce que j’ai ressenti en lisant ce livre, je pense que c’est le genre de roman qui peut plaire et déplaire. Pour ma part, il m’a beaucoup plu, l’autrice ne me déçoit pas une nouvelle fois.
Ce livre est sorti hier, je suis consciente que le sujet abordé n’est pas facile mais si vous pouvez lisez-le. C’est un texte très poétique, émouvant et percutant. Il vous transperce le cœur par l’imagination, la puissance et l’intelligence des mots. Je ne peux pas vraiment en dire plus, à part qu’il faut vous faire votre propre avis.
Pour conclure, cette lecture, comme je m’y attendais a été extrêmement belle, émouvante, elle m’a prise aux tripes et m’a fait monter les larmes aux yeux. J’ai ressenti de fortes émotions à travers la plume magnifique de l’autrice. J’étais tentée de mettre des post-it sur de nombreuses citations à chaque page du livre. Pour moi, cette autrice est à ne pas manquer !La douceur de nos champs de bataille de Yiyun LiUn roman puissant qui ne vous laissera pas indifférent !

wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Les guerres intérieures
wallpaper-1019588
Les 7 vies de Léo Belami
wallpaper-1019588
#11 Conseils Lectures pour l’Automne 2019
wallpaper-1019588
Le livre du lundi : Le Diable emporte le fils rebelle