Minigicien #0.5 – L’imperfection d’une prophétie » Eridine Thémys

Minigicien #0.5 – L’imperfection d’une prophétie » Eridine ThémysEditeur : Autoédition

Minigicien #0.5 – L’imperfection d’une prophétie » Eridine Thémys

Les minigiciens n'ont aucune existence dans l'univers du surnaturel et pourtant, ils y mériteraient une place. Peuple décimé par des métamorphes dans leur monde, de puissantes forces se sont alliées pour faire renaître cette espèce. Durant des siècles, les minigiciens deviennent alors une rumeur, un mythe invérifiable pour la plupart des sorciers, jusqu'au jour où Mini-Maverick apparaît au manoir de la famille Lailo, sans aucun souvenir de son passé.

Si sa présence rapproche les petits cousins Raphaël et Joshua, respectivement sorcier et métamorphe loup, ils sont tous les trois loin d'imaginer ce que leur réserve l'avenir. En attendant que leur destin ne se dessine, ils apprendront à grandir ensemble. Mini-Maverick s'adaptera à sa nouvelle famille et sera considéré comme un membre de la fratrie. Raphaël deviendra son maître sorcier tandis que Joshua, derrière ses airs grognons, l'intriguera au fil des années.

Si les plans des puissantes forces avaient été de tout mettre en œuvre pour redonner naissance à une espèce éteinte, elles ne s'attendaient pas à ce que le dernier des minigiciens puisse ressentir les émotions au même titre qu'un humain...

Minigicien #0.5 – L’imperfection d’une prophétie » Eridine Thémys⭐⭐⭐⭐

Minigicien #0.5 – L’imperfection d’une prophétie » Eridine ThémysEh bien je vous le dis, vivement le moment où je pourrai découvrir la suite !

Dans ce tome 0.5, Thémys Eridine nous emmène aux côtés de Joshua et Raphaël, nous les voyons grandir d'année en année. Nous apprenons ce qu'est cette prophétie, ce que celle-ci va engendrer ainsi que ses dangers. Nos rencontrons également Maverick, un minigicien pas plus haut qu'une dizaine de centimètres, il va, lui aussi jouer un rôle des plus important dans cette histoire, et plus encore dans la suite. Et croyez-moi que cette suite, même si j'ai très envie de la découvrir, elle me fait un peu peur, surtout pour tout ce qu'elle va impliquer.

Mon cœur a eu quelques ratés durant ma lecture, il c'est serré et a eu mal pour ces deux enfants qui n'ont pas demandé à avoir un tel destin qui les attend. J'ai eu envie d'entrer dans l'histoire pour les prendre dans mes bras, surtout Joshua qui m'a énormément émue, déjà à cause de son vécu en étant si jeune. Par la suite, eh bien il a eu raison de moi lorsqu'il a comprit certaines choses, notamment sur qui est son âme-sœur, surtout en sachant qua ce ne sera pas simple. Lorsque je dis que la suite me fait peur, cela implique cette partie qui concerne son âme-sœur, honnêtement, j'ai mal pour lui, pour lui et son âme-sœur. Pour tout les personnages en fait, mais Joshua a su prendre une place particulière.

Thémys Eridine a su créer un univers unique, un univers que je n'avais pas envie de quitter, un univers rempli de magie et d'émotions, un univers où on a envie de maudire une prophétie parce que celle-ci implique beaucoup trop de choses. Pour moi, c'est une très belle introduction pour une saga qui s'annonce clairement prometteuse.

Minigicien #0.5 – L’imperfection d’une prophétie » Eridine Thémys
On croit tout connaître du monde surnaturel. Les chamans, les sorciers et bien d'autres ne savent que ce qui les intéresse pour protéger leurs familles. Personne ne veut aller voir au-delà de ça. Pour comprendre ce qui va se passer, tu dois connaître l'histoire. Pas des tiens. Ni des miens. Mais des nôtres.
Merci à Eridine Thémys ainsi qu'au site Simplement.Pro.

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Lecture commune du « Prieuré de l’Oranger » avec mon mari aux Maldives
wallpaper-1019588
P.S: Je ne t’ai jamais dit de Brigid Kemmerer
wallpaper-1019588
Vous faites quoi pour Noël de Carène Ponte
wallpaper-1019588
Titres de DC Comics sortis le 4 décembre 2019