Ce que nous disent les défunts, sachez capter leurs messages – Allison Dubois

Ce que nous disent les défunts, sachez capter leurs messages – Allison DuboisCe que nous disent les défunts, sachez capter leurs messages – Allison Dubois

Depuis l’âge de six ans, Allison DuBois est médium. Dans ses deux premiers ouvrages, elle expliquait comment ses dons lui étaient apparus, comment elle avait ensuite développé ses facultés paranormales avant de les mettre au service de la justice pour résoudre des affaires criminelles inexpliquées. Allison DuBois évoque ici le cas de personnes qui ont perdu un être cher et la façon dont elle a réussi à leur venir en aide en interprétant les signes adressés de l’au-delà. Communiquer avec les défunts lui a appris une chose essentielle : écouter ce qu’ils ont à nous dire est le secret d’une vie harmonieuse. Leurs messages de soutien et de réconfort nous aident à être plus forts au quotidien, et ainsi à mieux transmettre l’amour de la vie à nos proches et aux générations futures.

Ce que nous disent les défunts, sachez capter leurs messages – Allison Dubois

Ces moments où l’on a tendance à se morfondre peuvent être adoucis par l’interaction d’une personne qui nous inspire et nous rappelle l’importance de savoir apprécier la vie que l’on mène. Ce que nous disent les défunts, sachez capter leurs messages – Allison Dubois

J’ai toujours été intriguée par la vie après la mort. C’est une croyance propre à chacun de nous. Pour ma part, je suis croyante et je sais qu’un jour je retrouverais mes proches disparus.

La série Médium m’interpelait toujours quand elle passait sur M6, récemment, je l’ai regardé entièrement et j’ai beaucoup aimé. J’avais entendu parler des romans d’Allison Dubois, celle qui a inspiré la série. J’espérais, à travers cet ouvrage, m’aider à faire le deuil de ma grand-mère qui nous a quittés le 3 avril 2019 et qui était pour moi, une seconde maman.

Dans ce roman, Allison Dubois nous dévoile sa vie de Médium, de femme, de mère, mais également d’enfant puisqu’elle a perdu son père. Elle nous explique comment on peut ouvrir nos yeux sur les messages de nos proches disparus et ainsi sentir leur présence. Allison nous ouvre les portes de son don et des personnes qu’elle a pu aider grâce à ses facultés. Elle nous raconte également les difficultés auxquelles elle a dû faire face, notamment les sceptiques et les personnes malveillantes.

C’est un ouvrage qui apporte un certain apaisement. En effet, j’ai noté plusieurs conseils d’Allison pour accepter le fait que ma mamie était partie, mais que, quelque part, elle est toujours là avec moi. Elle m’a permis de me souvenir des merveilleux moments que j’ai vécus avec elle afin d’éviter de voir tout en noir. Alors oui, la douleur est toujours présente et douloureuse, mais je sais qu’elle s’atténuera pour devenir des souvenirs positifs. Le décès est beaucoup trop récent pour que je sois heureuse au moment où je clôture cet ouvrage, mais il m’aura permis, durant ces quatre mois, d’avancer dans mon deuil.

C’est un livre que je recommande pour les personnes qui viennent de perdre un être cher, qui sont curieuses sur la vie après la mort, qui ont aimé la série MÉDIUM ou encore qui s’intéresse au surnaturel. Ce roman m’a aidé suite à la perte de ma mamie adorée et les conseils d’Allison m’ont permis de revoir un peu de lumière dans mon ciel qui était bien sombre.Ce que nous disent les défunts, sachez capter leurs messages – Allison DuboisCe que nous disent les défunts, sachez capter leurs messages – Allison Dubois


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tout quitter, Anaïs Vanet
wallpaper-1019588
Rencontre avec Bouzard, auteur de La Grande Aventure (Editions Rouquemoute)
wallpaper-1019588
"Toi le fils de l'écume du lion, Toi surgi de la nuit au galop des chevaux, Rends-nous, oh ! rends-nous l'honneur de nos ancêtres" (Léopold Sédar Senghor).
wallpaper-1019588
L’Accordéon, marchand de rêve