Dragon de sable, tome 2 : Chroniques Royales suivi de Mémoires d'Outremer - Marc Ismier

Dragon de sable, tome 2 : Chroniques Royales suivi de Mémoires d'Outremer - Marc Ismier

Chroniques royales suivi de Mémoires d'Outremer

Un grand merci à Marc Ismier pour l'envoi de ce volume et à la plateforme SimPlement pour avoir rendu ce partenariat possible.

Pardon pour la peine que je vais te cause. Je sais que tu pleureras - et que tu pleureras beaucoup - et je m'en réjouis, dans un sens. J'espère que mon départ n'éteindra pas ton espérance et qu'au contraire, mystérieusement, il la nourrira. Que ta joie soit plus profonde, plus pleine, plus vraie, transformée qu'elle sera par mon Départ. Car il faut que je m'en aille. Quoi de plus terrible que le monde qu'on nous prépare, sans cœur ni pitié, sans conscience ni égard pour les faibles ? Je n'en veux pas. C'est la Puissance qui obnubile ce monde, et cette Domination, je vais l'affronter, ou au moins sa plus formidable représentante, dans un combat que je ne peux pas perdre [...].

orsque j'étais plus jeune, je souffrais d'une forme extrême de boulimie livresque : trente secondes à peine après avoir terminé un livre, j'entamais le suivant, sans jamais faire de pause, sans jamais ressentir l'envie ou le besoin de " digérer " tranquillement ma lecture ... Aujourd'hui, les choses sont bien différentes : j'ai parfois tellement de mal à sortir d'un univers que je dois au contraire me faire violence pour passer au livre suivant et ne pas me contenter de relire indéfiniment le même ouvrage ! Je m'attache désormais beaucoup plus aux personnages d'un récit, et c'est parfois un véritable crève-cœur de devoir les quitter en tournant la dernière page du roman ... Pour tout vous avouer, après avoir terminé Chroniques Royales - et après avoir lu Mémoires d'Outremer , récit annexe et complémentaire sur lequel je vais revenir un peu plus tard -, je me suis octroyée le privilège de relire quelques chapitres, glanés ci et là, parmi ceux qui m'ont le plus touchée, le plus captivée ... C'est rare que je le fasse (surtout quand d'autres services presse attendent patiemment sur le bureau), mais j'en avais vraiment besoin.

ouvoirs dont on comprend mieux l'origine en lisant la seconde partie de ce gros ouvrage : Mémoires d'Outremer . Loin de constituer la suite des aventures de Bryan, Nils et Sylvain - que nous retrouverons, je l'espère, du moins pour certains, dans un troisième tome, car à mes yeux l'histoire est loin d'être achevée, même si un cycle s'est éteint -, ce livre constitue une " annexe " bienvenue pour le lecteur, qui comprend mieux la prise de décision soudaine et irrévocable d'un personnage. Car Mémoires d'Outremer , finalement, c'est un livre dans un livre : un des protagonistes l'a tenu dans ses mains, et l'a lu ... J'aime beaucoup le principe, même si j'admets avoir été bien moins captivée par cette seconde partie. Je suis certes ravie de mieux comprendre le pourquoi du comment, de découvrir la genèse de tous ces bouleversements, de saisir les tenants et aboutissants de tout ceci, mais je n'ai ressenti aucun attachement pour le narrateur des , ce récit-là ne m'a pas fait vibrer, alors que les aventures des " vrais " protagonistes de la saga me fascinent ... Mais quelle satisfaction de comprendre les raisons qui ont poussé ce personnage à agir ainsi !

n bref, vous l'aurez bien compris, j'ai eu un réel coup de cœur pour ce second opus, qui est encore plus captivant et palpitant que le premier ! L'auteur n'épargne ni ses personnages ni ses lecteurs, et même si c'est un déchirement constant que l'on ressent au fur et à mesure que l'on progresse dans cette intrigue, qui s'avère toujours plus complexe que prévu, c'est vraiment un ouvrage qui se dévore à une vitesse folle ! Je suis vraiment tombée amoureuse de cet univers, mais encore plus de ces personnages, principaux comme secondaires, si attachants, si innocents finalement, qui sont les héros d'une histoire qui les dépasse ... C'est tellement difficile de les quitter lorsqu'arrive la fin du tome. J'espère vraiment qu'un troisième volume est prévu, car je ne suis clairement pas prête à leur dire adieu - même si, et c'est le seul spoiler que je m'autoriserai, je suis bien obligée de le faire pour l'un ou l'autre ! En tout cas, je confirme ce que je disais dans la conclusion de ma chronique précédente : Marc Ismier est un conteur et dramaturge de génie, n'hésitez pas une seule seconde à vous plonger dans ses récits, vous ne le regretterez pas !


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Tout quitter, Anaïs Vanet
wallpaper-1019588
Rencontre avec Bouzard, auteur de La Grande Aventure (Editions Rouquemoute)
wallpaper-1019588
"Toi le fils de l'écume du lion, Toi surgi de la nuit au galop des chevaux, Rends-nous, oh ! rends-nous l'honneur de nos ancêtres" (Léopold Sédar Senghor).
wallpaper-1019588
Au risque de nous aimer de Mary Wine